0 Shares 758 Views

Fleetwood Mac : le groupe intemporel

Téo Parpet 19 mai 2021
758 Vues

Retour sur la carrière du groupe légendaire Fleetwood Mac, à l’occasion de la tournée “Rumours of Fleetwood Mac” qui se déroulera entre 2021 et 2022 dans toute l’Angleterre.

Peter Green crée le groupe de blues rock Peter Green’s Fleetwood Mac avec Mick Fleetwood et John McVie en 1967, à Londres. Ils connaissent rapidement le succès et sont très admirés. Ils sortent trois albums entre 1968 et 1969. En 1970 Green entame sa descente aux enfers, il quitte le groupe et se fait interner en hôpital psychiatrique. Mick Fleetwood prend alors la tête du groupe et se met en quête d’autres membres. John McVie reste, et sa femme Christine intègre le groupe en tant que claviériste et chanteuse. Ils écrivent six albums ensemble.

En 1974, dans un studio californien, Fleetwood écoute un disque d’un jeune groupe un peu côté : Buckingham Nicks, composé du couple Stevie Nicks et Lindsey Buckingham. Il est alors très séduit et leur propose de rejoindre le groupe. En 1975, ils enregistrent leur premier album ensemble, éponyme comme le tout premier. C’est avec le morceau Rhiannon que l’on découvre réellement la voix de Stevie Nicks, qui devient la figure emblématique de la bande, sombre et mystérieuse, parfois comparée à une sorcière. Ce premier album est très complet, en partie dû à la grande complicité entre les membres du groupe, une symbiose qui apporte une touche assez incroyable à l’album.

© D.R.

En 1976, le groupe dégringole et de nombreuses tensions apparaissent entre les couples de la bande ; l’ambiance est assez explosive, ils se parlent très peu et ils sombrent dans l’alcool et les drogues. Le groupe se ternit tandis qu’il essaie d’enregistrer son futur album, qui comportera d’ailleurs des morceaux comme Dreams et Never Going Back Again, à travers lesquels Stevie Nicks et Lindsey Buckingham se lancent des piques, ou encore You Make Loving Fun où Christine McVie déclare son amour pour son amant, tandis que son mari est toujours dans le groupe.

Cependant, le groupe n’a jamais été menacé car il suivait de près une règle d’or qu’il avait instauré à sa création : quoi qu’il arrive, les membres ne mettraient jamais en péril la carrière du groupe. C’est d’ailleurs ce que l’on entend dans leur chanson iconique The Chain.

Cet album qui sort en 1977 est intitulé Rumours.

Toutes les émotions refoulées par les membres pour le bien du groupe se ressentent dans les morceaux de l’album : la colère, la tristesse, la peur, le chaos, la honte, le désespoir… Ce qui le rend très puissant et très communicatif. C’est un succès immédiat incroyable : il est certifié disque de platine un mois seulement après sa sortie. Il a également remporté deux Grammys et de nombreuses autres récompenses comme le prix Juno, le prix de la musique américaine, le Grammy Hall of Fame Award…

Fleetwood Mac était à son époque l’un des plus grands groupes de disc sellers, l’album Rumours a ainsi navigué plus de 40 millions de fois. C’est un album intemporel, qui figure toujours dans le top 100 du Royaume-Uni. C’est le 8e album le plus navigué au monde. Il a été certifié 42 fois platine, 9 fois or et deux fois diamant.

Toutes les critiques sont positives et le qualifient d’immense album. Avec Rumours, le groupe atteint son apogée.

La suite est un peu plus sombre du fait de la cure de désintoxication de Stevie Nicks et des problèmes de santé des autres membres du groupe.

Quelques années plus tard, ils mettent 18 mois à écrire leur album suivant intitulé Tango in The Night, qui sortira finalement en 1987, après d’innombrables sessions studio catastrophiques, résultant de leur état. Cependant, cet album a un franc succès, il est vu comme l’étincelle qui fait renaître l’âge d’or de Fleetwood Mac.

Lindsey Buckingham quitte le groupe après la sortie de l’album à cause de ses tensions trop fortes et fréquentes avec Stevie Nicks. Les fans se plaignent de son absence, et on se rend compte de l’influence qu’il avait sur les mélodies du groupe, qu’on ne retrouve plus.

Quelques années après, c’est au tour de Stevie de quitter le groupe. Fleetwood Mac est démantelé.

Ils se réunissent cependant à la demande du président américain Bill Clinton, pour un concert lors de son élection et sont rejoints sur scène par Michael Jackson.

En 1997, le groupe se reforme pour sortir un album live intitulé The Dance, qui fut encore une fois un gros succès. Depuis, ils se reforment occasionnellement pour des événements ou concerts.

Fleetwood Mac continue d’influencer la musique aujourd’hui, l’influençait à l’époque et l’influencera encore à l’avenir. C’est un groupe immortel, dont les membres restent des icônes de la musique pop-rock.

Articles liés

Anthropologic – Le nouveau solo show de Murmure à Los Angeles
Agenda
99 vues

Anthropologic – Le nouveau solo show de Murmure à Los Angeles

La nouvelle exposition de Murmure à la galerie Avenue des Arts de Los Angeles, intitulée Anthropologic et visible jusqu’au 16 octobre prochain, questionne les enjeux environnementaux et sociétaux que posent la logique consumériste humaine au détriment de notre planète....

Le Festi’Val de Marne revient en octobre pour sa 35e édition
Agenda
94 vues

Le Festi’Val de Marne revient en octobre pour sa 35e édition

Des artistes de toutes générations, des découvertes, des créations : pour sa 35e édition, le Festi’Val de Marne continue de mettre à l’honneur la chanson sous toutes ses formes, réouvrant du 1er au 23 octobre les portes des salles...

Découvrez les nommés du Prix Marcel Duchamp 2021 au Centre Pompidou à partir du 6 octobre
Agenda
111 vues

Découvrez les nommés du Prix Marcel Duchamp 2021 au Centre Pompidou à partir du 6 octobre

Du 6 octobre 2021 au 3 janvier 2022, le Centre Pompidou accueille la 21e édition du Prix Marcel Duchamp et présente les œuvres et installations des quatre artistes nommés le 7 janvier dernier. Choisi par un jury international, le...