0 Shares 1972 Views

Roti – Révolution ukrainienne – Kiev 2014

16 janvier 2014
1972 Vues
©Chris-Cunningham-jour-1

©Chris-Cunningham::


©Chris-CunninghamLe 7 janvier, l’artiste français Roti posait une sculpture au cœur de Kiev en lutte. Retour sur l’événement.

Kiev, 7 janvier, jour du Noël orthodoxe. La place de l’indépendance, Maïdan, est occupée depuis le 21 novembre par les opposants au régime du président Viktor Ianoukovitch. Point de départ de la fronde : La volte-face du président dans le rapprochement avec l’Europe. Mais ici, beaucoup rêvent d’une Ukraine pleinement indépendante – affranchi de la tutelle russe mais aussi autonome vis-à-vis de l’Europe. ©Chris-CunninghamEt surtout d’un renouvellement en profondeur. « La question européenne a été un point de départ, mais d’autres objectifs sont apparus, en particulier se débarrasser de la classe politique corrompue, voire criminelle, qui est la nôtre», explique la réalisatrice Lesya Kalynska, qui depuis les premiers jours participe à un documentaire collectif tourné sur place. « Après les espoirs déçus de la Révolution orange, personne ne pensait qu’une telle mobilisation serait à nouveau possible, aussi vite. Et pourtant le peuple ukrainien a montré que sa volonté de changement était toujours aussi vive ». 

©Chris-CunninghamEn cette période de vacances, la foule n’est pas celle des grandes manifestations du mois de décembre, qui ont assemblé plusieurs dizaines de milliers de personnes. D’autant plus qu’un accord économique avec la Russie passé par le gouvernement le 17 décembre à Moscou a semblé déstabiliser la contestation, par ailleurs divisée en trois mouvements d’opposition. Mais l’espoir d’un renouveau pour le pays est toujours là. Depuis les premiers jours, un parfum d’utopie collective flotte sur Maïdan. Là, une société parallèle s’est organisée : hôpital de fortune, distribution de repas, caisses collectives. ©Chris-CunninghamMais aussi spectacles, cérémonies religieuses ou discours politiques retransmis sur écran géant, tables de ping-pong et sapins de Noël abondamment décorées… Et un service d’ordre interne, qui prohibe l’alcool.

Soudain, à dix-huit heures, un camion pénètre sur la place, fermée par des barricades, gardée par des vigiles et habituellement inaccessible aux véhicules. A son bord, un marbre de quatre tonnes, sculpté avec virtuosité : une femme dont le visage et les mains tentent de se dégager d’une surface aux replis mouvants – et, littéralement, Chris-Cunningham-Groupde sortir la tête de l’eau. Une œuvre de l’artiste français Rôti, baptisée« La Nouvelle Ukraine ». Le modèle ? Zo, l’une des sept jeunes femmes membres du groupe ukrainien Dakh Daughters. Issues du théâtre d’avant-garde, elles sont l’un des visages du renouveau de la culture ukrainienne. Elles accompagnent en musique l’arrivée solennelle de la statue sur la place. Concentré, Roti organise la descente de la statue.  Plusieurs dizaines de personnes s’assemblent, s’étonnent, tendent une main curieuse vers les courbes du marbre.  «C’est une leçon de sérénité, explique Roti. Le marbre doit être manié avec lenteur pour être mis en place, et il est là pour toujours ». Chris-Cunningham--pret-2Et d’ajouter, très ému : «Je ne pensais pas qu’autant de gens pouvaient être reliés par les tripes.» L’ambiance est à la fois suspendue et électrique. « C’est un cadeau, un moment de magie », lance Anna, l’une des chanteuses du groupe.

Un tel moment, Roti en rêvait depuis longtemps. Son idée : organiser le choc de la rencontre entre beauté et illégalité. Un projet qu’il avait d’abord pensé concrétiser à Paris. Pourtant, venu en Ukraine à l’automne dernier pour le Gogolfest, il est tombé sous le charme du pays et de sa scène culturelle en pleine effervescence. Chris-Cunningham-LoinLes évènements lui ont donné envie d’être aux côtés de ses amis ukrainiens, dont beaucoup étaient très impliqués à Maïdan – en particulier dans l’organisation de la scène de spectacle. Mais avec l’ambition d’apporter un projet. « En arrivant, je ne pensais pas que ce serait possible », sourit-il. En trois jours, il a pourtant trouvé un atelier, un marbre et obtenu l’assurance d’un accès à Maïdan. En une douzaine de jours de travail acharné, le marbre était sculpté. « L’Ukraine, aujourd’hui, est un lieu qui permet d’exercer sa folie : beaucoup des acteurs de Maïdan sont jeunes et agissent dans une forme d’inconscience ©Chris-Cunningham– ce qui explique l’ampleur que tout cela prend ». Une nouvelle Ukraine, donc ? Un peu plus tard dans la nuit du 7, dans la quiétude retrouvée, Rôti revient roder autour de la statue. Auprès d’elle, un vieil homme, intrigué. « Elle est morte ? » demande-t-il, inquiet. « Elle lutte », répond l’artiste. Soulagement.

A Maïdan, cette lutte continue à ce jour. Le 12 janvier, une nouvelle manifestation rassemblait quelque cinquante mille personnes, suite à l’hospitalisation de l’un des leaders de l’opposition, Iouri Loutsenko, matraqué par la police. Un nouveau souffle pour le mouvement ? « Quoi qu’il arrive par la suite, l’Ukraine s’est forgée à Maïdan une boîte à outil politique, une forme de sphère publique», analyse le jeune réalisateur Ruslan Batystkyi. Rôti, quant à lui, prévoit de retourner s’installer en Ukraine pour un temps dans les mois à venir. Une aventure à suivre.

Sophie Pujas

À découvrir sur Artistik Rezo :
– L’interview de Roti

[Crédits photographiques : ©Chris-Cunningham]

Articles liés

Brigitte de Thélin, sa rencontre avec la culture Navajos : “Your art is your heart”
Art
147 vues

Brigitte de Thélin, sa rencontre avec la culture Navajos : “Your art is your heart”

Rencontre avec l’artiste française Brigitte de Thélin, qui nous immerge le temps d’une interview dans l’histoire émouvante de l’art traditionnel Navajos et des peintures de sables médicinales. Bonjour Brigitte, avant de plonger dans l’univers des Navajos, pourriez-vous vous présenter,...

La galerie Kamel Mennour lance sa première vente NFT avec le collectif Obvious
Agenda
150 vues

La galerie Kamel Mennour lance sa première vente NFT avec le collectif Obvious

Kamel Mennour s’associe au collectif Obvious pour présenter son premier projet sous forme de NFT. Le collectif Obvious, composé de trois jeunes artistes français, fut parmi les pionniers de la création avec l’intelligence artificielle, à la frontière de l’art,...

Rencontre avec Marion Louisa, à l’initiative d’un tour de France des savoir-faire
Art
233 vues

Rencontre avec Marion Louisa, à l’initiative d’un tour de France des savoir-faire

Marion Louisa est une créative dans l’âme avec une passion communicative du vêtement et de la mode. Elle est attachée à rapprocher la création à la transmission et au partage. Marion s’est appropriée le média vidéo à merveille pour...