0 Shares 247 Views

El Lokoho : “À la base, l’hypnose c’était juste un délire”

Kenza 11 janvier 2021
247 Vues

© Linda Lichtgruen

Rencontre avec El Lokoho, un hypnotiseur au caractère rempli d’humour qui nous parle ici de son parcours imprévisible et passionnant.

Peux-tu te présenter en quelques mots ?

Je me présente sous le nom de scène El Lokoho, je viens de Plaisir dans les Yvelines. Je fais de l’hypnose depuis maintenant six ans et je me produis en spectacle depuis quatre ans.

Pourquoi avoir choisi ce nom de scène, El Lokoho ?

El Lokoho est mon surnom depuis tout jeune. C’était un délire avec des amis : se trouver des surnoms en espagnol. Comme j’étais un peu foufou, j’ai hérité de celui-ci ! J’ai voulu le conserver pour garder cette image décalée qui se retrouve dans mon spectacle.

Comment t’es-tu lancé dans l’hypnose ? 

Je suis formateur de métier et un jour j’ai assisté à une performance d’un confrère qui se débrouillait très bien. À la fin de sa prestation, je suis allé le voir pour lui demander s’il avait une astuce pour apprendre et progresser. Il m’a parlé de l’hypnose et ça m’a intrigué,  je me suis donc renseigné. J’ai lu quatre fois un livre sur le sujet, j’ai assisté à des performances d’hypnose de rue et au fur et à mesure, j’ai beaucoup appris. À force de les voir, je me suis lancé et j’ai commencé par pratiquer l’hypnose de rue, jusqu’à ce que je rêve que je faisais un spectacle. Quand je me suis réveillé, c’était évident.

Tu as eu une ascension rapide, en deux spectacles tu t’es retrouvé dans l’un des plus grands théâtres parisiens : L’Apollo Théâtre. Raconte-nous comment c’est arrivé. 

Effectivement, j’ai fait ma première date aux Feux de la Rampe et j’ai créé toute ma communication autour de cet évènement : des flyers que j’allais moi-même distribuer, un compte Facebook et un compte Instagram pour promouvoir mon spectacle. J’ai été étonné car pour ma première date, j’ai réussi à rassembler 150 personnes, je ne m’y attendais pas du tout. Je n’avais jamais fait de scène, c’était incroyable de se retrouver devant tant de personnes alors qu’à la base, c’était juste un délire (rires). Suite à ça, j’ai eu plein de bons retours et reçu plein de messages : tout le monde avait adoré. Grâce à cela, j’ai eu la possibilité de pouvoir contacter d’autres théâtres dont L’Apollo Théâtre. Le directeur du lieu, Philippe Delmas, est venu voir mon spectacle et il a bien aimé, jusqu’à me proposer d’être programmé toutes les semaines.

Quel message veux-tu faire passer dans tes spectacles ?

Aujourd’hui dans la plupart des spectacles, les hypnotiseurs donnent une image mystérieuse, de fascination, et certaines personnes ont peur de l’hypnose à cause de cette image-là. Moi ce que je voulais, c’était créer une image de mon personnage qui soit totalement différente, je voulais que ce soit drôle. Le but c’était de rire finalement. J’ai donc écrit mon spectacle autour de cette idée et l’objectif était de faire découvrir l’hypnose de façon ludique et drôle, en montrant le pouvoir énorme du subconscient.

© Linda Lichtgruen

As-tu une anecdote particulière à nous raconter ? 

Dans mon spectacle, j’ai l’habitude d’attribuer des rôles aux participants qui montent sur scène avec moi. Un jour, j’ai fait en sorte qu’une femme devienne Beyoncé dès qu’elle entendait une musique de la chanteuse. Elle a tellement pris le rôle à cœur qu’elle m’a littéralement arraché le micro, elle a chanté comme jamais, tapé dans les mains des spectateurs, c’était un truc de fou ! Je lui ai dit : “Tu fais quoi là ?”, elle m’a répondu : “Bah c’est mon spectacle, ma scène, mon public, toi qu’est-ce que tu fais là ?”.  Lorsque la musique s’est arrêtée, elle était carrément déçue de ne pas vraiment être Beyoncé.

Quels sont tes projets à venir dont tu pourrais nous parler ?

J’attends que la crise du Covid passe et espère refaire au moins une date du spectacle ou au mieux être reprogrammé. La scène me manque beaucoup mais j’attends 2021 avec impatience car quelque chose se prépare !

 

À propos du spectacle Hypnose Comedy :

” Agréable moment, le public fait le show, de bons moments de rigolade.” BilletRéduc

“Entre le Stand Up et l’hypnose, toute la famille dont les ados ont rit aux éclats ! ” BilletRéduc

Articles liés

Quand l’art est source d’inspiration…
Art
80 vues

Quand l’art est source d’inspiration…

L’art inspire l’art : si la peinture permet d’illustrer certaines œuvres comme Marc Chagall qui illustre les Fables de La Fontaine, la peinture influence aussi des écrivains et des cinéastes. Focus sur certaines oeuvres qui s’inspirent de la peinture et...

5 films d’animation à voir cet hiver
Cinéma
81 vues

5 films d’animation à voir cet hiver

Vous avez fait le tour des plateformes VOD et vous ne savez plus quoi regarder en cette période hivernale ? Nous avons sélectionné 5 films d’animation à regarder bien au chaud sous son plaid. 1 – Abominable de Jill...

Festival Ptit Clap 2021 : lancement de l’appel à films de cette 12e édition
Agenda
66 vues

Festival Ptit Clap 2021 : lancement de l’appel à films de cette 12e édition

Après une 11e édition bouleversée qui s’est déroulée en ligne, le Festival Ptit Clap est de retour et lance sa 12e édition avec son appel à films ! Vous avez jusqu’au 31 mars. Destiné aux jeunes réalisateurs âgés de...