0 Shares 260 Views

Une nouvelle exposition d’Ërell à la galerie Artistik Rezo !

Pour son nouveau solo show à la galerie Artistik Rezo, Ërell poursuit son expérimentation des matières et des supports et affirme les procédés de prolifération de ses particules.

Re-construction (du 16/05 au 06/06) 

Après un Retour du Vietnam riche en couleurs et de récentes collaborations menées avec des artisans et industriels pour des réalisations à plus grande échelle ou plus sculpturales, il affirme une palette graphique et technique plus radicale. Son module se déploie en plein comme en vide sur différents supports façonnés dans ses matériaux de prédilection (bois, métal, papier, verre, bâches plastiques).

Choisis pour leurs qualités plastiques, ils contrastent, nuancent et mettent en profondeur la géométrie des compositions qui renouent avec ses intuitions artistiques premières.

Vernissage le mercredi 15 mai à partir de 18h.

À propos de l’artiste

Artiste et designer, Ërell expérimente au grand jour une forme d’appropriation éphémère de l’espace urbain. Son travail est issu du graffiti. Le module qu’il emploie aujourd’hui résulte du fractionnement d’une forme géométrique simple, l’hexagone, elle même issue d’une schématisation de son propre tag. De cette pratique, il retient l’automatisme du geste, l’énergie qui transforme la typographie en emblème visuel, en logo, modulable et adaptable, mais également le caractère viral, vivant de la multiplication du motif. À l’image des tags qui grouillent sur les murs de la ville et lui donne vie, le module d’Ërell se démultiplie afin de générer une infinité de motifs « moléculaires » et de compositions géométriques qui interagissent avec l’architecture ou le mobilier urbain.

Depuis 2010, Ërell compose in-situ ses collages urbains en plein jour et à visage découvert, invitant les passants à modifier leur appréhension de la ville et les invitant au dialogue. Ces interventions, qu’il nomme des Contaminations, déploient un alphabet inépuisable de « figures » dont on peut découvrir la richesse au travers d’une série de pièces éponymes : les Inventaires moléculaires.

Dans son atelier lyonnais, l’adhésif découpé reste un outil caractéristique de sa pratique. La peinture s’invite alors dans les formes et contre-formes et les « particules » s’esquissent autant par leur plein que leur vide, sur des supports bruts, toujours façonnés à la main par l’artiste : les bois sont massifs, les bétons teintés masse, les métaux oxydés et les bâches tissées sont assemblées sur châssis. Chaque médium donne à voir une matérialité, témoigne d’une histoire qui crée le cadre et le contexte nécessaire à la prolifération des formes d’Ërell qui, à l’instar de celles qui émergent dans la rue, ne peuvent se déployer sur un support nu.

© Ërell

Lorsqu’il réalise des murs, l’artiste affiche l’emblématique particule en grand format comme signature remarquable. L’intervention in-situ imaginée dans l’un des couloirs de la base sous-marine de Bordeaux en juin 2018 – Légendes urbaines – s’empare et joue d’une importante fissure dans le bunker de béton, point de départ de l’apparition d’une faille picturale qui répand dans son sillage des modules géants. L’approche typographique s’illustre autant dans un noir et blanc élémentaire – le M.U.R. Mulhouse – que dans la mutation des caractères de base qui se croisent et se colorent sur les flancs d’un semi-remorque transportant de la peinture – Mural on the road –.

Le champ de création de l’artiste s’est récemment ouvert à une approche plus sculpturale du volume et du mouvement. Sa toute première réalisation sera visible en Belgique, dans les jardins du Domaine de Seneffe, pour l’exposition d’art urbain Codes et Couleurs à partir du 12 mai prochain.

Le travail de l’artiste est également à découvrir sur le M.U.R. Oberkampf dont il s’emparera le 4 mai prochain et durant tout l’été dans le 18e arrondissement de Paris à l’occasion du festival Art Exprim.

Articles liés

De la guitare à Clichy !
Agenda
58 vues
Agenda
58 vues

De la guitare à Clichy !

Le festival itinérant “Autour de la Guitare” porté par le musicien Jean-Félix Lalanne investit Clichy en 2019. Du 18 au 23 juin 2019, cet événement proposera plusieurs concerts, certains gratuits, d’autres payants, autour de l’instrument à cordes, avec de...

Terres du Son, un festival pas comme les autres
Agenda
51 vues
Agenda
51 vues

Terres du Son, un festival pas comme les autres

Un laboratoire d’expérimentation pour le développement durable.  Depuis près de 15 ans, Terres du Son milite pour un événement alliant découverte musicale et sensibilisation éco-responsable. Ancré au cœur d’un cadre exceptionnel et protégé – le domaine de Candé et...

L’Italie de Sarah Lancman et Giovanni Mirabassi au Sunset Sunside
Agenda
48 vues
Agenda
48 vues

L’Italie de Sarah Lancman et Giovanni Mirabassi au Sunset Sunside

Sarah Lancman et Giovanni Mirabassi reviennent avec le nouvel album « INTERMEZZO », un duo tout en intimité autour d’un répertoire de vieilles chansons italiennes. D’Estate à Senza Fine, laissez vous transporter le temps d’un concert dans un espace...