0 Shares 2627 Views

5 hommages de l’art urbain à l’Ukraine

Un mois après le début des hostilités en Ukraine, nombreux sont les artistes à avoir exprimé leur solidarité avec le peuple ukrainien. L’équipe Artistik Rezo vous propose une sélection des plus belles interventions d’artistes français issus de l’art urbain.

Seth

Cette image a fait le tour du monde ; quelques jours après l’entrée des chars russes en Ukraine, Seth représente une petite fille marchant pour la paix, dans une rue du 13e arrondissement de Paris. La fillette, coiffée d’une couronne de fleurs traditionnellement portée par les jeunes femmes lors de mariages ou de festivals, brandit un drapeau ukrainien et écrase les chars, réduits à la taille de jouets.


C215

C215 représente lui aussi une enfant, cette fois aux couleurs du drapeau ukrainien. Portraitiste engagé, il donne de la visibilité aux personnes marginalisées ou aux grandes figures militantes à travers ses pochoirs. S’il s’agit certes d’un hommage direct à la population ukrainienne, l’artiste veut transmettre un message “anti-guerre”. C215 s’est inspiré de la citation du Président ukrainien Volodymyr Zelensky : “Je ne veux vraiment pas de mes photos dans vos bureaux, car je ne suis ni un dieu, ni une icône, mais plutôt un serviteur de la Nation. Accrochez plutôt les photos de vos enfants et regardez-les à chaque fois que vous voulez prendre une décision”.


Bebar

C215 a invité l’artiste franco-espagnol à intervenir non loin de sa fresque ; Bebar a utilisé les tons du drapeau ukrainien comme symboles de paix et de liberté, en les intégrant dans son univers à mi-chemin entre figuration et abstraction. L’artiste dit, sur son compte Instagram où il a partagé sa fresque, vouloir “dénoncer cette guerre fratricide”.


Jef Aérosol

À nouveau, l’artiste Jef Aérosol a voulu rendre aux hommages aux enfants, premières victimes des guerres et des déplacements qui en découlent. L’artiste a donc représenté des enfants à travers plusieurs pochoirs ; des illustrations malheureusement intemporelles des migrations de peuples.”


JR

Connu pour ses grandes photographies collées à travers le monde, JR est allé jusqu’à Lviv pour déployer une grande fresque avec l’aide d’une centaine de bénévoles. JR s’est associé à Artem Iurchenko, photographe ukrainien, pour alerter sur le sort des enfants dans les guerres. L’image a été immortalisée par un drone et fera la couverture du Time Magazine. JR a ensuite lancé une vente de NFT au profit des réfugiés ukrainiens : des images nées de cette action sont à vendre 150 €, reversés intégralement aux réfugiés.


Participez ici au soutien de réfugiés à la frontière ukrainienne, avec l’artiste Don Mateo

Articles liés

LIGHTS in the DARK, plus qu’un spectacle, une expérience, au Théâtre Libre
Agenda
39 vues

LIGHTS in the DARK, plus qu’un spectacle, une expérience, au Théâtre Libre

“Une performance internationale unique qui va vous faire vibrer et plonger dans un monde parallèle.”  LIGHTS in the DARK est un spectacle unique au monde de la troupe E.L Squad ( Electro-Luminiscence). Dirigée par le chorégraphe Yokoi, référence mondiale...

Madame Fraize est de retour au Théâtre du Rond-Point
Agenda
41 vues

Madame Fraize est de retour au Théâtre du Rond-Point

Monsieur Fraize flotte dans une robe verte et fendue, il chante l’amour et le manque. Peut-être a-t-il emprunté la robe de Madame Fraize pour mieux parler d’elle, âme sœur et tout à la fois grand-mère, sœur et marraine ?...

Dystopia, danse, théâtre ou cirque sur la scène du Théâtre du Rond Point
Agenda
50 vues

Dystopia, danse, théâtre ou cirque sur la scène du Théâtre du Rond Point

« ¿ De dónde venimos ? ¿ Hasta dónde llegamos ? » Né en 2008 dans une banlieue de Buenos Aires, triomphe dans plus de trente pays en quinze ans de tournée intensive, l’exploit physico-comique de Un Poyo Rojo a enflammé le Rond-Point de 2016...