0 Shares 1310 Views

Festival des Photaumnales aux couleurs de la Caraïbe

Mona Dortindeguey 21 novembre 2017
1310 Vues


Pour sa 14e édition, le Festival des Photaumnales de Beauvais ouvre ses portes jusqu’au 31 décembre 2017. À partir d’archives et de collections privées, des photographes contemporains mettent en avant les territoires de la Martinique et de la Guadeloupe.

Avec leur regard attentionné, les 36 photographes invités nous plongent d’emblée dans diverses époques et milieux. Issus de plusieurs cultures, ils composent un tableau d’une grande richesse où s’entrecroisent les activités humaines, les traditions sociétales, environnementales et économiques.

Dans un espace empli de lumières, les curieux ont ainsi le plaisir de découvrir leurs créations réparties en cinq thématiques : identité, mémoire, créolité, territoires, émergences.

© Daniel Goudrouffe, Les Abymes, Guadeloupe, 2014

Identité 

Ici, les photographes questionnent la notion d’identité des territoires de la Martinique et de la Guadeloupe. Ainsi, Daniel Goudrouffe révèle une vision empathique du monde au travers de sa photographie documentaire en argentique. En choisissant le noir et blanc, il saisit avec tendresse le quotidien ordinaire, en cultivant l’art du détail.

© Denise Colomb, Antilles, 1948

Mémoire

La construction de la mémoire nécessite l’appropriation des traces. C’est pourquoi les commissaires de ce festival ont choisi d’explorer les fonds photographiques anciens.

Denise Colomb, connue pour ses portraits d’artistes du XXe siècle, a aussi été missionnée en 1948, avec Michel Leiris, dans le cadre du Centenaire de l’abolition de l’esclavage, afin de rendre compte des merveilles des îles, des créoles mais aussi de la réalité sociale complexe. Ses réalisation sont emplies d’humanité et de sincérité, avec un jeu sur les contrastes et un cadrage très singulier.

© Félix Rose-Rosette, Musée d’Histoire et d’Ethnographie de Martinique

Créolité 

Les valeurs culturelles et spirituelles sont des témoignages prégnants d’une réalité locale. Parfois dotée d’un brin humoristique, elles alimentent traditions et folklores.

Les cartes postales de la photographe amateur Félix Rose-Rosette nous plongent au cœur des traditions et saveurs locales des années 1960 à 1982. Ses couleurs vives et ses compositions instinctives traduisent un regard bienveillant sur sa culture.

© Jean-Luc de Laguarigue, Nord Plage

Territoires

Le territoire a été façonné par le climat et le temps, par l’Homme et l’industrie. Il présente une grande diversité de paysages, au rythme de ses perpétuels changements d’aspect. Ainsi, l’éruption de la Montagne Pelée, en 1902, avait rayé de la carte Saint-Pierre, ancienne capitale de la Martinique.

Dans sa série Nord Plage, Jean-Luc de Laguarigue a su révéler la beauté de ses vestiges : « C’est un endroit que j’ai perçu comme pouvant être une allégorie de toute la Martinique, des mutations difficiles et rapides qu’elle subit, de tout ce qu’elle perd et abandonne au passage », affirme-t-il. En effet, ces clichés sont de majestueux tableaux de couleurs, avec des ruines saisissantes de matérialité, où la nature a magnifiquement repris le dessus.

© Nadia Huggins, Transformations

Émergence 

La création caraïbéenne connaît l’émergence de nouveaux talents, dont Nadia Huggins qui place le corps au centre de ses compositions. La photographe réalise des dytiques avec une certaine frontalité, en juxtaposant le corps à l’univers marin. À la fois matière et sujet, le corps développe, de la sorte, une vraie intimité avec la nature.

Afin de promouvoir la photographie internationale, les Photaumnales réunissent l’exposition Couleurs Pays, mais également Couleurs Québec et Couleurs Honk-Kong, fruit de partenariats.

Le festival, c’est aussi des expositions dans la région Hauts-de-France (à Amiens, Clermont-de-l’Oise, Chantilly, Creil…), des conférences, des visites guidées. Le programme est détaillé sur le site de la manifestation.

Mona Dortindeguey

Articles liés

Portrait de l’artiste Don Mateo par Stéphanie Lemoine
Art
77 vues
Art
77 vues

Portrait de l’artiste Don Mateo par Stéphanie Lemoine

« Tu ne viens pas ici par hasard », prévient d’emblée Don Mateo. La presqu’île de Thau, quartier populaire de Sète, est ce qu’on appelle pudiquement un quartier sensible. Cela sied bien, justement, à la sensibilité de l’artiste, qui joue sa pratique dans la rencontre et le dialogue avec les passants. Au printemps dernier, il était venu […]

« Le triomphe de l’amour aux Bouffes du Nord »
Spectacle
173 vues
Spectacle
173 vues

« Le triomphe de l’amour aux Bouffes du Nord »

Sur un plateau bucolique, Le triomphe de l’amour révèle en réalité les échecs cuisants de l’amour dès lors qu’il se pare de masques et de tricheries. Cette comédie entre soupir désabusé et rire franc plonge le public dans un marivaudage classique. En ouverture de la pièce, le contexte et l’intrigue sont exposés longuement par le […]

Festival Jazz à Vienne 2018 – 38e édition
Agenda
48 vues
Agenda
48 vues

Festival Jazz à Vienne 2018 – 38e édition

Depuis sa création en 1981, sous l’impulsion de Jean-Paul Boutellier, le Festival Jazz à Vienne célèbre l’univers du jazz, cette année pour la 38e fois et pour 16 jours de fête… Devenu une véritable institution, le festival propose aux amateurs ou aux avertis de venir découvrir et partager dans toute la ville des moments festifs […]