0 Shares 1242 Views

Castor et Pollux – Rameau version Schiaretti entre paradis et enfer

15 octobre 2014
1242 Vues
castor_et_telaire

Castor et Pollux

De Jean-Philippe Rameau

Mise en scène de Christian Schiaretti

Avec John Tessier, Edwin Crossley-Mercer, Omo Bello, Michèle Losier, Jean Teitgen, Reinoud van Mechelen, Hasnaa Bennani et Marc Labournette

Du 13 au 21 octobre 2014
Lundi 13, mercredi 15, vendredi 17 et mardi 21 à 19h30
Le dimanche 19 à 17h

Tarifs : 5 à 140 €

Réservation au
01 49 52 50 50 

Durée : 2h30

Théâtre des Champs-Élysées
15, avenue Montaigne
75008 Paris

M° Alma-Marceau

theatrechampselysees.fr

Du 13 au 21 octobre 2014

La mythologie adore les histoires d’amour quand elles sont déjouées par les dieux. Pour Castor et Pollux, les deux faux jumeaux amoureux de la même beauté, le compositeur Rameau fait flamboyer son opéra d’une musicalité royale dans une mise en scène trop lourdement chorégraphiée.

L’un est immortel, Pollux, mais Castor, son frère, ne l’est pas. Pourtant, c’est bien de ce dernier dont sont tombées amoureuses Télaïre et sa sœur la magicienne Phoebé. Du coup, Pollux renonce à sa promise Télaïre mais Castor est tué. Pour faire revenir son frère aimé à la vie, Pollux doit descendre aux enfers : c’est sa mort contre la renaissance de son frère. Pollux, courageusement, se sacrifie pour son jumeau, qui refuse ce geste. C’est Jupiter qui finalement, ému par cette fraternelle compassion, accorde à tous deux l’immortalité.

les_combatsAmour, devoir, fidélité, fraternité, héroïsme et don de soi, le livret de l’opéra balance sans cesse entre le cœur et la raison, l’intérêt général et le particulier, tout cela porté par une musicalité foisonnante, complexe, qui raconte les batailles et les enterrements, les errances amoureuses et le dépit. Chaque scène est fortement théâtralisée, savamment et brillamment orchestrée et ardue à interpréter. Rameau possède une science consommée de l’harmonie en utilisant la personnalité approfondie de chaque instrument. 

Pour conserver l’aspect antique et athénien, Christian Schiaretti a choisi une scénographie en miroir du théâtre des Champs-Élysées, avec colonnades en or et décor olympien à l’identique, dans lequel les chanteurs et le chœur des Spartiates, drapés dans de longues toges, jupes pantalons avec armure pour les hommes, défilent de manière assez statique. Mais surtout, les intermèdes dansés, chorégraphiés par Andonis Foniadakis, sont d’une lourdeur et d’une balourdise qui contrastent avec le raffinement de la musique. Pourquoi ces corps à corps échevelés, qui projettent hommes et femmes les uns contre les autres à la manière d’un show télévisé ?

les_enfersL’enfer, dans la deuxième partie, est mieux rendu, avec cornes et griffes géantes dans une lumière de feu. Côté chanteurs, Michèle Losier dans Phoebé possède une belle présence tragique, mais John Tessier dans Castor, trop faible, ne convainc pas contrairement à son frère Pollux, Edwin Crossley-Mercer. Le Jupiter de Jean Teitgen, basse précise, emporte les suffrages sous la direction orchestrale d’Hervé Niquet avec son Concert Spirituel. 

Hélène Kuttner

[Photos : Castor et Pollux © Vincent Pontet-WikiSpectacle]

Articles liés

ColorsxStudio : une seconde édition à l’espace Niemeyer
Musique
143 vues

ColorsxStudio : une seconde édition à l’espace Niemeyer

Après une inauguration du festival en novembre 2021 dans un lieu tenu secret près de République, le studio Berlinois Colors s’est de nouveau installé à Paris du 28 novembre au 2 décembre 2022 au sein de l’espace Niemeyer dans...

“Les Yeux Fermés…” du chorégraphe Mickaël Le Mer : quand le hip hop rencontre Pierre Soulages
Agenda
96 vues

“Les Yeux Fermés…” du chorégraphe Mickaël Le Mer : quand le hip hop rencontre Pierre Soulages

Dans Les Yeux Fermés…, le chorégraphe Mickaël Le Mer s’inspire du grand peintre Pierre Soulages pour imaginer une quête poétique et lumineuse. S’inspirer du grand peintre Pierre Soulages pour imaginer une quête poétique, dansée et lumineuse. C’est en découvrant un...

Ne manquez pas Skullcrusher au POPUP! le 8 février !
Agenda
89 vues

Ne manquez pas Skullcrusher au POPUP! le 8 février !

Skullcrusher, alias pour Helen Ballentine, se prépare à sortir son tout premier album, “Quiet The Room” où la voix rauque de Ballentine se posera délicatement sur un son ambient, folk à la rencontre du shoegazing. Au travers de 14...