0 Shares 717 Views

Démonstrations de l’école de danse de l’Opéra de Paris au Palais Garnier

22 décembre 2009
717 Vues
3201_0427-2e-division-fille-Photos-David-Elofer--

 

Quel bonheur de voir ces jeunes enfants et ces jeunes adultes défendre cet art exigeant et cruel avec tant d’ardeur et de talent. Tous ne deviendront pas danseurs étoiles mais chacun aura suivi un enseignement de qualité, caractérisé par la rigueur, l’assiduité et le dépassement de soi. C’est cet enseignement que nous découvrons chaque année. Car ces Démonstrations, pérennisées par  Élisabeth Platel, Étoile du Ballet de l’Opéra et Directrice de l’École de danse depuis 2004, montrent les fruits du travail réalisé durant le premier trimestre. Dévoilant ainsi les modes de transmission d’un savoir issu d’une longue tradition artistique. C’est l’occasion pour les familles et les amis de découvrir enfin les progrès de leur proche, et pour les professeurs de montrer un cours que les enfants suivent quotidiennement.

3180_0173-4e-division-gar-ons-Photos-David-Elofer--

 

© 4e division garçons (professeur : Wilfried Romoli) Photos David Elofer

 

 

Accompagnés de leurs professeurs, les élèves y exposent les acquis indispensables à la maîtrise des  codes de la danse classique – pointes, variations, pas de deux – et donnent un aperçu de la diversité de leur formation à travers quelques classes de danse contemporaines, de folklore, de mime, de danse de caractère et d’expression musicale. Le programme se divise en deux parties, l’une consacrée aux petites classes et l’autre réservée aux classes des plus grands. Après le Défilé en octobre dernier, ces démonstrations représentent pour les pus jeunes leur première « réelle » apparition sur scène en public et constituent ainsi leur « baptême du feu ».

3189_0309-Danse-de-caract-re-Photos-David-Elofer--2

 

© Danse de caractère ( professeur : Isabelle Hérouard)  Photos David Elofer

 

Quelle gaieté et quelle rigueur émanent du plateau! Avec espièglerie et concentration, discipline et inventivité, les jeunes danseurs évoluent pendant deux heures trente. Certains dansent déjà dans Casse-Noisette actuellement à L’Opéra Bastille.

Voir danser si gracieusement ces jeunes passionnés, c’est une belle leçon de vie que donne cette prestigieuse école de danse française !

Marie Torrès

3187_0291-Mime-Photos-David-Elofer--

 

 

© Mime ( professeur : Yasmine Piletta) Photos David Elofer

 

 

ÉCOLE DE DANSE

ELISABETH PLATEL Direction
DÉMONSTRATIONS

Au PALAIS GARNIER 

Dimanche 13 décembre 2009  : 10h à 12h30  et de 14h30 à 17h
Dimanche 20 décembre 2009 
Mercredi 23 décembre 2009 de 10h30 à 13h et de 14h30 à 17h 

TARIFS
28 €, 24 €, 22 €, 16 €, 10 €, 7 €, 6€

INFORMATIONS / RÉSERVATIONS
Téléphone : 08 92 89 90 90 (0,337€ la minute)
Téléphone depuis l’étranger : +33 1 71 25 24 23
www.operadeparis.fr
Guichets : au Palais Garnier et à l’Opéra Bastille
Tous les jours de 10h30 à 18h30  sauf dimanche et jours fériés

Articles liés

« Xenolith » – Diversité de l’art contemporain japonais – Galerie LJ
Agenda
16 vues
Agenda
16 vues

« Xenolith » – Diversité de l’art contemporain japonais – Galerie LJ

La Galerie LJ est heureuse de retrouver pour la 2e année consécutive Matt Wagner (Hellion Gallery, Portland) comme commissaire de son exposition estivale. Après l’été 2017 consacré au Mexique, Matt Wagner propose pour cet été 2018 un focus sur la scène contemporaine japonaise. Les 8 artistes exposés reflètent la vitalité et la diversité des médiums, […]

Portrait de l’artiste Don Mateo par Stéphanie Lemoine
Art
553 vues
Art
553 vues

Portrait de l’artiste Don Mateo par Stéphanie Lemoine

« Tu ne viens pas ici par hasard », prévient d’emblée Don Mateo. La presqu’île de Thau, quartier populaire de Sète, est ce qu’on appelle pudiquement un quartier sensible. Cela sied bien, justement, à la sensibilité de l’artiste, qui joue sa pratique dans la rencontre et le dialogue avec les passants. Au printemps dernier, il était venu […]

« Le triomphe de l’amour aux Bouffes du Nord »
Spectacle
283 vues
Spectacle
283 vues

« Le triomphe de l’amour aux Bouffes du Nord »

Sur un plateau bucolique, Le triomphe de l’amour révèle en réalité les échecs cuisants de l’amour dès lors qu’il se pare de masques et de tricheries. Cette comédie entre soupir désabusé et rire franc plonge le public dans un marivaudage classique. En ouverture de la pièce, le contexte et l’intrigue sont exposés longuement par le […]