0 Shares 843 Views

Hélène Richard : “Je dialogue avec ce que je produis”

Hélène Richard est une artiste de l’expressionnisme abstrait, un mouvement qui dévoile l’expression de soi et délivre une énergie vibrante à travers tout type de médium artistique. Rencontre avec cette artiste autodidacte qui tisse à travers ses œuvres, un dialogue entre les différentes matières et laisse sa créativité se libérer.

Quel a été votre parcours dans le monde artistique ?

J’ai un parcours artistique d’autodidacte. J’ai commencé à peindre des scènes de montagne sur du bois. Puis, j’ai rapidement été attirée par la matière, qui m’a menée vers la peinture abstraite. Je n’ai pas suivi d’études artistiques mais j’ai toujours eu cette sensibilité créative. J’ai passé un certain nombre d’années à me “bagarrer” avec la technique. Le peintre Yves Desvaux Veeska m’a aidé à exprimer mon art en travaillant cet aspect. En parallèle de ma pratique artistique, je m’intéresse au monde intérieur, aux émotions, au contact avec la nature, aux énergies et à tout ce qui nous entoure ! Le développement personnel se lie avec ma créativité. La peinture m’a permis de mieux me connaître, de dépasser mes limites et de travailler avec mon intérieur. Je dialogue avec ce que je produis.

Quels matériaux utilisez-vous pour vos œuvres ?

Je travaille avec toutes sortes de matières. J’utilise de la peinture acrylique en aérosol, du pastel, du feutre… Je peins sur du papier et également du tissu. J’aime aussi le support bois qui est plus rigide et qui demande une approche plus franche.

© Hélène Richard

Quel est votre processus de création ? 

Je laisse le hasard me guider dans le faire, dans le dialogue avec mes impressions, avec la nature, la couleur. Je suis très à l’écoute de mes sensations et de mes émotions. Ils sont le moteur de ma création. Je n’ai pas d’idée préconçue de ce que je vais faire et ma créativité se fait finalement dans le geste. Je pose des actes et un dialogue s’entame avec la matière, les formes et les couleurs. Je construis mes œuvres dans l’instant présent, je peins, je découpe, je déchire, je couds… J’associe mon travail à celui d’un archéologue. Je découvre des morceaux d’objets et je les organise pour en raconter une histoire. Je crois en la poésie de la simplicité. Mon travail peut être maladroit, mes coutures approximatives, mais l’œuvre finale se manifeste par un équilibre entre les différentes matières. J’aime écouter de la musique pendant la réalisation. Je suis dans le corps et dans les sensations qu’il délivre.

© Hélène Richard

Plus d’informations sur le compte Instagram d’Hélène Richard.

Propos recueillis par Chloé Desvaux

Articles liés

Madame Fraize est de retour au Théâtre du Rond-Point
Agenda
17 vues

Madame Fraize est de retour au Théâtre du Rond-Point

Monsieur Fraize flotte dans une robe verte et fendue, il chante l’amour et le manque. Peut-être a-t-il emprunté la robe de Madame Fraize pour mieux parler d’elle, âme sœur et tout à la fois grand-mère, sœur et marraine ?...

Dystopia, danse, théâtre ou cirque sur la scène du Théâtre du Rond Point
Agenda
38 vues

Dystopia, danse, théâtre ou cirque sur la scène du Théâtre du Rond Point

« ¿ De dónde venimos ? ¿ Hasta dónde llegamos ? » Né en 2008 dans une banlieue de Buenos Aires, triomphe dans plus de trente pays en quinze ans de tournée intensive, l’exploit physico-comique de Un Poyo Rojo a enflammé le Rond-Point de 2016...

“Le Fantasme”, un spectacle à découvrir à la Comédie des Champs-Elysées
Agenda
45 vues

“Le Fantasme”, un spectacle à découvrir à la Comédie des Champs-Elysées

Guillaume, écrivain à la mode, partage sa vie avec Caroline. Ils forment un couple équilibré et harmonieux. Lorsque Caroline tombe sur son dernier roman, Le Fantasme, elle ne peut s’empêcher de se questionner. Qu’est-ce qui a poussé Guillaume à écrire...