0 Shares 409 Views

Plongez dans l’univers coloré d’Inès Longevial

Ines Longevial © Galerie Joseph

C’est dans le Sud-Ouest de la France que grandit Inès Longevial ; passionnée de peinture et de dessin depuis son enfance, elle deviendra quelques années plus tard l’une des artistes peintres françaises les plus suivies sur Instagram.

Dès son plus jeune âge, la maman d’Inès Longevial, qui peignait elle aussi, lui transmet son amour pour la peinture. Après son diplôme d’arts appliqués, l’artiste peintre décide à 23 ans de rejoindre la capitale, où elle va rapidement se faire un nom dans le monde de l’art.
Arrivée à Paris, un ami illustrateur la présente à l’équipe du nouveau bar l’Isolé à Pigalle. Chaque mois, elle crée des affiches différentes sur le thème de la sensualité et de l’amour et partage à côté ses œuvres sur son compte Instagram. Cette expérience lui permettra de se faire connaître et de collaborer avec plusieurs grandes marques qu’elle choisit toujours avec grand soin, comme Nike, Amélie Pichard, Levi’s, Sezane et bien d’autres… 

© Inès Longevial

Inès Longevial, c’est avant tout un univers coloré que l’on ne peut oublier et un style unique bien à elle. De ses toiles se dégagent un mystère, une douceur, et une harmonie que l’on reconnaît du premier coup d’œil. Ses peintures aux couleurs chaleureuses sont une réelle invitation à l’évasion et à l’apaisement qui nous donne envie de faire nos valises et de partir au soleil.

© Inès Longevial

La jeune femme peint principalement des portraits à l’huile, parfois gigantesques, de différentes versions d’elle-même et de ses proches. Les visages multicolores d’Inès Longevial nous interpellent par leur regards percutants et observateurs qui semblent être figés dans le temps.

Son travail se concentre sur la peau et ses nuances que l’on retrouve en majorité dans ses œuvres, qu’elle aime travailler, imaginer et réinventer autour d’un arc-en-ciel de couleurs.

“J’aime l’idée de représenter toutes les nuances des couleurs de peau. Ou plutôt, j’aime l’idée qu’il n’y ait plus de couleur de peau.” confie t-elle a Konbini.

La jeune artiste s’inspire de Picasso, dont elle admire le style, le côté prolifique et sa capacité à se renouveler. Outre la peinture, Inès puise son inspiration dans le cinéma avec les films de Pedro Almodóvar et ses tonalités de couleurs qui la fascinent, mais aussi du côté de la mode avec Amélie Pichard ou encore dans les créations de Jacquemus.

© Inès Longevial

Après avoir exposé à Los Angeles, Berlin, San Francisco, Toulouse, Paris, ou encore New York, l’artiste a présenté en janvier dernier l’exposition “Before the sun sinks low” aux Serres de Pantin. Inès y dévoilait l’intimité du corps féminin avec des jeux de lumière, créant l’effet doré des derniers rayons de soleil sur la peau.

Sur son compte Instagram, suivi par plus de 330k followers, Inès partage ses œuvres avec sa communauté, se filme en train de peindre, pose à côté de ses peintures et poste aussi de temps en temps quelques photos d’elle. Lors du premier confinement, l’artiste a offert la possibilité de télécharger six de ses dessins sur la plateforme pour les colorier, toujours disponibles que vous pouvez retrouver ici.

Agathe Bourdeauducq

Articles liés

“Disparition”, le nouveau single de l’ovni Cutter
Agenda
146 vues

“Disparition”, le nouveau single de l’ovni Cutter

Le rappeur-chanteur Cutter crée depuis plusieurs années un 
univers où textes et productions baignent dans une poésie 
explicite. En constant clash contre lui-même, tranchant ou plein 
de sensibilité lorsqu’il observe l’erreur humaine, Cutter dépeint 
amours et emmerdes, de sa...

Poulain : “Je préfère faire passer un message de manière subtile”
Art
365 vues

Poulain : “Je préfère faire passer un message de manière subtile”

Rencontre avec Poulain, une artiste peintre issue d’une famille créative où chacun possède un univers artistique bien distinct. Immersion dans son monde poétiquement engagé, entre sujets sérieux et douceur. Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? Je suis Poulain, artiste...

CLAIRE COURDAVAULT – Le Mur Oberkampf n°327
Agenda
209 vues

CLAIRE COURDAVAULT – Le Mur Oberkampf n°327

Claire Courdavault interviendra sur Le Mur Oberkampf le samedi 15 mai à partir de 10h. Son œuvre recouvrira celle de Quentin DMR. Faiseuse d’images, défaiseuse d’écheveaux, gestatrice de chimères, Claire Courdavault a commencé par le format ténu d’une feuille...