0 Shares 804 Views

Panthea ou l’innovation au service de l’accessibilité

22 novembre 2021
804 Vues

Les lunettes Panthéa, ici mises à disposition par un agent d'accueil. © Epson - Ian Wallman

L’accessibilité de tous à la culture est une problématique de plus en plus discutée, amenée à évoluer de plus en plus rapidement. Certaines structures proposent des réponses innovantes : c’est notamment le cas des lunettes de réalité augmentée de la société Panthea, qui permettent de rendre accessibles divers spectacles aux personnes sourdes et malentendantes, grâce à un surtitrage en direct intégré aux lunettes.

Comment est né ce projet ?

Lauréate de l’appel à projets “Services numériques innovants” du Ministère de la Culture en 2014, Panthea a présenté ses premières lunettes connectées en réalité augmentée en 2015. Depuis, la société n’a de cesse d’améliorer son offre de solution visant une plus grande accessibilité dans le monde de la culture.
L’idée de ces lunettes connectées est née d’une simple discussion entre colocataires. En effet, lorsque Carl de Poncins, président et co-fondateur de Panthea, tente d’aider son colocataire australien à s’intégrer à la vie culturelle en France, il se rend rapidement compte combien la barrière de la langue peut rendre inaccessible le spectacle vivant. Le concept de Panthea est lancé, et s’élargit à une ambition plus profonde : celle de rendre plus accessible la culture à tous, notamment les personnes sourdes et malentendantes.

Panthea, qu’est-ce que c’est exactement ?

Le dispositif créé par Panthea est “simple” mais permet de profiter d’une expérience immersive totale grâce à un affichage des surtitres directement dans le champ de vision.
Dans sa forme actuelle, cette solution se présente sous la forme de lunettes connectées. Basée sur la technologie de la réalité augmentée, et en partenariat avec EPSON, ces lunettes permettent à chaque personne qui en aurait le besoin d’accéder à un surtitrage du spectacle, à même le verre des lunettes, de manière individuelle et personnalisée. En effet, les personnes portant ces lunettes peuvent choisir eux-mêmes l’emplacement et la taille des surtitres sur le verre des lunettes, afin que cela leur permette de profiter au maximum de ce qu’ils sont en train de voir.
Ainsi, les lunettes de Panthea viennent apporter de manière innovante une réponse aux problématiques de l’accessibilité culturelle pour les personnes sourdes et malentendantes ! D’après l’entreprise, cette solution permet aux publics empêchés de comprendre 90% des spectacles, contre 30% habituellement.

Quelles évolutions pour Panthea ?

Les équipes de l’entreprise développent plusieurs solutions parallèles à l’option de base de ces lunettes connectées qu’est le surtitrage.
Une des premières évolutions sur laquelle Panthea travaille est la pluralité de langues disponibles pour les surtitrages. Cette volonté signe la possibilité d’un élargissement des publics avec une visée internationale, le dispositif se voulant être une sorte de “traducteur” permettant à des personnes parlant une langue étrangère d’accéder et de comprendre plus facilement le spectacle qu’ils sont en train de voir.
Par ailleurs et toujours dans le cadre de l’appel à projet du Ministère de la Culture “Service numériques innovants”, Panthea se penche depuis 2020 à élargir l’offre de solutions que peuvent proposer leurs lunettes. Ainsi, de nouvelles fonctionnalités sont actuellement testées comme la possibilité de choisir d’avoir un affichage en langue des signes française à même le verre des lunettes, ou encore l’intégration de solutions auditives afin d’accéder à une audiodescription des spectacles.
Ces nouvelles solutions sont d’ailleurs actuellement en test au sein de La Rose Des Vents, Scène Nationale à Villeneuve d’Asq et au théâtre Le Ranelagh à Paris.

Avec ces nouvelles fonctionnalités, Panthea tente d’élargir son offre afin de garantir une accessibilité à la culture et au spectacle vivant toujours plus large aux publics empêchés. L’intérêt de la solution proposée par cette société est d’intégrer plusieurs dispositifs d’accessibilité dans ses lunettes connectées en réalité augmentée, proposant alors une véritable “boîte à outils” de mise en œuvre des politiques d’accessibilité pour les structures qui s’en doteraient.

Pour aller plus loin :

Lemuel Gauche

Articles liés

La Leçon : La nouvelle création Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault
Agenda
91 vues

La Leçon : La nouvelle création Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault

Le Théâtre du Corps et Oscar Prod présentent « La Leçon », la nouvelle création de Marie-Claude Pietragalla et Julien Derouault du 21 au 31 décembre pour 10 représentations exceptionnelles pour les fêtes de Noël au Théâtre du 13ème Art. Marie-Claude Pietragalla...

Philippe Pasqua déploie une œuvre monumentale en hommage aux 50 ans de Médecins Sans Frontières !
Agenda
82 vues

Philippe Pasqua déploie une œuvre monumentale en hommage aux 50 ans de Médecins Sans Frontières !

À l’occasion des 50 ans de Médecins Sans Frontières, l’artiste français Philippe Pasqua rend hommage à l’association et à son engagement au service de l’action humanitaire, dans le cadre de l’opération WE ART MSF. Médecins Sans Frontières, c’est 50...

Lang Lang reprend les Variations Goldberg de J.S. Bach
Agenda
99 vues

Lang Lang reprend les Variations Goldberg de J.S. Bach

Le pianiste Lang Lang sera en tournée pour interpréter Les Variations Goldberg de Jean-Sébastien Bach, pour deux dates exceptionnelles en France, le 10 janvier 2022 à Toulouse à La Halle aux Grains, et le 24 janvier 2022 à Lille...