0 Shares 1104 Views

Le Philharmonicœur : un orchestre qui nous rapproche

Le Philharmonicœur est un orchestre qui rassemble musiciens, amoureux et personnes éloignées de la musique. Il est une rencontre entre les plus grandes œuvres symphoniques du répertoire et des publics particulièrement éloignés de la pratique culturelle. 

La musique classique en réponse à une urgence sociale 

Saisi par les conditions de vie de certains habitants de la Ville Lumière, Nicolas Simon, directeur musical et fondateur du Philharmonicœur, cherche une réponse à ce gouffre qui perdure entre habitants qui se côtoient sans jamais se rencontrer. Parti de ce profond besoin d’humanité, Nicolas Simon voit ce constat comme une évidence : “Le contact avec une forme de beauté est essentiel à tous, quelles que soient sa situation ou ses ressources.” Il se demande alors comment mettre son métier de chef d’orchestre au service d’un bien commun fédérateur. Autour de son initiative se réunissent musiciens professionnels, amateurs et étudiants en conservatoire. Au-delà de l’orchestre, il invite également des publics éloignés de la culture, d’autant plus de la musique “savante”, de générations et d’origines sociales et professionnelles touchées par la précarité. C’est ainsi que s’ouvre la parenthèse, qui demeure bel et bien ouverte à toutes et tous.  

Une parenthèse grande ouverte  

Durant cinq jours, des solistes, des professionnels libéraux, des étudiants et un chef d’orchestre marquent un temps d’arrêt dans leurs vies effrénées pour se recentrer sur l’essence même de leur passion commune : l’excellence musicale. Durant cette parenthèse essentielle, le public de tout horizon est invité à venir partager un café, un croissant, en assistant aux répétitions et aux concerts de l’orchestre. Au-delà de la musique, le Philharmonicœur propose aussi un accueil rassurant, convivial et à l’écoute. L’orchestre est ainsi à l’origine d’un phénomène profondément humain et invite à découvrir la musique symphonique.  

Gustav Mahler et son épique Symphonie n°1 

Directement inspirée du roman Titan de Jean Paul, la Symphonie n°1 illustre en musique les tribulations du héros Albano de Cesara, jeune candide en conquête face à l’hostilité de l’existence. Rêveur exalté, il devient prince par sa propre vitalité. Le choix de cette œuvre symbolise la volonté du Philharmonicœur de célébrer la nécessité que nous avons tous d’exister et de nous exprimer. Elle est un écho direct à ce qui émane du plus profond de nous-même. Les quatre-vingt musiciens de l’orchestre incarnent ainsi l’œuvre de Gustav Mahler à la vitalité fulgurante et sonore, parfois délicate et introspective. “L’orchestre revêt 1000 visages pour dépeindre la complexité de l’humain éprouvant les aspérités de la vie” affirme si justement Nicolas Simon.  

Un projet fédérateur à tous les niveaux 

Chacun est libre de s’engager à son échelle dans Le Philharmonicœur car la contribution y est commune. Les musiciens et le chef d’orchestre font don de leurs cachets au profit des projets sociaux financés par les recettes de l’orchestre. Quant aux bénévoles, ils offrent leur temps et leur expertise technique à l’ensemble du groupe. De nombreux mécènes apportent également une contribution financière qui vient renforcer l’impact du projet. À l’issue des représentations, l’équipe du Philharmonicœur lance un appel à projets destiné à financer des initiatives, des équipements, du matériel ou des chambres d’hôtel à destination des personnes en difficulté. L’orchestre Le Philharmonicœur est un organisme fédérateur dont la communauté existe grâce à la participation intégrale des musiciens, du public et des partenaires du projet.  

 

Informations pratiques 

Le Philharmonicœur #2 avec Nicolas Simon, du 12 au 15 avril
12, 13 et 14 avril – De 14h à 17h et 18h30 à 21h30 : répétitions ouvertes à tou.te.s
Le Figuier Blanc – 16-18 rue Grégoire-Collas, 95100 Argenteuil

Les concerts :
15 avril, à 20h30 : Le Figuier Blanc – 16-18 rue Grégoire-Collas, 95100 Argenteuil
16 avril, à 18h30 : Salle Olympe de Gouges – 15 rue Merlin, 75011 Paris  

Entrée libre et sans réservation
https://www.lephilharmonicoeur.com/

Articles liés

ColorsxStudio : une seconde édition à l’espace Niemeyer
Musique
95 vues

ColorsxStudio : une seconde édition à l’espace Niemeyer

Après une inauguration du festival en novembre 2021 dans un lieu tenu secret près de République, le studio Berlinois Colors s’est de nouveau installé à Paris du 28 novembre au 2 décembre 2022 au sein de l’espace Niemeyer dans...

“Les Yeux Fermés…” du chorégraphe Mickaël Le Mer : quand le hip hop rencontre Pierre Soulages
Agenda
84 vues

“Les Yeux Fermés…” du chorégraphe Mickaël Le Mer : quand le hip hop rencontre Pierre Soulages

Dans Les Yeux Fermés…, le chorégraphe Mickaël Le Mer s’inspire du grand peintre Pierre Soulages pour imaginer une quête poétique et lumineuse. S’inspirer du grand peintre Pierre Soulages pour imaginer une quête poétique, dansée et lumineuse. C’est en découvrant un...

Ne manquez pas Skullcrusher au POPUP! le 8 février !
Agenda
82 vues

Ne manquez pas Skullcrusher au POPUP! le 8 février !

Skullcrusher, alias pour Helen Ballentine, se prépare à sortir son tout premier album, “Quiet The Room” où la voix rauque de Ballentine se posera délicatement sur un son ambient, folk à la rencontre du shoegazing. Au travers de 14...