0 Shares 942 Views

Pascale Guthmann : « 30 ans de créations, fruits d’alchimies singulières de gestes et de matières »

© Le Journal de François

Du 25 au 27 mai, Métiers d’art célèbre ses 30 ans. Près de 150 créateurs exposeront à Saint-Leu-La-Forêt, dans le Val d’Oise. Rencontre avec Pascale Guthmann, présidente de l’association organisatrice Saint-Leu Art Expo.

Pouvez-vous nous présenter Saint-Leu Art Expo ?

Nous faisons partie des associations engagées en faveur du rayonnement des métiers d’art. Concrètement, cela signifie que nous favorisons la création et les rencontres pour donner à chaque artisan la place qu’il mérite.

Depuis ses origines, grâce à ses bénévoles, Saint-Leu Art Expo se mobilise pour la promotion des métiers d’art en organisant deux salons : Tout Feu Tout Flamme, en mai, et Métiers d’Art, en novembre.

Saint-Leu-Art Expo-métiers-artisans

© Saint-Leu Art Expo

Trente belles années à aller à la rencontre de talents inédits, à voyager dans des mondes imaginaires et généreux, où se côtoient modernité et techniques ancestrales. Trente ans de créations, fruit d’alchimies singulières de gestes et de matières. Trente ans d’imagination, de nouvelles essences, formes, textures et alliances.

Effectivement, vous fêtez cette année vos 30 ans avec un certain éclat car vous bénéficiez d’une belle notoriété. Vos manifestations, très prisées des professionnels, deviennent aussi incontournables pour tous les amateurs de « beau ».

Nous récoltons le fruit de toutes ces années de travail. Les exposants, qui sont satisfaits de l’organisation et ravis de l’accueil, sont vraiment de qualité. Il faut dire que notre sélection est très rigoureuse. Les gens retrouveront près de 150 artisans, ceux qui nous ont émerveillés ou émus, et d’autres qui seront de nouvelles et belles découvertes, dans les huit salons qui investiront toutes les salles et les places du centre de Saint-Leu-la-Forêt : Mode, Bijoux, Terre, Émaux, Métal, Bois, Maison et une Carte blanche à la génération verre.

Saint-Leu-Art Expo-métiers-artisans

© Marion Fillancq

Pouvez-vous nous en dire plus sur cette exposition thématique, organisée en partenariat avec Ateliers d’Art de France et la Ville de Saint-Leu-la-Forêt, Génération verre, un nouveau souffle ?

Neuf créateurs participeront à un focus sur le verre soufflé d’aujourd’hui, neuf façons de faire vivre le verre. Magie du feu. Précision du geste. Il faut des années pour maîtriser cet art qui demande rapidité, précision et concentration.

Un savoir-faire artisanal qui n’empêche pas l’innovation et une esthétique contemporaine. C’est un ballet incessant entre le four et la canne. Ballet du corps. Ballet de gestes. Corps à corps privilégié avec la matière. Une matière vivante, créative, qui permet toutes les audaces.

Saint-Leu Art Expo

© Sandrine Andersson

Vous portez un regard particulièrement sensible sur les créations !

La qualité et l’originalité du travail de chaque artisan permettent de présenter une large palette d’œuvres et de démarches. Chacun parle à « sa » matière de façon singulière. La caresse du tourneur sur le bois ou sur la terre exprime l’émotion créative de chaque être, le martellement du ferronnier sur métal est une affaire personnelle.

Linda-Ladurner-Saint-Leu-Art Expo-métiers-artisans

Linda Ladurner © Ateliers d’art de France

Quel est votre rôle de présidente ?

Avec les autres membres du bureau, je suis chargée de gérer l’association et de la mise en œuvre de ses programmes d’action (sélection des exposants, logistique, production, communication, organisation…). Nous représentons l’association auprès des collectivités et des réseaux de partenaires et nous animons une équipe de 70 bénévoles.

© Saint-Leu Art Expo

Nous essayons également d’imaginer des actions originales, comme ces Zoziaux solidaires. Cette année, les bénévoles ont plongé leurs mains dans terre avec délice et bonheur. Ils ont créé de drôles de Zoziaux à adopter pour quelques euros. La somme récoltée sera reversée à Terres de solidarité (Fonds national de solidarité céramique et métier d’art).

Excellence, convivialité, solidarité : c’est bien ce qui guide Saint-Leu Art Expo ?

Dans un contexte économique difficile, notre devoir est l’entraide et le soutien sous diverses formes. C’est pourquoi trois axes structurent notre développement : par un véritable voyage au travers de la diversité des métiers d’art, nous révélons ou valorisons des talents, mais aussi nous contribuons à la transmission de savoir-faire. L’aspect pédagogique est donc très important.

Geneviève-Beaurain-Saint-Leu-Art Expo-métiers-artisans

© Geneviève Beaurain

Pour ces 30 ans, que nous souhaitons mémorables, de nombreuses animations sont donc proposées sous forme d’atelier ou de démonstrations qui mettent en valeur les savoir-faire et font partager la passion des artisans. Des élèves se relaieront, avec leurs enseignants, pour témoigner de l’importance de la relève, les forces vives de la création. Une excellente opportunité de tisser des liens, au sein de la branche professionnelle, mais aussi avec le public, que nous attendons nombreux.

Propos recueillis par Sarah Meneghello

À découvrir sur Artistik Rezo :

Une exposition vente pour découvrir la richesse de métiers d’art, de Sarah Meneghello

Articles liés

Sarah McKenzie – New Morning
Agenda
60 vues
Agenda
60 vues

Sarah McKenzie – New Morning

Dans le sillon de Diana Krall, l’australienne Sarah McKenzie s’impose parmi les grandes voix du jazz. Elle surprend par la pureté de son timbre de voix et un phrasé swing naturel. Que dire de mieux, une voix à part,...

La magie du « Mahabharata » à l’épure japonaise
Spectacle
181 vues
Spectacle
181 vues

La magie du « Mahabharata » à l’épure japonaise

La Villette accueille la grande épopée indienne du Mahabharata, épurée par la main d’un artiste japonais majeur : Satoshi Miyagi. Un voyage à travers l’imaginaire de l’humanité et de notre enfance : « Ce Mahabharata – Nalacharitam » est une...

Carnival, le rêve d’un ogre ridicule – Le Cirque Electrique
Agenda
78 vues
Agenda
78 vues

Carnival, le rêve d’un ogre ridicule – Le Cirque Electrique

CARNIVAL, un conte de cirque d’Eugène Durif avec des personnages grotesques faits de plastique, pantins de colle et de pétrole d’or… Un cirque automate où fildefériste, jongleur, contorsionniste, clown, trapéziste, roue Cyr… se jouent d’un manège d’animaux en toc....