0 Shares 1152 Views

Robin des Bois – Un film d’Otto Bathurst

Sandrine Hoarau 2 décembre 2018
1152 Vues

© Studiocanal GmbH / Larry Horricks

Voilà une nouvelle adaptation audacieuse, une version qui se veut résolument moderne dans son interprétation et sa mise en scène. Mais les amateurs de films d’action et d’aventures ne seront pas en reste !

Le héros de la forêt de Sherwood, encore un autre Robin ?

Non, celui-ci part des origines du héros et montre une évolution vers sa prise de conscience du monde qui l’entoure. Mais cette nouvelle identité mêle astucieusement temps des croisades et époque moderne. Cette version de Robin des Boisinterpelle car le réalisateur n’hésite pas à faire le parallèle avec des problématiques actuelles : corruption des gouvernements, de l’Église, pouvoir de la révolution…

Pour soutenir le propos, Otto Bathurst actualise l’œuvre avec une mise en scène résolument ancrée dans notre époque. À commencer par le relooking du héros, abandonnant sa  traditionnelle capuche pour une combinaison veste en cuir façon motard. Les costumes sont d’inspirations multiples : orientales, Touaregs, Royal Air Force 1945). Un décalage accentué par les armes utilisées dans les combats (arbalètes, lances grenades anti émeutes, armes à répétition) …

Le nouveau visage de Robin, Taron Egerton,distingué par la British Academy Award est connu pour ses interprétations dans Kingsmen,The Smoke, Mémoire de jeunesse… Face à lui, Mendelsohn (Rogue one,Animal Kingdom) incarne un shérif de Nottingham plus subtil que méchant.

Cette adaptation pour le moins audacieuse a non seulement pour mérite de dépoussiérer le mythe, mais il délivre un message de fond actuel qui devrait toucher les nouvelles générations, tout en divertissant par des scènes de genre parfaitement maîtrisées.

Sandrine Hoarau

 

Articles liés

Afaina de Jong : virée entre art et architecture
Art
288 vues
Art
288 vues

Afaina de Jong : virée entre art et architecture

L’architecte néerlandaise Afaina de Jong et son studio AFARAI travaillent sur les connexions entre les gens et les mouvements culturels traditionnellement peu représentés par l’architecture dans un contexte de villes en mutation où chacun a un rôle à jouer....

The Twilight Zone, quand la quatrième dimension s’invite chez Castel
Agenda
188 vues
Agenda
188 vues

The Twilight Zone, quand la quatrième dimension s’invite chez Castel

Une soirée organisé par “la Galerie”. Sous l’impulsion de son directeur artistique Gwenaël Billaud, la Galerie a su depuis imposer un nouveau concept de soirées investies par l’art moderne et contemporain, dans le cadre desquelles participent performeurs, artistes, DJs,...

René Urtreger Trio au Sunset Sunside
Agenda
57 vues
Agenda
57 vues

René Urtreger Trio au Sunset Sunside

Dans le petit monde du jazz, on l’appelle parfois le « roi René ». Comme en écho lointain de ce comte de Provence du XIVe siècle qui préférait les arts florissants des lettres et la compagnie des gens d’esprit...