0 Shares 384 Views

Margaux Zimny : “L’objectif est de transmettre un message de manière créative”

© Margaux Zimny

Entretien avec une étudiante en graphisme, Margaux Zimny. Passionnée, créative et déterminée, cette jeune artiste nous fait découvrir son cursus et son attrait pour le graphisme. 

Peux-tu te présenter ? 

Je m’appelle Margaux, je suis en alternance et je vais obtenir mon diplôme de directrice artistique option UX en fin d’année.

D’où vient cette passion pour le graphisme ? 

À 10 ans j’étais passionnée de manga, ce qui m’a motivée à commencer le dessin toute seule avant de suivre des cours. Au lycée, j’ai décidé de suivre la filière S option arts plastiques, mes cours étaient vraiment passionnants. Mon professeur nous a donné toutes les clés possibles pour développer notre créativité, notre culture de l’histoire de l’art et notre analyse des œuvres. Petit à petit, je me suis interrogée sur mon futur professionnel et j’ai décidé de réaliser une liste pour déterminer les métiers qui pourraient potentiellement me plaire. Cette liste ne comportait quasiment que des métiers artistiques, dont le graphisme. C’est grâce à des portes ouvertes que le métier de designer graphique a gagné mon attention, et le choix m’a alors paru évident. J’avais quelques doutes, certes, mais j’ai été rassurée dès le début de mes études, lorsque j’ai compris que j’étais à ma place. J’avais trouvé ma voie. 

Comment qualifierais-tu ton style ? 

Pour l’instant, je ne pense pas avoir un style qui m’est propre. En revanche, je suis attirée par des courants graphiques comme le Bauhaus, un mouvement artistique révolutionnaire aux lignes géométriques caractéristiques. Je m’intéresse aussi au glassmorphism et au neumorphism. Le glassmorphism est un jeu de transparence, soit un effet de verre avec un flou en arrière-plan, tandis que le neumorphism donne un effet de relief. Le brutalisme m’attire également, c’est le fait de voir les constructions brutes du design graphique comme les grilles, les répétitions, les formes géométriques simples, etc.
Je suis beaucoup de designers graphiques tels que le Studio Feixen, Sagmeister, Malte Martin, Marianne Bantjes, Ruedi Baur, Apeloig, Antoine+Manuel, M/M, Datagif, CL Design, Raphaël Garnier ou encore Geneviève Gauckler.

© Margaux Zimny

Peux-tu nous parler de ta formation ?

J’ai commencé par une prépa à l’école de Condé. Cette première année propose des cours d’histoire de l’art, de modèle, de dessin, du design d’espace, mode, produit et graphique. J’ai continué avec un BTS design graphique option numérique. Le design graphique propose un très large champ d’application. Lors de cette formation, j’ai appris à construire une charte graphique, réaliser des wireframes, des sites web, des applications, des teasers… J’ai décidé de poursuivre mes études dans le but d’approfondir mes connaissances en étudiant à LISAA, une école de design proposant une alternance afin de se familiariser au monde du travail. Je suis actuellement en master direction artistique, option UX. Selon moi, les UX designers ont pour mission de questionner l’interaction que ce soit en amont du projet, pendant ou après. Nos tâches comprennent la réalisation de tests utilisateurs et de maquettes, ainsi que la présentation de solutions aux observations effectuées. Mon objectif à l’avenir est de travailler au sein d’une agence avec une équipe de graphistes, sur divers projets aux thématiques différentes. 

Peux-tu nous parler de tes projets artistiques réalisés au cours de ta formation ?

J’ai réalisé une campagne de communication autour de films de science-fiction lors d’un projet d’école fictif. C’est mon projet préféré car il mêle deux univers que j’apprécie : le graphisme et la science-fiction. Les cinémas rouvraient leurs portes pour accueillir dans leurs salles des films de science-fiction comme 2001, l’Odyssée de l’espace. En tant que graphistes, nous devions créer une affiche print et une affiche animée pour les afficher dans les transports. J’ai beaucoup appris au sein de mon équipe mais cela n’empêche que j’aime aussi réaliser des projets en totale autonomie.

En quoi consiste ton travail au sein de Karavel ? 

Je suis donc en alternance chez Karavel, une agence de voyages qui possède différents groupes connus comme par exemple Promovacances, FRAM ou encore Partir pas cher. L’équipe est accueillante et je trouvais cela très inspirant de travailler dans le tourisme. Ma tâche principale consiste à m’occuper de la création de visuels pour promouvoir des voyages. Je m’applique également à réaliser des visuels pour les newsletters et les réseaux sociaux. Occasionnellement, je crée des cartes, des pictogrammes, des vidéos, pour des destinations précises d’une agence. En fait, l’objectif du designer graphique est d’être créatif tout en faisant passer un message. C’est savoir s’adapter aux contraintes et aux demandes du client. Je suis pleine d’énergie et j’aimerais aller le plus loin possible dans ce domaine. En septembre prochain, je souhaiterais trouver une nouvelle équipe avec qui travailler pour continuer mon chemin.

Propos recueillis par Montaine Matuzac

Articles liés

Vernissages des galeries street art – Novembre 2021
Agenda
86 vues

Vernissages des galeries street art – Novembre 2021

Découvrez les vernissages qui auront lieu au cours du prochain mois dans les différentes galeries de street art à Paris Jeudi 28 octobre  Exposition collective – Hors Champ Du 28 octobre au 13 novembre Pdp Gallery 7 rue Froissart...

Vernissages des galeries parisiennes – Novembre 2021
Agenda
98 vues

Vernissages des galeries parisiennes – Novembre 2021

L’automne s’est déjà bien installé, un nouveau mois débute et les vernissages sont bel et bien au rendez-vous ! Découvrez les différentes dates de vernissages des galeries d’art parisiennes. Jeudi 28 Octobre Antoine d’Agata – Mexico, 1986-2021 Vernissage de 18h...

Marie s’infiltre au Studio des Champs-Elysées
Agenda
83 vues

Marie s’infiltre au Studio des Champs-Elysées

Tentez de devenir plus culotté que moi pendant une heure et demie ! Un seul mot d’ordre : l’audace en toute chose et sans limite. Voici le spectacle où tout est permis, vous n’êtes plus un simple spectateur… Je...