0 Shares 1537 Views

“Gogo”, le nouveau documentaire de Pascal Plisson

26 août 2021
1537 Vues

À 94 ans, Gogo intègre l’école de son village et devient la plus vieille écolière du monde. Mère de trois enfants, sage-femme depuis 75 ans, elle partage aujourd’hui les bancs de l’école avec des maîtresses et des élèves qu’elle a fait naître.

Encouragée par ses 54 arrière-petits-enfants et l’école tout entière, la doyenne des écolières se lance un défi : réussir son examen de fin de primaire et prouver qu’il n’y a pas d’âge pour apprendre ! 

Note d’intention du réalisateur 

“Dans nos pays occidentaux, nous avons souvent tendance à oublier que l’école est un droit accessible à tous. Mais il est des endroits dans le monde où l’éducation y est un bien précieux.
À travers l’histoire de Gogo, je souhaite montrer le combat d’une femme qui s’est battue toute sa vie pour avoir une instruction. Il y a quelques mois, je l’ai rencontré, dans son village. Elle m’a demandé si, dans mon pays, tous les enfants allaient à l’école. Je lui ai répondu que oui, et qu’elle était gratuite… Elle a souri, et m’a dit que je vivais dans un pays merveilleux. Mais lorsque je lui ai avoué que j’avais arrêté l’école à quinze ans, je me suis fait sévèrement gronder… et je suis tout naturellement tombé amoureux de Gogo !

Depuis son village, Gogo veut montrer aux enfants du monde, et aux parents qui n’envoient pas leurs filles à l’école, que l’éducation est une richesse. Trop d’enfants dans le monde vivent sans espoir, Gogo veut les inspirer.

En tournant mes précédents films, je me suis aperçu que le niveau d’instruction des filles signait le degré de liberté et de démocratie d’un pays. Dans les pays pauvres, quand une famille a la possibilité de scolariser un enfant, c‘est le garçon qu’elle choisit. La fille, dès l’enfance, est reléguée aux tâches domestiques puis doit travailler pour aider les siens, ou être mariée avant même d’être devenue une femme.

La scolarisation des filles est l’un des grands enjeux du millénaire. Dans les pays où l’éducation des femmes progresse, la mortalité infantile et la surnatalité baissent, la propagation des pandémies est mieux maîtrisée. Et une femme instruite peut à son tour éduquer ses enfants.

Je suis un cinéaste qui parcourt le monde, filmant avec un mélange de distance et d’intimité la réalité des peuples. J’aime m’attacher aux destins de mes personnages, et réaliser des films engagés, qui changent la vie des gens, c’est au cœur de ma démarche. Ainsi ces œuvres cinématographiques vont bien au-delà du simple film documentaire. Ce sont des aventures humaines exceptionnelles, comme celle de Gogo, que je souhaite accompagner vers l’aboutissement d’une vie de travail dédiée à la promotion de l’éducation.”

Événement partenaire du Club Artistik Rezo

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Ne manquez pas Camarao Orkestra en concert au Studio de l’Ermitage vendredi 24 février !
Agenda
32 vues

Ne manquez pas Camarao Orkestra en concert au Studio de l’Ermitage vendredi 24 février !

CAMARAO ORKESTRA, 3 Percussionnistes, 4 cuivres, 1 chanteuse, et une rythmique funk (Basse, guitare, claviers) s’inspirent de la culture brésilienne et funk pour créer leurs répertoires originaux depuis plus de 10 ans. Le groupe présente un répertoire inédit, nous...

Ce week-end à Paris… du 3 au 5 février
Art
224 vues

Ce week-end à Paris… du 3 au 5 février

🎵IT’S THE FINAL COUNTDOOOOOOOWN !! 🎵 Plus que quelques heures avant le début du week-end. Savez-vous déjà comment l’occuper ? Si non, pas d’inquiétude : l’équipe d’Artistik Rezo vous a concocté un programme riche en activités culturelles. Vendredi 3...

“DUST NOISE”, une exposition à découvrir à la galerie Le Réservoir Paris
Agenda
126 vues

“DUST NOISE”, une exposition à découvrir à la galerie Le Réservoir Paris

Le Réservoir Paris est heureux de vous convier au vernissage de l’exposition DUST NOISE, une exposition collective qui réunit pour la première fois les oeuvres de Charlie Verot et Swann Ronne, le vendredi 10 février de 18h à 21h...