0 Shares 728 Views

Paul’O : “Tout seul on va peut-être plus vite mais ensemble on va toujours plus loin”

Aurélie Celdran 1 septembre 2021
728 Vues

Paul'O

Rencontre avec Paul’O du groupe Brin d’Zinc. Qualifié dans l’émission The Voice, il fonde le groupe breton Brin d’Zinc et ne cesse de surprendre par sa sensibilité. Avec ses chansons d’amour, de mer et de voyage, Paul’O nous partage ses expériences musicales.

Pouvez-vous vous présenter ?

Je suis Paul’O, accordéoniste et chanteur du groupe Brind’Zinc.

Pouvez-vous nous décrire votre parcours professionnel en tant qu’artiste ? 

J’ai commencé sur les marchés en tant que chanteur de rue, je chantais de manière indépendante. Puis, j’ai monté Brind’Zinc avec Anna, la clarinettiste. Je pense qu’il est important de partager sa passion avec son groupe musical, comme on dit : “tout seul on va plus vite mais ensemble on va plus loin.”
Fondé en 2017, Brin d’Zinc se déplace sur les routes, marchés, café-concerts et festivals. Le groupe est aussi composé d’un violoniste et guitariste ; le caractère festif et chantant s’y ressent grâce au mélange classique, klesmer, folk et rock. En 2018, Brind’Zinc sort un premier 5 titres, ce qui m’a permis d’enrichir ma carrière professionnelle en tant qu’artiste, les concerts se sont multipliés. En 2021, je participe à l’émission The Voice, les 4 membres du jury se retournent et l’aventure continue.

Quels sont les lieux qui vous inspirent lorsque vous chantez, les influences bretonnes se ressentent-elles ?

La mer est un lieu qui m’inspire, il y a surement des influences bretonnes lointaines. Je vis dans un bateau ; je me plais dans ce lieu, cette atmosphère océanique me convient et peut-être que cela se ressent dans mon travail.

Pourquoi n’avoir choisi que des chansons françaises pour l’émission The Voice ?

La langue française est ma langue maternelle tout simplement, une langue riche pleine d’émotions. Faire du yaourt dans une autre langue j’y vois très peu d’intérêt. Qui dit chanson dit paroles, alors autant que le public comprenne ce que l’on raconte, à moins que l’on ait rien à dire !

Comment interprétez-vous la chanson “Des Armes” de Léo Ferré, premier titre qui vous a permis d’être sélectionné lors des auditions à l’aveugle ?

“Des Armes” c’est la puissance des mots, j’apprécie les chansons à texte qui délivrent un message. La chanson française est tellement riche, les chansons creuses m’ennuient.  Il faut que la chanson ait une sensibilité particulière et un sens.

Avez-vous prévu des tournées avec votre groupe Brin d’Zinc ?

Bien sûr, nous allons tourner dans toute la France, dans le Finistère, à Nièvre, dans le Loir-et-Cher, dans le Maine-et-Loire, en Côtes-d’Armor et dans d’autres départements encore.

Paul’O et son groupe Brind’Zinc

Votre passage récent à l’émission The Voice vous apporte sans nul doute un surcroît de notoriété, qu’en pensez-vous ?

Après l’année du Covid qui n’a pas été facile, cela nous a permis de rebondir en tant que groupe, l’émission The Voice a en quelque sorte permis de rattraper le temps perdu. La participation des artistes à ce programme télévisé est un moyen de redonner une sacrée visibilité.

Plus d’informations à découvrir sur la page Facebook de Brin d’Zinc.

Propos recueillis par Aurélie Celdran

Articles liés

“Mais t’as quel âge ?!”, un portrait humoristique de toutes les générations
Agenda
121 vues

“Mais t’as quel âge ?!”, un portrait humoristique de toutes les générations

Jeune ou vieux tout est relatif… une chose est sûre, vous appartenez à une génération ! Vos petites habitudes vous ont dénoncés. Et elles sont drôles ces petites manies. Pour relativiser le cap de la trentaine, Marion Pouvreau dresse...

Une invitation à la paresse au Théâtre de la Cité Internationale
Agenda
129 vues

Une invitation à la paresse au Théâtre de la Cité Internationale

« Paressons en toutes choses, hormis en paressant. » dixit Lessing, écrivain allemand. Une chambre devient le théâtre d’une réflexion politico-poétique sur un sujet connu de tous : le travail. Librement inspiré du Droit à la paresse, manifeste social écrit par Paul...

Le collectif Visual System s’installe au théâtre du Centre Wallonie-Bruxelles à Paris, afin de vous présenter “Circonvolution”
Agenda
148 vues

Le collectif Visual System s’installe au théâtre du Centre Wallonie-Bruxelles à Paris, afin de vous présenter “Circonvolution”

Visual System propose de s’approprier par le biais du son et de la lumière le théâtre du Centre Wallonie-Bruxelles | Paris. La performance mettra en scène l’installation réalisée pour “A Circular Journey” à l’Atomium en 2018. Elle s’en inspirera...