0 Shares 1255 Views

Les 5 fresques de septembre qu’il ne fallait pas rater

1 octobre 2019
1255 Vues

En septembre, les street-artistes aussi ont fait leur rentrée ! L’équipe Artistik Rezo a sélectionné pour vous 5 fresques étonnantes et spectaculaires réalisées au mois de septembre, aux Etats-Unis et en Europe.

Faith47 à Philadelphia (Etats-Unis)

L’artiste, originaire d’Afrique du Sud, a réalisé cette impressionnante façade à Philadelphie. Elle s’est inspirée de l’histoire de son pays, marqué de nombreuses difficultés, pour rappeler que la douleur est universelle, malgré la pluralités de ses aspects. Cette fresque appelle à la fraternité générale, en soulignant que « l’optimisme est une stratégie pour un avenir meilleur ».


Conor Harrington à New-York (Etats-Unis)

Conor Harington est irlandais ; ses réalisations sont reconnaissables par sa maitrise du flou et de la représentation du mouvement. Cette façade a été réalisée dans le cadre du « L.I.S.A. Project NYC » (Little Italy Street Art), qui permet à de nombreux artistes internationaux de réaliser de grandes fresques dans la ville. Celle de Conor Harington représente un homme de dos, jouant au torero avec le drapeau américain.


Sébastien Preschoux à Paris (France)

A l’occasion de l’Urban Week, Sébastien Preschoux a réalisé cette fresque en plein cœur du quartier de la Défense. Pendant une semaine dédiée, de nombreux street-artistes ont réalisé des murs dans le fameux quartier d’affaires. Celui-ci est emblématique du travail de Sébastien Preschoux, qui « déroule le mouvement du dessin dans le temps, et laisse la matière se déployer dans l’espace » (Valérie Nam).


Simon Berger à Bâle (Suisse)

A la manière d’un Vhils qui détruit la matière pour faire apparaître ses portraits, Simon Berger a choisi les vitrines en verre pour s’exprimer. A l’aide d’un marteau, il crée des impacts sur ces vitrines, pour créer des portraits étonnants. Ses travaux sont visibles à Bâle, dans le pays dont il est originaire.


Udatxo à Oviedo (Espagne)

Udatxo, artiste espagnole, a choisi de se représenter, traversant une route devant un ancien bar de la ville, situé à côté de l’hôpital principal de la ville. Cette fresque a été réalisée dans le cadre de la 3e édition du Parees Festival, qui propose aux habitants de prendre part aux réalisations des street-artistes : une aventure humaine et artistique.

En attendant notre sélection d’octobre, suivez-nous sur les réseaux sociaux pour suivre l’actualité street-art, et bien plus !

Articles liés

“Main basse sur le magot” : succès et reprise au Funambule Montmartre !
Agenda
85 vues

“Main basse sur le magot” : succès et reprise au Funambule Montmartre !

Paris, années 1930, dans le monde des petites fripouilles. Le gus de Loulou est à l’ombre. Pour croûter propre, il lui faut de l’oseille, du flouze, du pognon. D’autant qu’il en doit un paquet à la bande de Pierrot...

Festival Photo Days du 1er au 30 novembre à Paris
Agenda
129 vues

Festival Photo Days du 1er au 30 novembre à Paris

Créé en 2020, Photo Days propose de fédérer tous les événements relatifs à la photographie et à la vidéo dans Paris du 1er au 30 novembre.  Fort du succès de sa première édition en 2020, Photo Days présentera du...

Le gala Hope invite les talents de la danse au profit de la recherche médicale
Agenda
178 vues

Le gala Hope invite les talents de la danse au profit de la recherche médicale

 L’AFM Téléthon organise le 21 octobre prochain une soirée exceptionnelle au Casino de Paris.  Jérôme Commandeur, le présentateur, rassemblera les grands noms : Alice Renavand, danseuse Etoile de l’Opéra de Paris, les chorégraphes Angelin Preljocaj, Marion Motin et Mehdi...