0 Shares 383 Views

Pour sa 3e édition, le festival Photo Days se déploie dans plus de 100 lieux à Paris

13 octobre 2022
383 Vues

Pendant deux mois, Photo Days célèbre la photo dans les galeries, institutions et lieux privés de la capitale. Le festival a pour habitude d’investir des lieux atypiques, hors des sentiers battus (Rotonde Balzac, Café de Flore, Sorbonne Artgallery, we are_) et démarre sa troisième édition, du 15 octobre au 11 décembre 2022.

Pousser la porte des galeries

Plus de 100 lieux (galeries, une quinzaine de musées – Centre Georges Pompidou, Musée d’art moderne de Paris, Maison Européenne de la Photographie, Musée du Quai Branly – Jacques Chirac…- et plusieurs fondations, foires, festivals et lieux privés) sont partenaires de ce festival en plein essor. Photo Days est devenu, après deux éditions réussies, l’un des plus importants évènements consacrés à la photographie en France et en Europe.

Photo Days a réussi le pari de rendre l’événement culturel populaire tout en préservant un haut niveau de qualité. En organisant des visites guidées gratuites pour tous, le festival a incité les nouvelles générations “instantanées” à pousser la porte des galeries qui sont devenues ainsi des lieux de culture au quotidien, favorisant l’interaction sociale dans une période particulièrement compliquée.

Photo Days fédère tous les lieux et les événements liés à la photographie à Paris et dans la région parisienne de la mi-octobre à la mi-décembre. Entre la 1re et la 2e édition, le festival s’est largement développé, avec une croissance de près de 200%, preuve que l’offre proposée par Photo Days est très appréciée des professionnels comme du grand public.

Photo Days · Rotonde Balzac © Yann TOMA, Salle de Divination Climatique, 2022

Un festival en plein essor qui attire les professionnels comme le grand public

Emmanuelle de l’Ecotais, fondatrice et directrice du festival, “Photo Days réunit pendant deux mois de nombreuses propositions des principaux acteurs privés et publics de la photographie à Paris. Nous proposons des parcours individualisés pour les collectionneurs que nous connaissons bien, mais aussi pour les amateurs et les curieux ; tout le monde peut s’inscrire.” Expositions monographiques, collectives, cartes blanches, lectures de portfolios, rencontres, dédicaces, confrontations entre des œuvres d’art contemporain et de photographies, Photo Days se veut très ouvert sur le monde pour désacraliser la photographie et la rendre accessible.

“L’art contemporain se caractérise par le mélange de styles, de méthodes, de matériaux et de concepts. Aucune idéologie unique ne résume complètement l’art d’aujourd’hui, dépourvu de règles. Nous vivons désormais dans un monde d’images et la photographie, si omniprésente, n’est plus ressentie comme une technique, mais plutôt comme le prolongement de notre regard”, confient Anne-Pierre d’Albis-Ganem (Parcours Saint-Germain) et Emmanuelle de l’Ecotais.

Des commandes à des artistes pour des lieux spécifiques

Emmanuelle de l’Ecotais, ancienne conservatrice pour la photographie au Musée d’Art moderne de la Ville de Paris, et organisatrice de nombreuses expositions photographiques en France et à l’étranger, a créé Photo Days en 2019. Chaque année, de nouveaux partenaires rejoignent le festival, de nouveaux lieux parisiens s’ouvrent à la photographie, et des expositions sont produites spécialement.

Photo Days s’engage auprès de la création contemporaine en faisant des commandes aux artistes pour des lieux spécifiques. L’édition 2022 sera ainsi l’occasion pour le public, de découvrir des lieux parisiens qui leur étaient, jusque-là, interdits, comme la Rotonde Balzac, dans les jardins de l’hôtel Rothschild, qui sera investie par Yann Toma puis Jean-Michel Fauquet. Gregor Hildebrandt, lui, revisite Le Flore, Nancy Wilson-Pajic est présentée chez we are_ et Pieter Hugo à la Sorbonne Artgallery.

