0 Shares 314 Views

Et les lauréats des Prix de l’ICART Bordeaux Musique sont…

Julie Wafflart 21 juin 2021
314 Vues

Le 30 mars dernier, les trois groupes finalistes du tremplin musical des Prix de l’ICART Bordeaux se sont retrouvés pour un concert filmé à la salle Sortie 13 (Pessac). Au programme : métal, rock, punk et rap. 

Les Prix de l’ICART Bordeaux, organisés par les élèves du MBA Management et Ingénierie Culturelle, est un dispositif de soutien aux jeunes créateur.ice.s girondin.e.s en voie de professionnalisation. Quatre disciplines sont à l’honneur : musique, photographie, danse et cinéma.

Le Prix de l’ICART Bordeaux – Musique se sont déroulés à Sortie 13, salle de concerts et d’expositions de Pessac, sans public. Les prestations des groupes ont été captées et diffusées du 17 au 19 mai 2021 sur YouTube, et sont toujours disponibles. Lors de cette journée à huis clos, Fury & Co, Glock 203 et Yoko ? Oh No! ont eu trente minutes pour présenter leurs créations originales devant un jury composé de trois professionnel·le·s du secteur musical : Zoé de La Taille (programmatrice rap et chargée de l’accompagnement de la scène locale au Rocher de Palmer), Richard Berthou (vice-président de l’association Bordeaux Rock et programmateur du festival Musical Écran) et Pierre Alberici (formateur et consultant à De La Neige en Été).

Et les lauréats sont…

  • Fury & Co – à la troisième place du tremplin

Composé de cinq musiciens et un rappeur, Fury & Co nous invite au voyage à travers des textes sincères et une composition mélangeant guitares, trompette, basse, saxophone et batterie. Le groupe parvient à fusionner des sonorités multiples comme le reggae, la rumba congolaise, la funk et le jazz. Leur style musical se rapproche de ce qu’ils appellent le “rap organique”. L’objectif est de placer la musique au centre du projet et de mettre en valeur chaque instrument en fonction des morceaux, tout en ne faisant qu’un avec le rap de Fury 1991. Fury & Co promet ainsi une composition musicale très riche et diverse et propose un set original qui explore le rap autrement. “Dans le rap, la voix prime généralement avec une prod. Dans notre projet, il y a le solo du rappeur, du saxophoniste, du batteur, du percussionniste, du guitariste. Il y a des solos pour tout le monde.” expliquait Fury 1991 lors de l’interview donnée dans le cadre des Prix de l’ICART. En décembre dernier, les membres du groupe se sont retrouvés au Shaman Studio à Bordeaux pour composer leur premier album qu’ils dévoileront à la rentrée prochaine. Un album de 11 compositions originales. 

  • Glock 203 – à la deuxième place du tremplin

Fondé en 2014 par des passionnés de musique extrême, Glock 203 navigue entre le punk hardcore, le métal et la musique trap. Après avoir tourné dans la région et dans tout l’hexagone, Glock 203 sort son premier EP intitulé Hard Times (2018) puis ouvre pour les légendes californiennes Suicidal Tendencies au Krakatoa. Glock 203 propose un live énergique, puissant et percutant qui ravira les fans de First Blood, Terror, Lionheart et Nasty. Habitué des tremplins (2 Rives, Hell’Oween…), le groupe souhaite faire découvrir son style musical aux passionnés du métal comme aux novices. Lors de l’interview accordée à l’occasion des Prix de l’ICART, Glock 203 souligne que le métal est un genre musical “qui est vraiment mieux à voir en live pour des personnes qui ne sont pas initiées.” Le groupe bordelais travaille actuellement sur la sortie d’un album qui sortira courant 2021.

  • Yoko ? Oh No ! – à la première place du tremplin

Originaire de Bordeaux, le groupe Yoko ? Oh No ! se forme en 2018 sous l’initiative de John Lemon (guitare), Stone (basse/chant) et Tim (batterie). En 2019, ils sortent leur premier EP composé de quatre titres, intitulé Super Forty Five Tour. À travers cet EP écrit en anglais, le trio explore ses influences garage, punk et rock, et aborde frontalement des sujets allant de la politique aux relations amoureuses. Yoko ? Oh No ! c’est avant tout des mélodies rythmées et accrocheuses, ainsi qu’une énergie débordante. Le groupe ne souhaite pas reproduire des esthétiques qu’il aime mais a la volonté de s’ouvrir sur des éléments que le rock n’a pas l’habitude de proposer. Le groupe bordelais a également enregistré un album qu’il dévoilera prochainement. Grand gagnant du Prix Musique, Yoko ? Oh No ! remporte un temps d’accompagnement au Krakatoa, scène de musiques actuelles de Bordeaux. 

Retrouvez les prestations de Fury & Co, Glock 203 et Yoko ? Oh No ! sur la chaîne YouTube des Prix de l’ICART Bordeaux. Pour en savoir plus sur les groupes, retrouvez les interviews données le 30 mars à Sortie 13 sur le compte Instagram des Prix de l’ICART Bordeaux.

Articles liés

SCAD présente “Notre ami, Pierre Cardin”, une rétrospective à découvrir jusqu’au 3 septembre
Agenda
62 vues

SCAD présente “Notre ami, Pierre Cardin”, une rétrospective à découvrir jusqu’au 3 septembre

Par un hommage élégant à l’esprit indomptable du légendaire créateur Pierre Cardin (1922–2020), SCAD présente une ode à cette vie remarquable et à l’héritage durable d’une force révolutionnaire dans le domaine de la mode. Au cœur d’une installation évoquant...

Focus sur le dernier album de Tyler, The Creator
Musique
127 vues

Focus sur le dernier album de Tyler, The Creator

Le 25 juin dernier, Tyler, The Creator sortait son dernier album, “Call me if you get lost”. Voici un petit aperçu des saveurs de cet album. L’ancien leader d’Odd Future nous offre un véritable travail d’orfèvre pour cet été...

“Art Rock” : une édition essentielle du 1er au 12 septembre 2021 à Saint-Brieuc
Agenda
97 vues

“Art Rock” : une édition essentielle du 1er au 12 septembre 2021 à Saint-Brieuc

Je soussigné, festival Art Rock, né en 1983 à Saint-Brieuc (22), certifie le caractère indispensable de la tenue de ma prochaine édition, du 1er au 12 septembre 2021, de la présence d’artistes choisis avec passion et énoncés ci-après et...