0 Shares 602 Views

Le Centre Wangari vous invite à découvrir les photographies de Anthea Spivey dans son exposition “Les Lutteurs”

17 janvier 2022
602 Vues

Le Centre Wangari est heureux de vous convier au vernissage de sa première exposition de l’année 2022, Les lutteurs, consacrée à la jeune photographe documentaire Anthea Spivey.

Anthea Spivey est une jeune photographe documentaire d’origine australienne/néo-zélandaise. Après avoir vécu une grande partie de sa vie en Afrique, elle pose ses valises à Paris pour y vivre et y travailler. Diplômée d’un Bachelor en art de l’université de Leeds (UK), sa pratique actuelle s’articule autour de la culture, de la tradition et des questions sociales, principalement en Afrique.

“J’ai commencé le projet photographique intitulé Les lutteurs du lac Rose en 2016 alors que j’explorais le thème de la masculinité à travers les sports de combat. J’ai passé du temps avec des lutteurs sénégalais et je les ai photographiés sur des terrains d’entrainement pour voir comment ces hommes géants utilisaient leurs corps et produisaient de belles formes. Je suis allée au lac Retba situé à l’extérieur de Dakar pour photographier le contraste des corps et de l’eau travaillant ensemble. J’ai revisité les lutteurs des années précédentes pour voir comment ils avaient changé et grandi. Les jeunes garçons étaient maintenant des hommes. J’avais également grandi en tant que photographe et je voulais me concentrer davantage sur la puissance du corps.”

Cette exposition revisite la lutte sénégalaise par une série de photographies portant un regard intime sur cette pratique ancestrale. Le caractère mystique de la lutte se traduit par différents symboles telles que les actes de verser du lait sur le corps et de porter des objets appelés “gris-gris” pendant le combat. Ces derniers sont synonymes de performance et de succès au combat. Les photos d’Anthea Spivey montrent à quel point la pratique de la lutte est intrinsèquement liée à l’environnement naturel du Sénégal tels que l’eau, le sable et la forêt, lesquels subliment ainsi la puissance des corps en mouvement.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Ce week-end à Paris… du 3 au 5 février
Art
90 vues

Ce week-end à Paris… du 3 au 5 février

🎵IT’S THE FINAL COUNTDOOOOOOOWN !! 🎵 Plus que quelques heures avant le début du week-end. Savez-vous déjà comment l’occuper ? Si non, pas d’inquiétude : l’équipe d’Artistik Rezo vous a concocté un programme riche en activités culturelles. Vendredi 3...

“DUST NOISE”, une exposition à découvrir à la galerie Le Réservoir Paris
Agenda
70 vues

“DUST NOISE”, une exposition à découvrir à la galerie Le Réservoir Paris

Le Réservoir Paris est heureux de vous convier au vernissage de l’exposition DUST NOISE, une exposition collective qui réunit pour la première fois les oeuvres de Charlie Verot et Swann Ronne, le vendredi 10 février de 18h à 21h...

“Merci Francis” : les Coquettes arrivent au Grand Point Virgule
Agenda
57 vues

“Merci Francis” : les Coquettes arrivent au Grand Point Virgule

Les Coquettes sont plus qu’un trio aux 450.000 spectateurs conquis : elles sont un service de santé public ! Un grand bol d’air frais. Un trio qui titille et torpille les idées reçues. Un show ébouriffant qui fédère Télérama,...