0 Shares 688 Views

Les années 80, l’insoutenable légèreté au Centre Pompidou

canvaspompidou

Les années 80, l’insoutenable légèreté

Commissaire : Mnam/Cci, Karolina Lewandowska

Jusqu’au 23 mai 2016

Le Centre Pompidou
Place Georges-Pompidou
75004 Paris
M° Rambuteau

Entrée libre

Galerie de photographies
Ouvert tous les jours de 11h à 21h sauf le mardi

www.centrepompidou.fr

canvaspompidou copieJusqu’au 23 mai 2016

L’exposition de photographies et de films présentée par le Centre Pompidou revient sur les années 1980, à travers une soixantaine d’œuvres de plus d’une vingtaine d’artistes : de Karen Knorr à Jean-Paul Goude, d’Unglee à Présence Panchounette, en passant par Pierre et Gilles, Martin Parr et Helen Carrey.

Hétérogènes, insaisissables, douloureuses, fantasques, encore trop proches, aussi légères que graves, ces années considérées comme celles de l’apogée du postmodernisme sont contrastées et paradoxales. En France, c’est une décennie cruciale pour la photographie, en tant qu’art et patrimoine. Institutions et collections photographiques majeures voient le jour où se développent avec un élan nouveau. Au même moment, monte sur la scène une génération qui veut abolir la division entre photographie et peinture : les peintres-photographes qui s’opposent au langage des générations précédentes.

Cette nouvelle photographie, souvent très « pictorialiste » dans les pays occidentaux, développe des formes étroitement liées aux progrès techniques en la matière – l’accessibilité de la photographie en couleurs de bonne qualité, les possibilités offertes par le grand format, ou encore l’instantanéité du Polaroid. La rencontre de ces nouveaux moyens de production avec la recherche de formes ou de thématiques différentes de la photographie classique crée un autre paradoxe ; les réalisations ouvertement anti-documentaires s’avèrent tellement conformes à la réalité dont elles sont issues qu’elles en sont finalement la plus fidèle représentation.

Les œuvres choisies entreprennent pour la plupart la critique de la culture et de la société selon des stratégies variées : ironie, mise en scène réaliste ou fantaisiste, pastiche, détournement du décor, ode à l’artifice… À l’instar de la photographie, le film s’empare de sujets et d’objets de la critique propres à une scène artistique dont cette exposition propose l’articulation des topoï : la théâtralité et l’apparence des postures dans l’espace social, la subordination à la consommation, la concentration égotique sur le « je », l’épuisement de la culture moderne.

En partie dédiée à la scène occidentale et américaine des années 1980, très présente dans la collection du Centre Pompidou, cette présentation reflète l’ordre géopolitique et économique d’une époque dont les divisions idéologiques Nord et Sud, Ouest et Est, démocraties capitalistes et régimes totalitaires centralisés, seront balayées par l’avènement de l’économie globalisée. En mélangeant des œuvres très connues avec celles qu’il faut redécouvrir, l’exposition nous fait entrer dans l’ambiance, l’esthétique et parfois l’iconographie populaire propres à ce moment et à cette géographie.

A découvrir sur Artistik Rezo :
– Dossier des vernissages – Mars 2016

[Source texte: communiqué de presse par Karolina Ziebinska-Lewandowska // Crédit visuel: Courtesy Centre Pompidou]

Articles liés

Brigitte de Thélin, sa rencontre avec la culture Navajos : “Your art is your heart”
Art
142 vues

Brigitte de Thélin, sa rencontre avec la culture Navajos : “Your art is your heart”

Rencontre avec l’artiste française Brigitte de Thélin, qui nous immerge le temps d’une interview dans l’histoire émouvante de l’art traditionnel Navajos et des peintures de sables médicinales. Bonjour Brigitte, avant de plonger dans l’univers des Navajos, pourriez-vous vous présenter,...

La galerie Kamel Mennour lance sa première vente NFT avec le collectif Obvious
Agenda
150 vues

La galerie Kamel Mennour lance sa première vente NFT avec le collectif Obvious

Kamel Mennour s’associe au collectif Obvious pour présenter son premier projet sous forme de NFT. Le collectif Obvious, composé de trois jeunes artistes français, fut parmi les pionniers de la création avec l’intelligence artificielle, à la frontière de l’art,...

Rencontre avec Marion Louisa, à l’initiative d’un tour de France des savoir-faire
Art
229 vues

Rencontre avec Marion Louisa, à l’initiative d’un tour de France des savoir-faire

Marion Louisa est une créative dans l’âme avec une passion communicative du vêtement et de la mode. Elle est attachée à rapprocher la création à la transmission et au partage. Marion s’est appropriée le média vidéo à merveille pour...