Photo Pas Photo · Nespresso © Georges Rousse, Deauville, 2022, courtesy de l’artiste

Le festival sera divisé en deux parties :

● Photo pas Photo, associé au Parcours Saint-Germain, du 15 octobre au 6 novembre

● Place à la Photo, du 8 novembre au 11 décembre

Quelques expositions phares à ne pas manquer

Georges Rousse, du 18 au 29 octobre 2022, Photo Pas Photo chez Nespresso / du 28 octobre 2022 au 1er janvier 2023, Planches Contact à Deauville

Mohamed Bourouissa, du 15 octobre au 21 novembre 2022 sur la Place Saint-Germain-des-Prés

FLORE, du 17 au 29 octobre 2022 au Café Louise

Gregor Hildebrandt, du 17 au 29 octobre 2022 au Café de Flore

Yann Toma, du 15 octobre au 2 novembre 2022 à la Rotonde Balzac Fondation des Artistes, dans les jardins de l’Hôtel Salomon de Rothschild

Jean-Michel Fauquet, du 7 novembre au 11 décembre 2022 à la Rotonde Balzac Fondation des Artistes, dans les jardins de l’Hôtel Salomon de Rothschild

Nancy Wilson-Pajic, du 17 octobre au 16 novembre 2022 dans les salons du club we are_

SMITH, du 7 au 20 novembre 2022 à La Caserne, exposition du lauréat 2021 du Grand Prix Paris je t’aime x Photo Days

Esther Shalev-Gerz, du 3 au 28 octobre 2022 à la Sorbonne Artgallery Galerie Soufflot, au cœur de l’Université Paris 1-Panthéon Sorbonne

Pieter Hugo, du 8 novembre au 11 décembre 2022 à la Sorbonne Artgallery Galerie Soufflot, au cœur de l’Université Paris 1-Panthéon Sorbonne

Artistes de la fondation photo4food, du 17 au 27 novembre 2022 à l’Espace photographique de Sauroy

Retrouvez toute la programmation du festival Photo Days en détail ici

À propos d’Emmanuelle de l’Ecotais, fondatrice et directrice de Photo Days

Docteur en Histoire de l’Art spécialisée en photographie, Emmanuelle de l’Ecotais a été chargée de la collection photographique du Musée d’Art moderne de la Ville de Paris de 2001 à 2018, et en charge de la collection Man Ray au Centre Pompidou de 1994 à 1999. Elle a organisé un grand nombre d’expositions en France et à l’étranger, parmi lesquelles Man Ray, la photographie à l’envers (Centre Pompidou/Grand Palais 1998), Rodtchenko, la révolution dans l’œil (Musée d’Art Moderne, 2007)…

Depuis 2019, Emmanuelle de l’Ecotais est commissaire d’expositions indépendante, expert, conseil et directrice de Photo Days. Parallèlement, elle est membre du conseil d’administration de la Fondation Peter Lindbergh et directrice artistique de la fondation photo4food.

[Source : communiqué de presse]

Articles liés

Venez écouter le nouvel opéra Crépuscules de l’Orchestre Lamoureux
Agenda
105 vues

Venez écouter le nouvel opéra Crépuscules de l’Orchestre Lamoureux

Au crépuscule de ses jours, Lili Boulanger compose D’un soir triste. Affaiblie, percluse de douleurs, c’est la dernière œuvre qu’elle eut la force de noter de sa main peu avant que la maladie ne l’emporte à l’âge de 24 ans....

Mademoiselle in Paris : le nouveau concert symphonique de l’Orchestre Lamoureux
Agenda
96 vues

Mademoiselle in Paris : le nouveau concert symphonique de l’Orchestre Lamoureux

On l’appelait « Mademoiselle ». L’orchestre Lamoureux célèbre Nadia Boulanger, musicienne complète, interprète, compositrice, cheffe d’orchestre (elle fût souvent à la tête de l’Orchestre Lamoureux) et pédagogue au rayonnement mondial, à travers sa musique, bien sûr, et celle de...

Traversez un siècle d’histoire à l’exposition Jouez, Postez !
Agenda
107 vues

Traversez un siècle d’histoire à l’exposition Jouez, Postez !

Du 1er décembre 2022 au 14 mai 2023, le Musée de La Poste propose au public de traverser un siècle d’histoire à hauteur d’enfant, quand La Poste s’invitait à l’école ou à la maison par le biais de planches...