0 Shares 1099 Views

Ceux qui errent ne se trompent pas : une politique-fiction prémonitoire

28 novembre 2016
1099 Vues
ceux_qui_errent

Ceux qui errent ne se trompent pas

De Kevin Keiss et Maëlle Poésy

Mise en scène Maëlle Poésy

Avec Caroline Arrouas, Marc Lamigeon, Roxane Palazzotto, Noémie Develay-Ressiguier, Cédric Simon, Grégoire Tachnakian

Du 5 au 16 décembre 2016

Lundi, mardi vendredi à 20h
Jeudi et samedi à 19h
Dimanche à 16h

Tarifs : de 7€ à 22€

Durée : 2h

Théâtre de la Cité internationale
17 bd Jourdan
75014 Paris
RER B/ T3 : Cité universitaire

www.theatredelacite.com

Du 5 au 16 décembre 2016

En 2004, l’écrivain portugais José Saramago fait paraître « La lucidité », une fiction qui met en avant la défaite de la démocratie par la généralisation du vote blanc. Maëlle Poésy, jeune metteuse en scène de 29 ans, s’est associé avec l’auteur Kevin Keiss pour adapter le roman à la France d’aujourd’hui.

La farce est saisissante et bien plus percutante aujourd’hui, après les inondations diluviennes et le Brexit. Un dimanche pluvieux sur Paris, jour d’élections nationales, pas un votant ne se présente alors que les élus sont déjà sur le qui vive. A 17h, c’est l’afflux de votants, alors qu’on achemine déjà dans les QG des politiques des caisses de champagne. Le JT de 20 heures fait tomber la sanction : le vote blanc atteint 80% des voix ! Horreur, désastre, abomination, le gouvernement aux abois se terre comme dans un bunker et lance une grande enquête policière pour tenter de débusquer le complot à travers le service de La Vérité. Mais le blanc gagne la capitale, ses murs, ses drapeaux, et l’Etat policier durcit répressions et couvre feux. Le spectacle colle à l’actualité récente et combine astucieusement le réel et la burlesque en y instillant du fantastique et un peu d’Histoire. Les comédiens, tous épatants, nous plongent dans une chimère cauchemardesque mais très justement visionnaire sur l’état actuel de nos démocraties !

A suivre dans le prochain épisode, le dernier coup de coeur du In signé Anne-Cécile Vandalem.

Hélène Kuttner

A découvrir sur Artistik Rezo :
– Avignon 16, premier épisode : Embrasser le monde, Hélène Kuttner

[Crédits Photo 1 : © xxx / Photo 2 : © xxx / Photo 3 : © xxx / …. ]

Articles liés

Muriel Fagnoni et Julia Gai : « La fleur est une mise en abyme de l’éphémère et de la beauté de notre vie »
Art
83 vues

Muriel Fagnoni et Julia Gai : « La fleur est une mise en abyme de l’éphémère et de la beauté de notre vie »

Des œuvres connectées au floral et au végétal : voilà ce que nous propose le duo de curatrices Muriel Fagnoni et Julia Gai, fondatrices de la galerie d’art « quand les fleurs nous sauvent ». Leur intention est de...

Les saisons de Maia Flore by quand les fleurs nous sauvent
Art
107 vues

Les saisons de Maia Flore by quand les fleurs nous sauvent

Dès le 18 mars, le nouvel évènement « Les saisons de Maia Flore » de la galerie « quand les fleurs nous sauvent » invite à la rencontre intime entre l’artiste et la nature. Pour l’occasion, les curatrices Muriel Fagnoni et Julia Gai...

Les Césars 2021 – Critique d’un Divan à Tunis de Manele Labidi
Cinéma
112 vues

Les Césars 2021 – Critique d’un Divan à Tunis de Manele Labidi

La Cérémonie des Césars aura lieu le 12 mars 2021. À l’aube d’une édition particulière marquée par la crise sanitaire, nous avons décidé de vous offrir un tour d’horizon des films nommés ainsi que nos favoris. Installez-vous confortablement car,...