0 Shares 1247 Views

Hairspray – Folies Bergères

12 mars 2018
1247 Vues

Adaptation de la comédie musicale du même nom montée à Broadway en 2002 – elle-même adaptée du film de John Waters « Hairspray » (1988) – et de la version cinématographique d’Adam Shankman, sortie en 2007 avec John Travolta, Zac Efron et Michelle Pfeiffer, Hairspray est la première comédie musicale française adaptée du film culte de John Waters. Lauréat de 8 Tony Awards, récompense qui date de 1947 et qui est l’homologue pour l’art dramatique et les comédies musicales des Oscars pour le cinéma, la comédie musicale a remporté un franc succès à New York (plus de 2500 représentations) puis à Londres (plus de 1,2 millions de spectateurs) et dans de nombreux pays.

SYNOPSIS

L’action se déroule à Baltimore, en 1962. Tracy Turnblad, jeune fille ado enrobée et à la chevelure imposante, rêve de danser dans l’émission de télé Corny Collins Show, l’émission à la mode chez les jeunes de Baltimore. Lorsque la station de télévision locale organise des auditions pour trouver une novelle danseuse, Tracy s’imagine déjà réalisant ses rêves à la télévision. Malgré son embonpoint et les mises en garde de sa mère, Tracy Turnblad y parvient, devenant alors la cible d’Amber, jusque-là reine du show. Link, son copain vedette, s’éloigne alors d’elle. Tracy au pays des merveilles du show-biz se rend alors vite compte de la ségrégation qui sévit dans les Etats-Unis de l’époque. Elle décide alors de manifester pour l’intégration des “Noir” et des “gros” au risque d’être poursuivie par la police et de ne pas pouvoir participer au concours de “Miss Hairspray”.

Hairspray ressuscite les années 1960 faussement naïves, pétillantes et sucrées de l’Amérique ségrégationniste où, derrière les sourires appuyés du rêve américain, se cachet de vrais débats de société comme le racisme, l’intolérance et le conflit qui oppose les conservateurs qui sont contre l’intégration des personnes de couleur et les progressistes qui y sont favorables. La musique et la danse deviennent alors des instruments pour exprimer l’esprit de rébellion et communiquer les valeurs qui sont les piliers essentiels de toute démocratie.

[Source texte : © communiqué de presse]

Articles liés

Ce week-end à Paris… du 30 au 1er novembre
Art
218 vues

Ce week-end à Paris… du 30 au 1er novembre

Les nouvelles annonces gouvernementales nous amènent une fois encore au confinement national. Notre dossier week-end est en berne mais Artistik Rezo reviendra très vite dans vos chaumières pour vous proposer un programme culturel sans bouger de votre canapé/plaid/chocolat chaud…...

Festival La Gacilly : appel à candidatures Résidence Ruralité(s) avant le 30 novembre minuit
Agenda
218 vues

Festival La Gacilly : appel à candidatures Résidence Ruralité(s) avant le 30 novembre minuit

Le Festival Photo La Gacilly, en collaboration avec Les Champs Libres de Rennes, lance un appel à candidatures pour la résidence Ruralité(s). Un temps de création idéal pour questionner les nouvelles façons d’habiter l’espace rural. Photographes, vous avez jusqu’au...

Fritzi, un film d’animation Ralf Kukula et Matthias Bruhn au cinéma le 4 novembre
Agenda
217 vues

Fritzi, un film d’animation Ralf Kukula et Matthias Bruhn au cinéma le 4 novembre

Leipzig, Allemagne de l’Est, 1989. Pendant l’été, Sophie, la meilleure amie de Fritzi part en vacances en lui confiant son chien adoré, Sputnik. À la rentrée des classes, Sophie est absente et sa famille a disparu… Avec Sputnik, Fritzi...