0 Shares 289 Views

“Et si l’on sauvait tous les poissons des mers” : une installation d’Evazésir pour Fenêtre sur Rue à Aubervilliers

"Et si l’on sauvait tous les poissons des mers" - Evazésir - Fenêtre sur rue #2 - Mai 2021

Dans le cadre de la seconde édition du parcours d’art urbain “Fenêtre sur Rue” à Aubervilliers, le duo Evazésir nous font découvrir leur installation intitulée “Et si l’on sauvait tous les poissons des mers”, située sur la façade du 23 rue du Port.

Installés sur un bateau de fortune, les migrants cherchent un échappatoire.

L’imposante et inaccessible forteresse de la la terre convoitée, ne fait pas reculer ces hommes courageux. Les habitantes d’Aubervilliers Lise et Mayassi Nissi, leur tendent leurs mains, leurs cheveux et leur ouvrent leur cœur, afin de franchir cette tour et cette frontière. Périple dangereux mais qui les protégerons et les affranchirons d’un passé douloureux.

“Et si l’on sauvait tous les poissons des mers” – Evazésir – Fenêtre sur rue #2 – Mai 2021

Après “les Tribulations” où les valises et les hommes ne faisaient qu’un pour braver une ascension vers un monde meilleur, Evazésir poursuivent la thématique de la migration et la pénibilité d’un parcours.

Accumulant les cagettes en bois, sur des tas d’ordures déjà présents sur le site voué à démolition, les voyageurs voguent sur une mer dangereuse et polluée.

L’œuvre se veut saisir ce moment entre la peur et l’espoir de nombreux voyageurs en quête de destin meilleur.

Un siècle plus tard, notre Europe se trouve être une nouvelle porte vers l’Eldorado, les déplacements, la mobilité des hommes interrogent la notion de frontière.
Entre les frontières intérieures ouvertes synonymes de progrès et de modernité et d’autre état renforçant leur frontière voir empêchant leur traversée, l’ouverture s’efface devant la fermeture.

C’est ainsi que les artistes questionnent ce paradoxe des déplacements inévitables des populations depuis des siècles, la solidarité, l’aide et les secours portés aux personnes dans le besoin. Une deuxième lecture est inévitable sur la question de l’écologie, celle ci mise en parallèle et questionne les habitants sur les dépôts sauvages d’ordures et les mers polluées.

Suivez toute l’actualité d’Evazésir sur Instagram

[Source : communiqué de presse]

À lire également sur Artistik Rezo : “Fenêtre sur Rue #2” : le parcours d’art urbain à découvrir sans attendre à Aubervilliers

Articles liés

5 magnifiques fresques XXL à découvrir sur les quais de Seine à Paris
Agenda
2580 vues

5 magnifiques fresques XXL à découvrir sur les quais de Seine à Paris

À l’initiative de la Communauté Portuaire de Paris et sous la direction artistique de Nicolas Laugero Lasserre, directeur de l’ICART (l’école du management de la culture et du marché de l’art) et cofondateur de Fluctuart, l’exposition Libres ensemble présente...

Un soir avec… Anny Duperey au Théâtre des Mathurins le 14 juin
Agenda
188 vues

Un soir avec… Anny Duperey au Théâtre des Mathurins le 14 juin

Pendant 1h30, une personnalité incontournable se dévoile sur ses secrets d’acteur dans l’intimité et la proximité du Théâtre des Mathurins… Ce lundi 14 juin, c’est le soir d’Annie Duperey. Un entretien mêlant anecdotes et grands souvenirs sur sa carrière, sans...

Rencontre avec HEAD : “Je rêve d’avoir un micro dans les mains et 4000 personnes devant moi”
Musique
155 vues

Rencontre avec HEAD : “Je rêve d’avoir un micro dans les mains et 4000 personnes devant moi”

Un artiste émergeant avec sa propre identité déjà bien ancrée dans la dure réalité du rap. Bonjour, peux-tu te présenter ? De quel univers viens-tu ? Bonjour, je m’appelle Romain. J’ai 18 ans et je suis de Normandie à...