0 Shares 293 Views

Ce week-end à Paris… du 10 au 12 janvier 2020

11 janvier 2020
293 Vues

Les fêtes sont finies, le Père Noël se repose avec Sven et Olaf sur une île déserte, alors entre deux bouts de galette et un verre de cidre, on sort ! 2020 sera une nouvelle fois sous le signe de la culture et Artistik Rezo vous accompagne encore et toujours…

Vendredi 10 janvier

Entrez dans l’univers absurde d’Albert Camus avec Le Malentendu

Direction la Comédie Saint-Michel. L’histoire de Jan, jeune homme à qui la vie réussit, riche, amoureux, qui décide de renouer le lien avec sa famille après 20 ans de silence. C’est ainsi qu’il retourne dans son village natal et plus précisément dans l’auberge tenue par sa mère et sa sœur. Une mise en scène épurée au service de la puissance du texte et au parti pris parfois déroutant du metteur en scène.


Samedi 11 janvier

Assez mangé d’escargots, cette fois, ce sont eux qui nous mangent !

29 street artists se mêlent et s’entremêlent pour façonner un escargot géant, sculptent, peignent, fabriquent aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Œuvre collective, certains élaborent l’ossature externe quand d’autres habitent la coquille d’installations sur le thème de la forêt. Retrouvez EvazéSir, Mosko, Beerens, Mademoiselle Maurice et beaucoup d’autres dans la Forêt Escargot dans le 14e arrondissement au 15 avenue du Général Leclerc.

Si vous êtes plutôt du côté de la Philharmonie

Pour célébrer les 40 ans des Arts Florissants, le Musée de la musique dévoile au public 40 costumes issus de leurs plus belles productions d’opéras, du Retour d’Ulysse de Monteverdi aux Indes galantes de Rameau. Cette installation évoque l’incroyable inventivité des Arts Florissants, celle d’un « baroque toujours plus baroque » au gré de collaborations avec les plus brillants metteurs en scène et décorateurs.

Au Lucernaire, Julien Cottereau offre une nouvelle histoire extraordinaire

Venez en famille découvrir cet artiste. Julien Cottereau joue avec un nez rouge ou sans, seul ou accompagné, un ballet mimé et fou sans paroles. Le personnage de Bibi nous fait découvrir sa vision d’un cirque idéaliste, loufoque, déraisonnable où défileront artistes déjantés, acrobates peureux, équilibristes amoureux, animaux récalcitrants, et, le clown.


Dimanche 12 janvier

Ne ratez pas l’exposition de Hans Hartung au MAM

La dernière rétrospective dans un musée français datant de 1969, il était important de redonner à Hans Hartung (1904-1989) toute la visibilité qu’il mérite. L’exposition porte un nouveau regard sur l’ensemble de l’œuvre de cet artiste majeur du XXe siècle et sur son rôle essentiel dans l’histoire de l’art. Hans Hartung fut un précurseur de l’une des inventions artistiques les plus marquantes de son temps : l’abstraction.

Profitez des derniers jours de Nomade au Cirque Phénix

Les Étoiles du cirque de Mongolie se sont installées au Cirque Phénix. Un campement nomade s’installe sur la piste… Une yourte sert d’abri… Le feu attisé, les musiciens font alors résonner leurs premières notes. Au loin, dans la pénombre, on devine les contours d’un animal, puis autre… un loup, un léopard, puis un yack… Une horde de chevaux s’approchent pour observer les nouveaux arrivants.

Le film du dimanche soir : L’adieu (The farewell) de Lulu Wang

Lorsqu’ils apprennent que Nai Nai, leur grand-mère et mère tant aimée, est atteinte d’une maladie incurable, ses proches, selon la tradition chinoise, décident de lui cacher la vérité. Ils utilisent alors le mariage de son petit-fils comme prétexte à une réunion de famille pour partager tous ensemble ses derniers instants de bonheur…

Pour accompagner ce week-end en musique

Découvrez Claire days. Entre musique indé et pop sombre, elle bouscule les frontières de la folk, à la croisée d’artistes comme Fink, Lianne la Havas ou encore Feist et Jeff Buckley. Guitare électrique, voix vaporeuse ou intimidante, en solo ou en trio pour une formule basse-batterie; plus rock et groovy, la musique de Claire days défile comme les paysages à travers la vitre. En un mot, envoûtante. Son dernier clip Movies visible ici.


Très bon week-end à tous !

 

Articles liés

Un conte de Noël entre Tchekhov et Shakespeare
Spectacle
152 vues

Un conte de Noël entre Tchekhov et Shakespeare

Julie Deliquet et son collectif In Vitro se saisissent aujourd’hui d’un scénario de cinéma pour l’incarner au théâtre dans un espace bi-frontal ouvert à toutes les émotions et aux spectateurs. Dans une grande maison de famille, parents et enfants...

Marina Cars aux Sentier des Halles
Agenda
50 vues

Marina Cars aux Sentier des Halles

Voici bon nombre de questions cruciales auxquelles Marina tentera de vous répondre. Le public peut-il dormir pendant un spectacle ? Est-ce que c’est mieux un médecin qui s’appelle Robert ou Roberto ? Faut-il laver ses soutiens-gorge fréquemment ? Y’...

Réalités, exposition collective à la Galerie Mathgoth
Agenda
54 vues

Réalités, exposition collective à la Galerie Mathgoth

2020 marquera le 10ème anniversaire de la galerie Mathgoth qui a décidé de débuter l’année sous les auspices de 11 peintres à la technique incroyable et dont les œuvres flirtent en permanence avec l’hyperréalisme. D’où le titre évocateur de...