0 Shares 489 Views

“Destination de nos lointains” de François Réau : une exposition immersive spatio-temporelle

Inès Moga 1 décembre 2022
489 Vues

To what extent, François Réau, 2022, Mine de plomb sur papier marouflé sur toile, 200 x 375 cm © François Réau

Je vous invite à découvrir l’exposition monographique de François Réau, Destination de nos lointains, exposée à la Fondation Bullukian jusqu’au 30 décembre 2022. Elle s’inscrit dans le programme Résonance de l’édition 2022 de la Biennale d’art contemporain de Lyon Manifesto of fragility. Une fragilité représentée à travers le dessin, un médium qui demande minutie, et des installations, faisant appel aux émotions cachées, enfuies, mais aussi aux sensations.

“La liberté nait, la nuit, n’importe où, dans un trou de mur, sur le passage des vents glacés” – René Char

Dans un premier espace, François Réau, artiste français pluridisciplinaire, nous expose le poème Destination de nos lointains, de René Char. Cet hommage au grand poète et résistant, laisse place à la sensibilité des mots, qui viendront rythmer cette exposition.

Une exposition dans laquelle l’artiste joue avec l’apparition et la disparition du motif, celui du trait et des effets de dégradés vibrant au contact de différents matériaux, reconstituant parfois la nature.

Une nature questionnant la notion de temps, traduisant l’évolution du motif à travers différents supports.

Des supports de dimensions variées, plus ou moins immersifs et amenant le spectateur à se questionner cette fois sur la notion d’espace.

Exposition Destination de nos lointains

Histoire et mémoire de la région en partenariat avec les Teintureries de La Turdine

Dans un deuxième espace, François Réau montre son intérêt pour l’histoire de la région, marquée par le savoir-faire du textile. Une production de tissu qu’il décide de présenter grâce à une collaboration avec les Teintureries de La Turdine, une entreprise locale, basée à Tarare.

Cette coopération allie à la fois un savoir-faire historique animé par des techniques d’impressions dernières générations.

Exposition Destination de nos lointains : collaboration entre François Réau et les Teintureries de La Turdine

À propos de l’exposition

Commissaire de l’exposition : Fanny Robin

Afin de vous permettre une approche plus approfondie de l’exposition, la Fondation Bullukian vous accueille gratuitement du mardi au vendredi de 14h à 18h et le samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h.

Des visites commentées gratuites en entrée libre sont proposées tous les samedis à 16h mais aussi sur réservation par mail (publics@bullukian.com), pour les groupes constitués (associations, scolaires, professionnels).

Profitez également de visites et ateliers Bullu’kids pour une découverte en famille, tous les derniers samedis du mois et pendant les vacances scolaires, sur réservation (publics@bullukian.com), au prix de 5 €.

Inès Moga

Articles liés

Marlene Dumas « open-end » : une subjectivité libérée
Art
122 vues

Marlene Dumas « open-end » : une subjectivité libérée

À Venise, au Palazzo Grassi, Caroline Bourgeois a assuré le commissariat d’une rétrospective-évènement mettant à l’honneur Marlene Dumas jusqu’au 8 janvier 2023. Ce sont les quatre dernières décennies de pratique et de vie de l’artiste qui se sont offertes...

L’Institut du Monde Arabe vous ouvres ses portes à l’occasion de son festival “IMA Comedy Club 2023”
Agenda
74 vues

L’Institut du Monde Arabe vous ouvres ses portes à l’occasion de son festival “IMA Comedy Club 2023”

À l’occasion du festival “IMA Comedy Club 2023”, l’institut du monde Arabe organise une journée portes ouvertes le mercredi 8 février de 10h à 18h. Les expositions : “Sur les routes de Samarcande. Merveilles de soie et d’or”, “Habibi, les...

Fiore Verde , le festival qui met en lumière les cultures italiennes au Parc de la Villette
Agenda
80 vues

Fiore Verde , le festival qui met en lumière les cultures italiennes au Parc de la Villette

“Fruit d’une maîtrise de l’italien aussi humble qu’approximative, Fiore Verde est né en mai 2022, en plein coeur du premier printemps post-pandémie et pré-toutlereste. On entend alors Thomas Mars (Phoenix) et Giorgio Poi magnifier de leurs voix le Haute...