0 Shares 1057 Views

À la rencontre de Dorian Balsegur : “Un œil vers un univers qui ne répond pas à nos perceptions de la réalité.”

@ Thomas Lemesre

Dorian Balsegur ou DAXX, est clairement un des artistes à suivre en ce moment et dans l’avenir. Après s’être lancé dans la vidéo avec sa production : Rise, notamment avec des clips pour des artistes émergeants tel que Bitsu, Azur… La peinture est venue à lui quand il a éprouvé le besoin de trouver un moyen plus efficace pour toucher les gens, les amener à une réflexion, proposer une réelle pièce émotionnelle.

Quel est votre processus de création d’un tableau ?

C’est un processus sur plusieurs jours, mais parfois, je reviens sur une toile des semaines après, j’ai un sentiment quand c’est fini, je sais que c’est bon. Cela se fait en 3 étapes : d’abord par une esquisse avec une idée déjà assez claire des formes (même si des choses peuvent se rajouter sur le moment) puis je peins le fond en acrylique et je finis par peindre le reste. Ce que je décide de mettre en scène est souvent nourri par des rencontres, une ambiance, un moment d’authenticité ressentie dans le présent qui m’importe de représenter.

Dans quel style de peinture te classes-tu ?

Je qualifierai mon travail d’alliance entre émotion et expression. Tout ce qui va toucher aux émotions, à connecter les personnes, je pense que le style reste assez vague, et je sais que personnellement ça ne m’importe pas d’être dans une catégorie précise.

Dorian Balsegur – 150×100

Comment vois-tu la peinture et la création de celle-ci ? 

J’aime lire et comprendre les gens, la peinture offre un moyen pour moi de créer ce lien et ces connections. Dans le but ensuite d’élaborer des totems qui dégagent quelque chose, qui invitent à se perdre dans l’oeuvre, au travers d’une introspection en faisant appel à la mémoire de chacun.

Qu’est-ce que tu préfères quand tu peins ?

Lorsque je peins, c’est une composition faite à partir de mon ressenti, mes blessures, mes joies. Ma façon à moi de mettre les choses à plat et parler des émotions éprouvées, des moments vécus, sans détour. Mais à la fin chacun l’interprète en fonction de soi, c’est la chance que nous donne la peinture.

Dorian Balsegur – 100×100

Que souhaites-tu faire ressentir avec tes peintures ?

La peinture est pour moi un moyen de concevoir quelque chose d’intéressant qui permet d’interagir, d’échanger. La finalité avec mes toiles, c’est qu’elles puissent être aussi intéressantes quand on est seul à les regarder que quand on est plusieurs. Quelle est la capacité à créer un moment d’échange autour, la peinture en est le support idéal pour amener à une réflexion (sur laquelle les gens peuvent s’interroger) avec les personnes présentes, elle a comme un rôle social.

Quel est le message que tu aimerais transmettre ?

En effet, je ne souhaite pas faire de l’art muet, je veux que mes pièces soient profondes et qu’elles aient du grain. Je vois souvent ce que je fais comme un oeil vers un univers qui ne répond pas à nos perceptions de la réalité.

visage sur fond rouge, personnage gris, bouche ouverte

Dorian Balsegur – 150×120 cm

Quelle est ta vison de l’art ?

Mon intention est de suggérer une réflexion au travers de mes peintures, mais jamais de donner une direction précise sur ce qui doit y être vu. Je veux que chaque personne ait sa propre position sur ma peinture, son ressenti, et que chaque œuvre soit propre à celui qui la regarde. Mon travail pourrait être comparé à un vase : dedans, tu peux mettre ce que tu veux, le vase suggère juste un cadre de réflexion.

Comment veux-tu communiquer sur tes œuvres et ton image ?

J’ai envie de rester discret, de ne pas trop en dire. Il faut laisser une part de mystère pour susciter l’intérêt et la curiosité. L’œuvre en dit peu sur elle-même, c’est le but recherché, cela ne doit pas être trop évident mais amener à une recherche, une attention encore plus forte sur l’œuvre. De plus, je n’ai pas envie de tout dévoiler, chaque chose en son temps.

Dorian Balsegur – 150×120

Qu’est-ce qui est pour toi important dans l’art en général ?

Ce qui m’importe dans l’art sont les raisons, la démarche, ce qui compte, c’est pourquoi je vais le faire. Créer pour créer ce n’est pas faire de l’art à mes yeux, le mot Art prend sens s’il y a une vision, un but.

Qu’est-ce que t’apprécies quand tu peins ? Qu’est-ce qui t’inspires ?

Je suis très inspiré par les formes géométriques et les traits, mais aussi par les créations de mes amis, des personnes avec lesquelles je collabore. Il est vrai que certaines peintures de grands artistes m’ont plu sans forcément m’inspirer et m’influencer dans mon travail. Elles ont pu néanmoins peut-être contribuer à une réflexion de mon côté. Dans le monde actuel, tout est source d’inspiration, il y a encore plus de mixité et de métissage d’inspiration.

Quels sont tes projets actuels et pour le futur ? 

Sur l’année 2021, j’ai envie d’ancrer ma position dans la peinture sur la scène parisienne. Et vers la fin de l’année commencée à exporter mon travail à l’étranger.

Suivez le travail de Dorian Balsegur sur Instagram.

Propos recueillis par Kiara Payet Descombes

Articles liés

Poulain : “Je préfère faire passer un message de manière subtile”
Art
85 vues

Poulain : “Je préfère faire passer un message de manière subtile”

Rencontre avec Poulain, une artiste peintre issue d’une famille créative où chacun possède un univers artistique bien distinct. Immersion dans son monde poétiquement engagé, entre sujets sérieux et douceur. Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? Je suis Poulain, artiste...

CLAIRE COURDAVAULT – Le Mur Oberkampf n°327
Agenda
44 vues

CLAIRE COURDAVAULT – Le Mur Oberkampf n°327

Claire Courdavault interviendra sur Le Mur Oberkampf le samedi 15 mai à partir de 10h. Son œuvre recouvrira celle de Quentin DMR. Faiseuse d’images, défaiseuse d’écheveaux, gestatrice de chimères, Claire Courdavault a commencé par le format ténu d’une feuille...

Villette Sonique 2021 : une édition spéciale, gratuite et en plein air, avec 16 groupes de la scène indé !
Agenda
51 vues

Villette Sonique 2021 : une édition spéciale, gratuite et en plein air, avec 16 groupes de la scène indé !

Villette Sonique retrouve les pelouses du parc de La Villette les 29 et 30 mai prochains dans une version gratuite et ajustée aux contraintes sanitaires du moment (extérieur, public assis, jauge réduite, respect des gestes barrières). Fidèle à son...