0 Shares 1043 Views

De « The Florida Project » à « I am not a Witch » : 4 films à voir en décembre 2017

Lucile Bellan 11 décembre 2017
1043 Vues

Chaque mois, la rédaction d’Artistik Rezo choisit pour vous les 4 films qu’il faut absolument aller découvrir en salles. Une sélection éclectique, composée d’œuvres faisant l’événement et de perles plus méconnues.

 

1) Makala, d’Emmanuel Gras (6 décembre)

Couronné par le Grand Prix Nespresso de la Semaine de la Critique lors du dernier festival de Cannes, le film du documentariste Emmanuel Gras (auteur de Bovines, docu remarqué sur un troupeau de vaches) suit un jeune congolais qui décide de quitter son village pour aller vendre du charbon de bois fabriqué par ses soins. En jeu : la survie de sa famille, voire la possibilité de lui offrir un foyer digne de ce nom. Une aventure aussi prenante qu’un thriller, les embûches étant nombreuses pour le valeureux héros du film, qui fait notamment face à des forces de l’ordre mal intentionnées. Prenant, bouleversant, gorgé de suspense, Makala est une vraie pépite.

 

2) Mariana, de Marcela Saïd (13 décembre)

Elle aussi en compétition à Cannes à l’occasion de la dernière Semaine de la Critique, la réalisatrice chilienne Marcela Saïd a donc été vaincue par Makala, ce qui ne l’empêche pas d’avoir marqué les esprits avec Mariana. Auteure de L’Eté des poissons-volants, première réalisation présentée à la Quinzaine des Réalisateurs 2013, Saïd revient avec un drame centré autour d’une femme-enfant appartenant à une bourgeoisie chilienne dans laquelle elle cohabite avec plusieurs hommes qui la considèrent comme inférieure juste parce qu’elle est une femme. Les fantômes de la dictature militaire qui mit le Chili à feu et à sang jusque dans les années 80 sont omniprésents dans Mariana, notamment sous les traits d’un professeur d’équitation autoritaire, incarné par le toujours remarquable Alfredo Castro. Un drame tendu et impitoyable qui montre qu’il n’est jamais trop tard pour se libérer de ses entraves.

 

3) The Florida Project, de Sean Baker (20 décembre)

Après le lumineux Tangerine, si beau qu’il était absolument impossible d’imaginer qu’il avait été tourné avec un simple iPhone (agrémenté d’un adaptateur), Sean Baker confirme son statut de faiseur de belles images avec ce Florida Project rose et bleu, qui fait de la Floride le théâtre ensoleillé de la vie semi-cauchemardesque de Moonee. Cette petite fille de 6 ans vit dans un motel avec sa mère, qui vit de petits boulots pour tenter de joindre les deux bouts. Non loin de là trône un parc nommé Disneyworld qui fait rêver les touristes mais fait simplement partie du paysage routinier de la petite fille, laquelle fait les quatre cents coups avec ses potes pour tuer le temps… jusqu’à la bévue de trop. Une fable désenchantée qui montre qu’on n’a pas besoin d’attendre l’âge adulte pour perdre ses illusions.

 

 

4) I am not a witch, de Rungano Nyoni (27 décembre)

Vous ne verrez probablement pas beaucoup de films zambiens dans votre vie, et encore moins de chefs d’oeuvre venus de Zambie. À vrai dire, I am not a witch risque d’être le seul et unique, sauf si le cinéma de ce pays se développe de façon inattendue ou si la cinéaste Rungano Nyoni parvient à répéter ce genre de miracle à plusieurs reprises. Pamphlet politique, traité féministe gorgé de poésie et comédie grinçante, ce film insaisissable est réussi du début à la fin : il met en scène une petite fille convaincue de sorcellerie par des gens peu fiables, et qui se trouve rapidement parquée en compagnie d’autres sorcières (ou pseudo-sorcières). Pour l’empêcher de s’enfuir, on lui fixe dans le dos un gigantesque ruban relié à une bobine géante. L’argument de départ est étrange, son exécution est parfaite. I am not a witch est un film aussi déroutant que bouleversant.

Lucile Bellan

Articles liés

Electric Sideshow – Vice – Cirque Electrique
Agenda
43 vues
Agenda
43 vues

Electric Sideshow – Vice – Cirque Electrique

Concert de Cirque entre l’irrévérence de la contre-culture et l’étrangeté du Sideshow, le Cirque Electrique plonge dans les souterrains des envies indociles… Sous la toile du vieux chapiteau : un monde, un univers, une hétérotopie où douce violence et joyeux désordre se coudoient avec impertinence. Podium central. Public debout. Feulement d’amplis. Crissement de talons. Gestes […]

Trois contes de Borges – En salle le 4 juillet
Agenda
19 vues
Agenda
19 vues

Trois contes de Borges – En salle le 4 juillet

Les Trois contes de Borges adaptent, dans leur langue originale, trois textes du célèbre écrivain argentin Jorge Luis Borges : El otro, El disco et El libro de arena. Trois récits fantastiques où se monnaient les objets de l’éternité qui, à portée de main, mettent en péril nos rapports au temps, à l’image, au langage. […]

The Open Window – 2e édition
Agenda
34 vues
Agenda
34 vues

The Open Window – 2e édition

Vente-Privée donne le coup d’envoie de la seconde édition de The Open Window, l’exposition de jeunes artistes à ciel ouvert… Après une première exposition de dix vidéos diffusées en 2017 et centrées sur les ORIGINES, The Open Window revient en 2018 avec une thématique forte qui résonne : EXTRA MUROS. Une invitation à sortir de […]