0 Shares 1082 Views

Grosse tristesse chez Spirou et Fantasio, disparition du scénariste belge Philippe Tome

patr d 7 octobre 2019
1082 Vues

Adieu Tome !

De son vrai nom, Philippe Vandevelde, il  était le créateur du Petit Spirou et Soda. Nous avons appris son décès, samedi 5 octobre, par  les éditions Dupuis ainsi que par une information des « Amis de Spirou » qui écrivent sur leur Facebook que « s’’il y a un paradis pour les auteurs de Spirou, Rob-Vel, Jijé, Franquin et Nic viennent d’en accueillir un nouveau » . Entre 1982 à 1998, Philippe Tome avait repris la série Spirou et Fantasio et permettait aux lecteurs de cette saga crypto-historique de retrouver l’univers des premières planches des pionniers créateurs.

En 1987, avec le dessinateur Janry ( Jean-Richard Geurts ) ils signent tous deux Tome et Janry et inventent les histoires du « Petit Spirou » déclinaison de la jeunesse du héros. La même année, Philippe Tome créait « Soda » avec Luc Warnant, une «série policière newyorkaise» puis  plusieurs personnages de sa série comme Monsieur Mégot et l’abbé Langélusse. Il a également participé à « Sur la Route de Selma » (dessins réalistes de Philippe Berthet en 1991) publiée dans la collection Aire libre Dupuis, ainsi que  la trilogie new-yorkaise “Berceuse Assassine ” avec les dessins de Ralph Meyer chez Dargaud.

Tome et Janry

L’encyclopédiste Wikipédia ajoute que « C’est cette équipe formée par Philippe Tome (scénario) et Janry (dessin) qui avec Spirou connaît son plus grand succès aussi bien critique que commercial. Le style des auteurs est un hommage moderne au travail classique de Franquin avec des scénarios qui résolument modernes. Leur position d’auteurs officiels de Spirou et leur succès font du duo la référence d’une toute nouvelle école d’auteurs, comprenant Didier Conrad, Bernard Hislaire ou Frank Le Gall, qui auront à leur tour une brillante carrière. »

Philippe Tome, né le 24 février 1957 à Bruxelles a reçu la formation de la prestigieuse Ecole graphique de la Cambre, dans la capitale belge, il s’était très rapidement dirigé vers la bande dessinée.

 

Articles liés

Léa David, directrice de salle de cinéma : “La phase de colère est passée, je suis juste déçue”
Cinéma
56 vues

Léa David, directrice de salle de cinéma : “La phase de colère est passée, je suis juste déçue”

Gérante d’une salle de cinéma à Clermont dans l’Oise, Léa DAVID a 24 ans et nous explique aujourd’hui les tenants et aboutissants d’un métier qui a du mal à survivre au COVID19.  Bonjour Léa, peux-tu nous expliquer ton parcours...

Marine Laclotte : « L’animation prend tout son sens lorsqu’elle sert le réel »
Cinéma
56 vues

Marine Laclotte : « L’animation prend tout son sens lorsqu’elle sert le réel »

Rencontre avec la lauréate du Prix du Jury de la compétition internationale « Les Regards de l’ICART ». Marine Laclotte, jeune réalisatrice, revient sur son film « Folie Douce, Folie Dure », un documentaire animé qui nous plonge dans le quotidien d’un hôpital...

Rencontre avec Paul et Mus, le duo du groupe Fantomes pour leur nouvel album IT’S OK
Musique
67 vues

Rencontre avec Paul et Mus, le duo du groupe Fantomes pour leur nouvel album IT’S OK

Fantomes, c’est un duo qui naît autour de l’amour des vieux amplis et des riffs de guitare bien gras, un duo qui se fiche des tendances musicales, qui joue surtout pour se sentir vivant. Après un premier EP éponyme...