0 Shares 947 Views

Les 111 des arts ou l’art de panser

Marie Dibe 22 novembre 2018
947 Vues

Vernissage de l'exposition-vente des 111 des arts en 2017 © Les 111 des arts Paris

Installée dans les locaux de la Mairie du 8e arrondissement de Paris, l’exposition-vente d’art contemporain caritative organisée par l’association les 111 des arts promet d’être un franc succès. Entre peintures, sculptures, collages, photographies ou dessins, les amateurs et simples curieux ne seront pas déçus de cette 24e édition haute en couleurs.

Une association, deux objectifs

La promotion d’artistes contemporains et le soutien à la recherche médicale : voici la double mission de l’association caritative 111 des arts, depuis sa création, en 1995 par Paul Lévy. Chaque année, la majorité des bénéfices récoltés pendant l’exposition-vente est redistribuée à la recherche spécialisée contre les cancers pédiatriques.

Ainsi, en 2017, le service d’Oncologie Pédiatrique de l’Hôpital Trousseau, à Paris, dirigé par Guy Leverger, a perçu la somme de 66.000 euros. Les profits générés par cette 24édition seront reversés à ce même service afin de financer, entre autres, la venue de nouveaux attachés de recherche clinique.

111 artistes au 111 des arts

Au total, 1.111 œuvres seront exposés jusqu’au 25 novembre, chacune vendue au prix de 111 euros. Les artistes exposés ont préalablement été sélectionnés parmi 300 dossiers de candidatures, scrupuleusement étudiés par un jury de professionnels qui varie à chaque édition.

La spécificité de l’exposition repose également sur le format carré de la toile, imposé aux artistes : le 20 x 20, permettant ainsi l’affichage de l’ensemble des œuvres. Les visiteurs sont alors transportés dans 111 univers, marqués par des empruntes et des styles singuliers, en passant par le réalisme, le lyrisme, l’abstraction, l’onirisme ou la figuration.

Photographies de l’artiste Nathalie Cugnod © Les 111 des arts Paris 2018

Un événement artistique fédérateur

L’exposition s’accompagne de différentes animations tels que des goûters, des pauses musicales, des visites dédiées aux écoles ou encore une tombola avec, à la clé, deux œuvres, une de Jérôme Mesnager et l’autre de Henri de Quatrebarbes.

L’association 111 des arts s’inscrit dans une logique de fidélisation de son public et des artistes qui la soutiennent. Ce double projet à caractère humaniste, conserve son essence initiale grâce aux organisateurs et aux bénévoles de l’association qui instaurent une atmosphère à la fois conviviale et chaleureuse, nous donnant ainsi l’opportunité de vivre une expérience humaine et unique.

En effet, quoi de mieux que d’allier l’utile à l’agréable : se faire plaisir, en achetant un coup de cœur artistique tout en contribuant à faire avancer la recherche médicale ?

Marie Dibe

 

Articles liés

Cannes 2019, épisode 2 : hors la vie
Cinéma
236 vues
Cinéma
236 vues

Cannes 2019, épisode 2 : hors la vie

C’est une année à zombie. Il y a les zombies de Jim Jarmusch (compétition), ceux d’Atlantique (compétition), ceux de Zombi Child (quinzaine des réalisateurs), ceux de Little Joe (compétition). Il y a toujours un sujet ou une idée récurrente...

« Les Serge, Gainsbourg point barre » :  stand up brillant
Spectacle
434 vues
Spectacle
434 vues

« Les Serge, Gainsbourg point barre » : stand up brillant

Après « Comme une pierre qui… » qui célébrait Bob Dylan au Studio de la Comédie-Française, Sébastien Pouderoux et Stéphane Varupenne remettent le couvert pour Serge Gainsbourg avec un spectacle formidable, en forme de stand-up musical et théâtral. Sur scène, guitares,...

Des ondes celtiques avec Mercedes Peón au Pan Piper
Agenda
56 vues
Agenda
56 vues

Des ondes celtiques avec Mercedes Peón au Pan Piper

Le Festival Interceltique de Lorient pose ses valises au Pan Piper dans le cadre du Paris Celtic Live pour une soirée spéciale autour de la Galice, à l’honneur de cette 49ème édition du festival breton. Mercedes Peón est une...