0 Shares 380 Views

Un tramway nommé Désir : un film majeur de l’histoire du cinéma

© warnerbros

Tennessee Williams est l’un des dramaturges américains les plus connus. Outre son œuvre dont on va parler dans cet article, il écrit de nombreuses pièces qui ont été adaptées dont La ménagerie de verre, dans laquelle il raconte une histoire familiale largement  inspirée de sa famille et des difficultés qu’elle rencontrera, avec Kirk Douglas en tête d’affiche.

Un tramway nommé Désir reste l’œuvre la plus connue de Tennessee Williams, ou du moins celle qui lui apportera la gloire autant publique que critique : elle lui permettra de remporter le prix Pulitzer.

Le succès de la pièce de théâtre est en partie dû au jeune Marlon Brando, qui tient le rôle de Stanley Kowalski. C’est la première fois que le public le voit et c’est un triomphe, Hollywood veut alors adapter la pièce en film. Brando garde son rôle ; Vivien Leigh, actrice vedette de l’époque, rejoint également le casting pour l’adaptation cinématographique ; elle a notamment tenu le rôle de Bonnie Parker dans le film Bonnie and Clyde.
La réalisation sera menée par Elian Kazan, réalisateur à la trajectoire complexe qui livrera plusieurs films de grande qualité tel que À L’est d’Eden avec James Dean ou encore Un homme dans la foule.

©warnerbros

Un tramway nommé Désir, raconte l’histoire de Blanche Dubois, qui, après une séparation, rejoint sa sœur dans le quartier français de la Nouvelle-Orléans. Sa sœur Stella vit avec un ouvrier d’origine polonaise qui n’apprécie guère cette nouvelle arrivante dans sa vie.

Quasi huis-clos, le film explore la folie, les ressentis, les relations conflictuelles. Le jeu d’acteurs est assez remarquable, donnant naissance à un nouveau style qui sera prédominant dans le cinéma américain dans les décennies suivantes : l’Actor Studio.
Le style de jeu de l’Actor Studio c’est tout d’abord un jeu personnalisé et personnel,un engagement de la part de l’acteur à la fois émotionnel et physique : l’acteur incarne véritablement le personnage.

Ce film culte amorce un grand changement dans le cinéma américain, porté par de grands acteurs qui auront une carrière marquante par la suite.

Jacques-Emmanuel Mercier

Articles liés

The Normal Heart : un poignant oratorio
Spectacle
78 vues

The Normal Heart : un poignant oratorio

En 1981, une vague silencieuse commence à faire des centaines de victimes à New York, dans la communauté homosexuelle. Le temps de réaction des scientifiques et des politiques est beaucoup trop long selon l’écrivain et scénariste Larry Kramer, qui...

Ben, “Il a beaucoup pleuvu : une éloge de la langue à Molière” au Lucernaire
Agenda
92 vues

Ben, “Il a beaucoup pleuvu : une éloge de la langue à Molière” au Lucernaire

“Lorsque j’essaye de travailler, assis devant mon ordinateur, je finis toujours par regarder dehors, par la fenêtre, pour voir ce qu’il se passe… Aussi, je ne sais plus trop ce qui a motivé l’écriture de ce spectacle. À la...

Camille Esteban en concert au Café de la Danse
Agenda
125 vues

Camille Esteban en concert au Café de la Danse

ll y a quelque chose d’irrésistible dans le timbre légèrement éraillé de Camille Esteban : une joie, une promesse, un envol ! L’ex-participante de The Voice sera sur la scène du Café de la Danse le 24 septembre prochain, où...