0 Shares 490 Views

Le Prix ellipse annonce ses finalistes 2021

Everyone's Home Today © Linda Dounia Rebeiz

Le Prix ellipse annonce les 5 finalistes de la première édition destinée aux artistes africains émergents (de 18 à 35 ans) résidant au Sénégal, non représentés par une galerie et dont la pratique relève des arts visuels.

Il s’agit de Khadim Gueye, Ismaël Mahamadou Laouali, Khalifa Ndiaye, Ibrahima Ndome et Linda Dounia Rebeiz.

Le lauréat du Prix ellipse 2021 sera annoncé à la fin du mois de juin, à l’issue d’une seconde réunion du jury. Il bénéficiera d’une résidence artistique de trois mois à la Cité internationale des arts et son travail sera présenté à Paris durant AKAA.

Les 5 finalistes ont été choisis parmi plus de 60 dossiers de candidatures par un jury indépendant composé de professionnels de l’art contemporain, dont des spécialistes de la scène artistique sénégalaise :

– Bénédicte Alliot, directrice de la Cité internationale des arts à Paris
– Wagane Gueye, artiste et directeur de Initiatives Artistiques et Culturelles (IAC)
– Delphine Lopez, directrice de la galerie Cécile Fakhoury à Dakar
– Victoria Mann, directrice fondatrice de la foire AKAA
– Malick Ndiaye, chercheur, enseignant et directeur artistique de la biennale de Dakar en 2020
– Ken Aïcha Sy, directrice fondatrice de la plateforme culturelle Wakh’Art

Ainsi qu’une voix représentant le choix d’ellipse art projects.

Le savoir donne des ailes © Khalifa Ndiaye

Le Prix ellipse

Le Prix ellipse mettra à l’honneur chaque année la création artistique d’un pays d’Afrique subsaharienne ou d’Asie tout en accompagnant une prise de conscience collective sur l’environnement grâce aux messages portés par les artistes. Le Prix ellipse souhaite promouvoir la mobilité des artistes afin qu’ils puissent partager leur travail et rencontrer des créateurs issus de cultures et d’horizons différents dans un contexte mondialisé où les disparités économiques et sociales s’accentuent.

Découvrez les 5 finalistes plus en détail par ici

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

“J’attends que mes larmes viennent”, le spectacle à ne pas manquer au Théâtre Monfort
Agenda
106 vues

“J’attends que mes larmes viennent”, le spectacle à ne pas manquer au Théâtre Monfort

“Je ne sais plus si c’est mon histoire que je vous raconte. Mais je vous assure que je suis sincère.” Qui est Kamel Abdessadok ? Homme français d’origine algérienne, entre deux âges… De multiples identités et autant de personnages,...

“Astrakan”, le film poignant de David Despesseville en salle dès aujourd’hui
Agenda
101 vues

“Astrakan”, le film poignant de David Despesseville en salle dès aujourd’hui

Samuel est un orphelin de douze ans à l’allure sauvage, placé depuis quelques semaines chez une nourrice, Marie. Cette dernière, qui se débat entre ses sentiments et son besoin d’argent, est mariée à Clément avec qui elle a deux...

Florian Nardone dans “Not All Men”, un spectacle hilarant à la Nouvelle Seine
Agenda
100 vues

Florian Nardone dans “Not All Men”, un spectacle hilarant à la Nouvelle Seine

Les adeptes d’Instagram le connaissent sous le pseudonyme de Violente Viande, sur le mode de la parodie, il y disait tout haut les pires horreurs sur le monde, le féminisme, le racisme ou l’écologie. Voici maintenant Florian Nardone de...