0 Shares 522 Views

Portrait de cinéma : Helena Bonham Carter en 4 films

2 mai 2022
522 Vues

Helena Bonham Carter est une actrice britannique reconnue pour ses interprétations de personnages excentriques et originaux. Elle est notamment connue pour ses nombreuses collaborations avec Tim Burton. Grâce à une longue et belle carrière, Helena Bonham Carter nous offre une liste de films riche et impressionnante dans laquelle il est facile de s’y perdre. Retour sur la carrière de cette grande actrice à travers 4 films ayant marqué le monde du cinéma. 

1- Fight Club, 1999

Ce film est signé David Fincher, un grand réalisateur américain connu pour des films comme Seven, L’Étrange histoire de Benjamin Button ou encore The social network et Mank plus récemment. 

Fight Club nous offre un voyage dans la psyché de son héros, le narrateur, un personnage anodin, désillusionné par sa vie personnelle et professionnelle qui mène une vie de solitude sans saveur, victime de la société de consommation. En second rôle, on retrouve Brad Pitt qui interprète Tyler Durden, un personnage ultra charismatique, icône de la mode aux allures de gourou anti-capitaliste et consumériste qui dénonce sa propre image. Lors d’un voyage d’affaires, le narrateur va faire la connaissance de Tyler et devient membre du Fight club, un cercle très fermé où ils organisent des combats clandestins et violents, destinés à évacuer l’ordre établi durant lesquels il va pouvoir retrouver sa virilité.

Dans ce film, Helena Bonham Carter interprète Marla Singer, une jeune femme aussi paumée que le narrateur, errant sans but dans la vie, passant son temps à fumer et à se shooter aux médicaments. 

Considéré comme un film culte faisant la critique d’une société de consommation, en réalité, Fight Club nous plonge dans l’esprit torturé d’un personnage en pleine construction de son identité remettant en cause les fondements de notre société. Les acteurs incarnent avec brio ces personnages névrosés avec un mélange de premier et de second degré à travers la mise en scène coup de poing de David Fincher. 

2- Le Discours d’un roi, 2010

D’après une histoire vraie, Le discours d’un Roi nous plonge dans les années 1930 au Royaume-Uni, une époque durant laquelle le prince Albert va être forcé de monter sur le trône suite à l’abdication de son frère. D’apparence fragile, incapable de s’exprimer en public, considéré par certains comme inapte à la fonction, George VI (Colin Firth) tentera de surmonter son handicap, le bégaiement, grâce au soutien indéfectible de sa femme (Helena Bonham Carter). Il va affronter ses peurs avec l’aide d’un thérapeute du langage (Geoffrey Rush) aux méthodes peu conventionnelles.

De cette histoire méconnue en resurgit un film singulier mêlant l’intime à l’Histoire, mais aussi l’humour à l’émotion, porté par un joli casting. Helena Bonham Carter, nous ayant habitué à des personnages farfelus et excentriques, nous livre ici une prestation toute en émotion avec la simplicité d’une relation amoureuse et amicale.

Un film primé aux Oscars en 2012 avec l’Oscar du meilleur film, l’Oscar de la meilleure réalisation pour Tom Hopper et l’Oscar du meilleur acteur pour Colin Firth. Helena Bonham Carter a, elle aussi, été nommée dans la catégorie de meilleure actrice dans un second rôle sans succès au même titre que son partenaire de jeu, Geoffrey Rush.  

3- Harry Potter et l’Ordre de Phénix, 2007

On ne pouvait pas ne pas citer la série des films Harry Potter ! Et plus particulièrement le cinquième volet, qui ouvre un nouveau chapitre sous la menace du retour de Voldemort. 

Dans ce nouveau chapitre, de nombreux personnages secondaires font leur entrée dans l’univers d’Harry Potter tel que Dolores Ombrage, Luna Lovegood ou encore Bellatrix Lestrange qui apparaissent comme le point fort de ce film ! Bellatrix Lestrange est une disciple de Voldemort et un personnage haut en couleur autant détesté qu’adoré de par l’incroyable interprétation de Helena Bonham Carter. Dans ce rôle, on retrouve toute l’excentricité et l’univers de l’actrice qui apporte sa touche gothique à un personnage cruel et dénué d’empathie. On aime la voir performer à l’écran malgré son temps d’apparition un peu faible à notre goût…

4- Dark shadows, 2012

Dark shadow est un film réalisé par Tim Burton racontant l’histoire de Joshua et Naomi Collins et de leur fils Barnabas, qui décident en 1752 de quitter Liverpool pour commencer une nouvelle vie en Amérique. Mais même un océan ne parvient pas à les éloigner de la terrible malédiction qui s’est abattue sur leur famille. Vingt années passent et Barnabas, riche et puissant, a la ville de Collinsport à ses pieds jusqu’à ce qu’il commette la grave erreur de briser le cœur d’Angélique Bouchard. C’est une sorcière qui lui jette un sort bien plus maléfique que la mort : celui d’être transformé en vampire et enterré vivant. Deux siècles plus tard, Barnabas est libéré de sa tombe par inadvertance et débarque en 1972 dans un monde totalement transformé… 

Dans ce film, Helena Bonham Carter interprète le personnage du docteur Julia Hoffman, une psychiatre alcoolique qui soigne les troubles de David, fils de la famille Collins qui a récupéré le château de vampire revenu d’outre-tombe.

Une fois de plus, Tim Burton fait appel à ses acteurs favoris, Johnny Depp et Helena Bonham Carter, qui semblent avoir un don pour incarner ses personnages loufoques et excentriques. Ce film au casting flamboyant (Johnny Depp, Eva Green, Michelle Pfeiffer et Helena Bonham Carter) revisite l’univers “burtonien” avec drôlerie et autodérision. Tim Burton renoue avec son univers gothique sur un ton d’humour noir en mettant en scène des personnages décalés dans un décor digne de ses plus grands films.

Propos de Julie Bizet

Articles liés

Du folk-blues avec le groupe Gunwood en concert au New Morning le 7 juin
Agenda
51 vues

Du folk-blues avec le groupe Gunwood en concert au New Morning le 7 juin

Fort de la ribambelle d’éloges et de concerts qui avait logiquement suivi la sortie du saisissant Traveling Soul en 2017, le trio revient avec un deuxième album cousu de main de maître avec Jean Lamoot. 2022 n’a plus qu’à...

Le Pool revient au PopUp pour une soirée spéciale mois des fiertés : “Pool Lab #4 Pride”
Agenda
61 vues

Le Pool revient au PopUp pour une soirée spéciale mois des fiertés : “Pool Lab #4 Pride”

Afin d’accueillir le mois des fiertés, Le Pool présente ses artistes LGBTQ+ & Friends ! Artistes fier.e.s et réuni.e.s sur la scène du Pop Up du Label le temps d’une soirée où l’amour gagne toujours. Au programme de cette...

“Untitled 2022” : quand Alice Laloy rencontre le collectif Spat’Sonore au Mouffetard – Théâtre des arts de la marionnette
Agenda
61 vues

“Untitled 2022” : quand Alice Laloy rencontre le collectif Spat’Sonore au Mouffetard – Théâtre des arts de la marionnette

Alice Laloy se saisit de sa carte blanche pour rencontrer le collectif Spat’Sonore et créer avec eux une soirée improvisée. Une invitation à une soirée expérimentale, sonore et musicale. Les 20 et 21 mai au théâtre Le Mouffetard. Cette...