0 Shares 1250 Views

Mikayla Gamble : “Je veux que les gens puissent s’immerger dans mon travail”

Tamika Couedor 24 juillet 2020
1250 Vues

©MikaylaGamble

Rencontre avec Mikayla Gamble, jeune photographe et réalisatrice, qui a photographié des artistes tels que Brent Faiyaz, Aminé et qui a également travaillé en tant que directrice de la photographie pour Troi Irons. 

Pouvez-vous nous parler de votre parcours et nous dire comment la réalisation est devenue votre passion ?

J’ai commencé à faire de la photographie à l’université, beaucoup de choses en coulisses, puis j’ai commencé à faire des petites vidéos pour moi et pour les organisations du campus. C’est la première fois que j’ai eu l’impression d’aimer faire quelque chose pour moi, et non pour quelqu’un d’autre. C’est à partir de là que ça a évolué.

Quelles ont été les étapes importantes dans votre apprentissage de la réalisation ?

J’ai réalisé que la seule façon d’apprendre à diriger ou de se lancer dans la réalisation était de simplement le faire. Continuer à le faire jusqu’à ce que vous appreniez quelque chose de nouveau ou que vous réalisiez quelles histoires vous voulez raconter et que vous puissiez communiquer clairement quel genre de leader et de personne vous êtes.

©MikaylaGamble

Comment décririez-vous votre signature artistique ?

Honnêtement, je suis encore en train de la chercher. Mais pour l’instant, les deux choses que les gens savent de moi, c’est que je m’intéresse profondément à l’histoire et que j’essaie de la rendre aussi forte que possible visuellement, des couleurs aux cadres, c’est quelque chose que je fais de façon très méticuleuse.

Quels sont les artistes qui vous inspirent et pourquoi ?

Je dirais que mes réalisateurs préférés en ce moment sont David Fincher, Kahlil Joseph et Jonas Lindstroem. Ce sont tous des gens extrêmement talentueux qui agissent avec une intention sérieuse et sont très fiers de leurs images et de leurs histoires, peu importe ce qu’il faut pour les obtenir.

De quel projet êtes-vous la plus fière ?

Ce dont je suis probablement la plus fière est Mosaic, mon premier mini-documentaire, que j’ai réalisé en première année de collège. C’était la première fois que je réalisais quelque chose du début à la fin avec un groupe de personnes qui me rendaient heureuse sous tous les aspects : les gens que nous filmions, l’expérience, le processus de montage et le fait de pouvoir le projeter devant mes camarades de classe.

https://vimeo.com/265835551

Quel objectif visez-vous en tant qu’artiste ?

Les objectifs changent constamment pour moi, mais je pense que l’un de mes objectifs serait de “transformer” mon travail de photographie et de film en expositions et installations en direct.

Les photos et les films sont tangibles dans une certaine mesure, mais je veux vraiment créer des espaces que les gens peuvent sentir, toucher et dans lesquels ils peuvent s’immerger en regardant mon travail.

©MikaylaGamble

Comment vous voyez-vous dans dix ans ?

Idéalement, dans 10 ans, j’aurai au moins 2 ou 3 longs métrages dont je serai vraiment fière. Mais surtout, je veux  rendre les connaissances, les informations et les ressources dont j’ai eu la chance de disposer à d’autres personnes qui en ont besoin ou qui le souhaitent.

Découvrez-en plus sur son site et son compte Instagram.

Propos recueillis par Tamika Couedor

 

Articles liés

Agenda
52 vues

Les expositions à ne pas manquer à Paris – Septembre 2022

Les expositions signent, elles aussi, leur retour à la rentrée 2022 ! Mardi 9 septembre   André Devambez, Vertiges de l’imagination Du 9 septembre au 31 décembre Petit Palais Av. Winston Churchill – Paris 75008 Dimanche 14 septembre  Miroir...

“La Dérive des Continents” (au sud), le nouveau film de Lionel Baier
Agenda
48 vues

“La Dérive des Continents” (au sud), le nouveau film de Lionel Baier

Le nouveau film La Dérive des Continents (au sud) du réalisateur Lionel Baier sortira en salle le 24 août 2022.  Nathalie Adler est en mission pour l’Union Européenne en Sicile. Elle est notamment chargée d’organiser la prochaine visite de...

Glazart, lieu incontournable de concerts et d’afters à Paris
Agenda
117 vues

Glazart, lieu incontournable de concerts et d’afters à Paris

Glazart s’impose aujourd’hui comme un acteur incontournable de la scène culturelle parisienne, en rassemblant des artistes d’horizons différents avec pour mots d’ordres : la qualité et la diversité. Lieu atypique, Glazart a su transformer en avantage sa position excentrée...