0 Shares 632 Views

Brice Coudert, quand la scène électro ne meurt jamais

© Romain Guédé

L’industrie de la musique électronique traverse sans doute sa pire période depuis ses débuts. Les DJs et producteurs sont privés de leur public et ainsi d’une grande partie de leurs revenus, tout comme les clubs et boîtes de nuits. Le manque de reconnaissance de la part des pouvoirs publics envers l’industrie de la nuit passe mal, et quand l’aide ne vient pas d’en haut, certaines initiatives privées émergent.

Brice Coudert est un de ces personnes qui a passé sa vie à développer et démocratiser l’électro en France, dans son spectre le plus large. Ancien directeur artistique du collectif Concrete et de Dehors Brut, Brice Coudert a conçu en septembre 2020 le projet Underscope dans le but de rassembler les acteurs de la scène électro française afin de les professionnaliser, notamment autour des questions de droit d’auteur et du processus administratif lié à la SACEM. Le second objectif est de donner d’avantage de visibilité à des artistes privés du développement que leur aurait apporté le booking en club ou festival. 

© Lea Bos

Ayant déjà bâti une réputation solide et acquis une confiance de la part des artistes et professionnels du milieu, Brice Coudert voit son projet Underscope prendre une importance particulière ; ce n’est d’ailleurs pas un hasard si la Gaieté Lyrique fait appel à lui en tant que programmeur dans le cadre de sa saison culturelle actuelle Plein Ecran.

En effet, la Gaieté Lyrique a démarré son nouveau programme intitulé Culture Club, où l’on pourra visionner gratuitement en live ou en replay “des programmes longs et courts mêlant musique, danse, talks, podcasts, rendez-vous en famille et cultures post-internet”. Le but est de soutenir les acteurs de la scène électronique jusqu’à ce que “les artistes, les collectifs, le public et les professionnels de la nuit retrouvent enfin les clubs”. C’est aussi l’occasion de donner une carte blanche à des entités du mouvement LGBTQ+ avec notamment le collectif/média/label Barbi(e)turix et l’Union des cultures festives LGBTQ+.

Culture club s’est ouvert le 27 février avec une performance immersive et audiovisuelle de Ténèbre, un live de J-Zbel et un DJ set drum’n’bass de Carin Kelly. 

Voici l’agenda à venir : 

  • 06.03.21 — 20h : Carte blanche à Barbi(e)turix avec Azo [live] + Lucie Antunes [live] + Rag b2b Anais Leszcynska [DJ set]
  • 14.03.21 — 18h30 : Culture club : Carte blanche à l’Union des cultures festives LGBTQI+ avec trois talks et des performances de Calling Marian [live] + Kindergaten [performances] + Cheetah [DJ set] + Jaëss [live] + Rouge Mary [live]
    – Talk #1 Clubbing 2000 : le grand reset avec Patrick Thévenin
    – Talk #2 La précarité des artistes queer pendant la pandémie avec Manifesto XXI et Barbi(e)turix
    – Talk #3 : Bâtir nos futurs (festifs) avec Thémis Belkhadra
  • 27.03.21 — 20h : Culture club : Grand V [live] + Raär [live] + Sunareht [live]
  • 17.04.21 — 20h : Culture club : Jennifer Cardini b2b Curses [DJ set] + Kendal [DJ set] + Pablo Bozzi [live]
  • 24.04.21 — 20h : Culture club : carte blanche au collectif et media Dure Vie avec La Mamie’s [DJ set] + Mad Rey [live] + Tryphème [live]
  • 08.05.21 — 20h : Culture club : carte blanche au collectif 75021 avec Maoupa Mazzocchetti & The UXY Dosing Orchestra [live] + Moresounds [live] + Violeta West [DJ set]
  • 05.06.21 — 20h : Culture club : carte blanche au collectif Subtyl avec Munsinger [live] + Sina XX [live] + u.r.trax [DJ set]

Retrouvez toutes les informations sur le site de La Gaieté Lyrique.

Marco Farkas

Articles liés

Élénie Sarciat : “Comme en danse, le mouvement permet d’ouvrir des possibilités de choix”
Spectacle
144 vues

Élénie Sarciat : “Comme en danse, le mouvement permet d’ouvrir des possibilités de choix”

Rencontre post-événement avec la danseuse Élénie Sarciat, grande gagnante des Prix de l’ICART 2021 : tremplin artistique destiné aux jeunes artistes émergents sur le territoire girondin. Elle revient ici sur sa performance et nous confie son rapport au mouvement,...

Réouverture de Fluctuart : 500 m2 de terrasse et rooftop en plein air
Agenda
143 vues

Réouverture de Fluctuart : 500 m2 de terrasse et rooftop en plein air

Fluctuart à ciel ouvert ! Le centre d’art urbain situé au pied du Pont des Invalides inaugure sa terrasse, avec un espace de plus de 500 m2 au fil de l’eau, un nouveau terrain de jeu pour les artistes....

Jean-Luc Valembois : “Chaque année, je parcours plus de 200 000 km à travers l’Europe pour acheter des œuvres”
Art
182 vues

Jean-Luc Valembois : “Chaque année, je parcours plus de 200 000 km à travers l’Europe pour acheter des œuvres”

Chaque année, Jean-Luc Valembois parcours l’Europe à la recherche de pièces uniques sur le thème de l’art cynégétique du 19ème siècle. Rencontre avec un chercheur d’art qui a fait de sa passion, son métier.  Pouvez-vous vous présenter ? Jean-Luc...