0 Shares 454 Views

David Lynch, un artiste pluridisciplinaire

Zoé Lavanant 23 août 2021
454 Vues

David Lynch © Jérôme Bonnet

David Lynch est un cinéaste reconnu à travers le monde pour ses films Elephant Man, Blue Velvet ou encore Mulholland Drive, mais David Lynch n’est pas que cinéaste : il est aussi peintre, musicien, photographe…

Parcours

David Keith Lynch a vu le jour le 20 janvier 1946 à Missoula dans le Montana aux États-Unis. Dès tout petit, David Lynch s’intéresse à la peinture et au dessin. Après le lycée, il intègre la Corcoran School of the Arts and Design de Washington DC pour y étudier la peinture. Il intègre par la suite, en 1964, la School of the Museum of Fine Art at Tufts à Boston qu’il quittera un an plus tard sans finir son cursus. Il dira à propos de ce choix : “Je n’ai pas du tout été inspiré par cet endroit”. Il part en Europe avec son ami Jack Fisk, souhaitant étudier auprès du peintre expressionniste autrichien Oskar Kokoschka. Malheureusement, celui-ci n’étant pas disponible, ils décident de rentrer aux États-Unis. Il s’inscrit en 1965 à l’Académie des Beaux-Arts de Pennsylvanie : “À Philadelphie, il y avait de grands peintres, et tout le monde s’influençait mutuellement, c’était une belle époque”. Il y réalise son premier court-métrage Six Figures Getting Sick en 1967.


Projets cinématographiques

David Lynch doit sa notoriété à son talent de réalisateur et de scénariste. Il a en effet réalisé 10 longs-métrages, plus de 20 courts-métrages ainsi que 8 séries. Il a écrit ou co-écrit tous ses films : Sailor et Lula, Lost Highway avec Barry Gifford ou Twin Peaks avec Mark Frost.

Dès son premier long-métrage Eraserhead, son style original et singulier est remarqué. Cette histoire étrange relatée en noir et blanc nous emmène dans un univers effrayant où créatures et rêves déstabilisent le spectateur. Dès les premières secondes, les images sombres posent l’ambiance du film. Lynch est l’inventeur d’un cinéma étrange, fantastique et onirique parfois qualifié de “lynchien”. David Lynch réussit dans chacun de ses films à surprendre le spectateur par l’étrangeté des images, des sons, des rêves, offrant ainsi une expérience complète au spectateur, qui ne peut être que troublé et/ou fasciné ! Sa maîtrise des plans et des sons façonne une atmosphère psychologiquement dérangeante et terrifiante. Passionnant !

David Lynch a reçu plusieurs récompenses pour ses films. Il a notamment reçu le prix Antenne d’or au Festival du film fantastique d’Avoriaz pour son premier film Eraserhead, sorti en 1977. Il a également reçu un César dans la catégorie du meilleur film étranger pour son film Elephant Man (1982) et pour son long-métrage Mulholland Drive (2002). En 1990, il reçoit la Palme d’Or pour son film Sailor et Lula au Festival de Cannes. Il a également reçu des récompenses pour l’ensemble de sa carrière au Festival international du Film de Stockholm en 2003, au Festival Mostra de Venise en 2006 (Lion d’honneur) et un Oscar d’honneur en 2020.

Sur ses productions, David Lynch dirige ses acteurs fétiches que l’on retrouve dans plusieurs rôles ; parmi eux, Harry Dean Stanton, Jack Nance, Kyle MacLachlan, Naomi Watts, Isabella Rossellini, Grace Zabriskie et Laura Dern.


Projets artistiques

David Lynch à d’autres talents, comme la peinture et le dessin. De 1983 à 1992, sa bande dessinée The Angriest Dog in the World est publiée dans dans le Los Angeles Reader toutes les semaines.
En 2007, la Fondation Cartier propose l’exposition The Air is on Fire, qui regroupe des photos, des œuvres plastiques et sonores de David Lynch. Au vernissage, David Lynch donne un concert avec Marek Zebrowski : les textes Thoughts écrits par Lynch sont lus entre les morceaux exécutés aux synthétiseurs.
Lynch fera plusieurs expositions de ses œuvres artistiques.

The Angriest Dog in the World © David Lynch


Projets musicaux

Lynch a sorti l’album blues/rock industriel BlueBob écrit et interprété avec John Neff. Sur cet album, Lynch est co-interprète, co-producteur, co-créateur et s’occupe du mixage et du design de l’album. Deux morceaux sont intégrés à son film Mulholland Drive (2001).

En 2010, il sort deux chansons aux tonalités électro, Good Day today et I know. En 2011, il sort son premier album solo, Crazy Clown Time. En 2013, il sort son deuxième album aux tonalités blues : The Big dream. La même année, il interprète le titre I’m Waiting Here avec la chanteuse Lykke Li.


Ses inspirations

D’après David Lynch, son travail se rapproche de celui de cinéastes et réalisateurs européens. Il s’inspire de Federico Fellini, Werner Herzog, Alfred Hitchcock, Stanley Kubrick… Lynch s’inspire également du travail de certains peintres comme Edward Hopper, Francis Bacon, David Hockney…

Certaines œuvres littéraires l’ont aussi marqué : La métamorphose de Kafka, Crime et châtiment de Dostoïevski, The Name Above the Title : An Autobiography de Frank Capra, The Art Spirit de Robert Henri et Anynymous Photographs de Robert Flynn Johnson

D’après Serge Kaganski, « les visions de Lynch ont massivement influencé le cinéma et la création ces vingt dernières années ».


Chaîne Youtube

Lynch crée sa chaîne Youtube en 2018 : David Lynch’s Theater. Il a publié sa première série de vidéos en 2020 : Weather reports. Il publie également ses courts-métrages : Fire (Pozar) et Rabbits. Il présente aussi son travail à travers la série What Is David Working on Today ? et sa série Today’s Number is… à partir de la période de la pandémie en 2020.

Zoé Lavanant

Articles liés

Anthropologic – Le nouveau solo show de Murmure à Los Angeles
Agenda
99 vues

Anthropologic – Le nouveau solo show de Murmure à Los Angeles

La nouvelle exposition de Murmure à la galerie Avenue des Arts de Los Angeles, intitulée Anthropologic et visible jusqu’au 16 octobre prochain, questionne les enjeux environnementaux et sociétaux que posent la logique consumériste humaine au détriment de notre planète....

Le Festi’Val de Marne revient en octobre pour sa 35e édition
Agenda
94 vues

Le Festi’Val de Marne revient en octobre pour sa 35e édition

Des artistes de toutes générations, des découvertes, des créations : pour sa 35e édition, le Festi’Val de Marne continue de mettre à l’honneur la chanson sous toutes ses formes, réouvrant du 1er au 23 octobre les portes des salles...

Découvrez les nommés du Prix Marcel Duchamp 2021 au Centre Pompidou à partir du 6 octobre
Agenda
109 vues

Découvrez les nommés du Prix Marcel Duchamp 2021 au Centre Pompidou à partir du 6 octobre

Du 6 octobre 2021 au 3 janvier 2022, le Centre Pompidou accueille la 21e édition du Prix Marcel Duchamp et présente les œuvres et installations des quatre artistes nommés le 7 janvier dernier. Choisi par un jury international, le...