0 Shares 348 Views

La BAFTA récompense le jeu Sayonara Wild Hearts avec le prix de la réalisation artistique

Baran Cengiz 5 juillet 2020
348 Vues

© Simogo AB

En mars dernier a eu lieu eu la cérémonie de la BAFTA pour les jeux vidéos. Cette année, c’est le jeu Sayonara Wild Hearts qui a remporté le prix de la réalisation artistique, parfaite rencontre entre jeu vidéo, design graphique et musique pop.

La British Academy of Film and Television Arts (BAFTA) est une association caritative créée en 1947 qui récompense des œuvres dans les domaines du cinéma, de la télévision et des jeux vidéos. D’abord concentrée sur le cinéma, elle s’ouvre sur la télévision en 1976, puis aux jeux vidéos en 1998, fusionnant ainsi 3 entités différentes.

D.R.

En 2006, l’académie décide de donner aux jeux vidéos un statut égal au cinéma et à la télévision. Elle reconnaît les jeux vidéos en tant que son troisième domaine majeur et en tant que forme artistique entière, “l’art de l’image animée”. Cette définition a permis à l’académie de reconnaître de nouvelles formes de divertissement, engageant de nouveaux publics et défiant les expressions traditionnelles de créativité. 

La remise des prix pour les jeux vidéos a eu lieu en mars dernier. Un jeu a concentré toute l’attention et remporté le prix de la réalisation artistique : Sayonara Wild Hearts.
Dès le premier visionnage, le jeu vous donne la sensation de plonger dans une illustration, dans l’univers artistique de son créateur. Le jeu a été créé par le développeur suédois Simogo et publié par Annapurna Interactive.
Le jeu met en scène une jeune femme au cœur brisé à travers un paysage surréaliste. Il s’agit d’un jeu d’action basé sur la musique, dans lequel le joueur guide l’héroïne en collectant des cœurs, en évitant les obstacles et en combattant les ennemis. Chaque niveau du jeu a une chanson spécifique : le joueur suit le rythme d’un album de pop.

© Simogo AB

L’histoire et les personnages du jeu ont été basés sur les arcanes majeurs du Tarot de Marseille. Le personnage du joueur est basé sur Le Mat, qui représente les nouveaux départs et les potentiels inexploités. Notre guide est La Papesse, qui représente l’apprentissage et nous conseille de plonger dans les tréfonds de notre conscience pour trouver la vérité. L’ennemi du joueur est la Mort qui signifie la fin, la rupture mais aussi la transformation.
Tout ces éléments rendent ce jeu unique : une œuvre à la croisée d’un album pop et d’un chef-d’œuvre de l’illustration. 

Baran Cengiz

Articles liés

Rendez-vous au Parc Floral pour le Festival Classique au Vert
Agenda
106 vues

Rendez-vous au Parc Floral pour le Festival Classique au Vert

Classique au Vert et les Festivals du Parc Floral ont dû plus que jamais se réinventer pour proposer une formule inédite adaptée à ce moment si particulier. L’essentiel est là, permettre à la musique de résonner et aux musiciens...

Jamais le deuxième soir à la Comédie Oberkampf
Agenda
137 vues

Jamais le deuxième soir à la Comédie Oberkampf

Quand les femmes font comme les hommes ! Et si les femmes étaient le sexe fort ? Et si les rôles étaient inverses ? Et si elles ne croyaient plus au grand amour ? Et si l’homme idéal venait...

Horéa : “En tant qu’artiste, je veux être libre”
Art
299 vues

Horéa : “En tant qu’artiste, je veux être libre”

Rencontre avec Horéa, une artiste alsacienne qui s’épanouit à travers son art et nous surprend avec des compositions toujours plus détonantes. Elle nous fait aujourd’hui le plaisir de répondre à nos questions. Pour ceux qui ne te connaissent pas,...