0 Shares 365 Views

Rome insolite : le quartier fantasmagorique de Coppedè

Entrée principale © Flydragonfly

Si vous avez prévu de vous rendre en Italie et plus précisément à Rome, cet article est fait pour vous. Maintenant qu’il est de nouveau possible de voyager, embarquez avec nous dans le quartier insolite de Coppedè où règne une ambiance des plus étranges.

Coppedè se situe dans le quartier de Trieste en plein cœur de la cité éternelle, et se découvre entre la via Tagliamento et la via Aterno, à deux pas du centre historique et de la Piazza Buenos Aires. L’îlot urbain se compose de 26 immeubles et de 17 villas construites entre 1913 et 1926. À l’origine de ce projet, Coppedè, architecte florentin du XXème siècle qui lui donne son nom. 

Loin du tumulte des rues animées de la capitale, ce lieu insolite inspiré du Moyen Âge, de la Renaissance, du Baroque et de l’Art nouveau laisse place au charme et à l’envoûtement. Fées, araignées et grenouilles se côtoient dans ce joyau architectural fantasmagorique qui ne cesse de surprendre. 

Le ton est donné dès l’entrée principale du quartier située sur la via Tagliamento : c’est un changement d’époque garantie. Vous ne pourrez pas passer à côté sans remarquer l’imposant lampadaire en fer forgé suspendu à l’arc richement décoré qui relie les deux parties du Palais des Ambassadeurs, Palazzi degli Ambasciatori.

Au centre de Coppedè, sur la Piazza Mincio se dresse la Fontaine des Grenouilles, La Fontana delle Rane, datant de 1924. Cette fontaine, ornée de 12 grenouilles, fût le théâtre d’un événement hors du commun : on raconte que les Beatles s’y sont baignés habillés après leur concert qui s’était tenu au Piper Club, à deux pas de Coppedè.

Fontana Delle Rane

Et ce n’est pas tout ! Ce petit  monde fantastique digne d’un livre de contes regorge de nombreuses surprises. Parmi elles, le palais de l’Araignée, Palazzo del Ragno, à la façade ocre-jaune et au style assyrien-babylonien prend tout son sens quand on aperçoit la fameuse araignée surmontant l’entrée principale. 

Palazzo Del Ragno © Gilberto Gini

La Villa des Fées, Villino delle Fate, au style éclectique dont la forme totalement asymétrique inspirée de l’art florentin fut construite avec une variété de matériaux. La villa est caractérisée par la fantaisie de ses décorations. Fresques et mosaïques viennent lui donner vie. 

Villino Delle Fate © Riccardo Granaroli

Un lieu de tournage hors du commun

Il n’est pas étonnant que l’atmosphère étrange et décalée de ce lieu continue de servir de lieu de tournage pour de nombreux cinéastes. Dario Argento, célèbre metteur en scène de films d’horreur s’en est inspiré pour deux de ses célèbres longs métrages : Inferno et L’oiseau au plumage de cristal.  Le quartier de Coppedè ne laisse pas indifférent, et c’est dans le film de Francesco Barilli Le parfum de la dame en noir,  ou encore plus récemment dans la série Netflix Suburra qu’on peut l’apercevoir.

Agathe Bourdeauducq 

Articles liés

5 magnifiques fresques XXL à découvrir sur les quais de Seine à Paris
Agenda
3563 vues

5 magnifiques fresques XXL à découvrir sur les quais de Seine à Paris

À l’initiative de la Communauté Portuaire de Paris et sous la direction artistique de Nicolas Laugero Lasserre, directeur de l’ICART (l’école du management de la culture et du marché de l’art) et cofondateur de Fluctuart, l’exposition Libres ensemble présente...

Un soir avec… Anny Duperey au Théâtre des Mathurins le 14 juin
Agenda
190 vues

Un soir avec… Anny Duperey au Théâtre des Mathurins le 14 juin

Pendant 1h30, une personnalité incontournable se dévoile sur ses secrets d’acteur dans l’intimité et la proximité du Théâtre des Mathurins… Ce lundi 14 juin, c’est le soir d’Annie Duperey. Un entretien mêlant anecdotes et grands souvenirs sur sa carrière, sans...

Rencontre avec HEAD : “Je rêve d’avoir un micro dans les mains et 4000 personnes devant moi”
Musique
158 vues

Rencontre avec HEAD : “Je rêve d’avoir un micro dans les mains et 4000 personnes devant moi”

Un artiste émergeant avec sa propre identité déjà bien ancrée dans la dure réalité du rap. Bonjour, peux-tu te présenter ? De quel univers viens-tu ? Bonjour, je m’appelle Romain. J’ai 18 ans et je suis de Normandie à...