0 Shares 2273 Views

ArtGapi : l’art d’exposer, par tous et pour tous

Luc Holland 31 mars 2022
2273 Vues

ArtGapi est le premier réseau social pour artistes ; issu d’une famille de mécènes dans les pays de l’Est, Guillaume Tartar, 23 ans (CEO fondateur) a eu l’idée de fonder une marketplace innovante permettant aux artistes d’exposer et de vendre leurs œuvres simplement et facilement, suite à un vernissage ou il a pu constater que le marché de l’art était un milieu très fermé.

La volonté première de cette application est de créer et fédérer une communauté d’artistes, en les rassemblant autour d’un seul et même objectif : partager leurs créations. 

Aujourd’hui avec ArtGapi, que vous ayez un parcours académique ou non, vous pouvez créer, exposer et vendre simplement et facilement dans le monde entier. Fondée il y a un peu plus de 2 ans, cette application a pour vocation de propulser de jeunes talents dans la plus grande galerie d’art : Internet. Si utiliser les moyens digitaux n’est pas nouveau, le Business model de cette start-up lui permet d’apporter un vent de fraîcheur dans ce marché de l’art très complexe à intégrer. 

Au diable les galeristes qui touchent habituellement entre 30 et 70% de commission sur leurs ventes effectuées.

Plus besoin de payer des commissions grâce à un système d’abonnement s’articulant autour de trois forfaits mensuels : gratuit, 6,99€/mois, ou 49,99€/mois, pour exposer et vendre jusqu’à 20 œuvres. L’application permet également aux artistes de partager leurs œuvres, qu’elles soient disponibles à la vente ou non.

Il s’agit ainsi d’une plateforme ouverte à tous puisque le premier forfait est gratuit, et donne à celles et ceux qui le souhaitent une visibilité internationale. Pour ce faire, il suffit de créer son œuvre, de la prendre en photo et de la publier. La publication est simple, le degré de résolution de photos est très élevé et l’artiste garde la liberté totale du prix auquel vendre sa création. Plus besoin de gérer la communication digitale, le référencement et la plateforme de paiement, ArtGapi s’occupe de tout. Une équipe de modération est présente pour répondre à vos questions. Vous l’avez compris, elle permet aux artistes d’échanger entre eux et de vendre en toute sécurité sans se soucier de toutes les problématiques que le marché de l’art peut engendrer. 

À vous amis acheteurs, que vous soyez novice ou collectionneur aguerri, pas de panique : la plateforme vous propose un large choix d’œuvres permettant à chacun d’acquérir avec le budget qu’il a.

Une st’art up innovante et créative !

Découvrir ici la galerie ArtGapi.
L’application est disponible sur Android et IOS.

Luc Holland

Articles liés

Reporters sans frontières #71 : 100 photos de Brassaï pour la liberté de la presse
Agenda
42 vues

Reporters sans frontières #71 : 100 photos de Brassaï pour la liberté de la presse

Il y 30 ans, RSF publiait le premier numéro de sa collection 100 photos pour la liberté de la presse. Cartier-Bresson, Lartigue, Doisneau, Ronis, Capa et beaucoup d’autres icônes de la photographie du XXe siècle se sont succédées à...

Wangari Fait son Cirque, le spectacle inédit au Centre Wangari
Agenda
52 vues

Wangari Fait son Cirque, le spectacle inédit au Centre Wangari

Le vendredi 16 décembre 2022, le Centre Wangari ouvre ses portes aux publics et aux artistes pour une grande fête autour des arts du cirque à travers son événement hivernal circassien Wangari Fait son Cirque ! Des artistes circassiens...

“Le Dindon”, adapté et mis en scène par Philippe Person au Lucernaire
Agenda
51 vues

“Le Dindon”, adapté et mis en scène par Philippe Person au Lucernaire

Si tu me trompes, je te trompe ! À partir de cette phrase, Feydeau met en place avec génie un hilarant jeu de dominos autour de son thème favori : l’adultère. Deux jeunes femmes jurent de prendre un amant...