0 Shares 749 Views

Rencontre avec Owwl, musicien et oiseau de nuit

© owwlmusic

Membre du label de musique électronique Distile Records avec lequel il avait sortie son premier EP In da night en 2018, Owwl revient avec Moon, composé de quatre titres aux sonorités groovy et aux rythmes entraînants. Rencontre avec l’artiste. 

Peux tu te présenter ? 

J’ai 27 ans, je suis ingénieur du son, pianiste, guitariste et producteur de musique électronique.

Comment décrirais-tu ton univers musical ? 

Je fais de la frenchtouch mélodique. Dans la majorité de mes prods, on peut retrouver des éléments récurrents comme des basses puissantes, des arpèges aériens, des nappes rétros et des guitares funky.

Quelles sont tes influences ? 

Il m’arrive de trouver des éléments inspirants dans énormément de styles et chez beaucoup d’artistes différents, même si ce sont des choses que je n’ai pas forcément l’habitude d’écouter. Mais si je devais citer des genres musicaux et des artistes, ça serait la funk, la soul et le trip-hop ; et Justice, FKJ et Massive Attack.

Peux-tu nous parler du processus créatif qui a permis l’aboutissement de  Moon ? Quelles ont été tes inspirations ? 

Il a été le même que pour toutes mes autres prods. En général je ne compose pas pour composer, je le fais juste quand j’ai de l’inspiration et des idées. Ça passe souvent par des périodes plus ou moins longues ou j’enchaîne la composition de plein de boucles que je ne terminerai sûrement jamais mais qui me servent de “test” pour des mélodies, des accords ou des textures. Et au bout d’un moment, j’ai un déclic qui me permet de synthétiser tous ces “coups d’essai” pour en faire un ou plusieurs morceaux.

Avec quoi travailles-tu ? 

J’utilise Logic Pro comme logiciel, un Moog Minitaur, une basse, une guitare et quelques VST pour la composition. Pour le mixage, essentiellement la suite Waves.

Quelle est la prod dont tu es le plus fier ? 

Elle n’est pas encore sortie ! Mais sinon je dirais GT.

Le confinement s’est révélé être à double tranchant pour les artistes. A t-il été pour toi un moteur de création, ou au contraire, un frein ? 

J’ai sorti Moon le 3 avril donc ça nous a pas mal occupé avec mon label Distile Records pour les 2-3 premières semaines, le confinement nous a même presque aidé vu qu’on n’avait rien d’autre à faire. Après la sortie, j’ai pu composer pas mal de choses qui verront sûrement le jour à la fin de l’été. J’ai aussi des morceaux avec la chanteuse L’ingénue (avec qui j’ai déjà fait un track) sur lesquels j’ai pu pas mal avancer. Mais pour répondre à la question, je ne pense pas que le confinement ai ni boosté, ni freiné ma créativité, j’avais juste beaucoup plus de temps et j’ai pu avancé beaucoup plus vite sur mes projets !

Vous pouvez retrouver “Moon” sur toutes les plate-formes de téléchargement légal juste ici

Suivez Owwl sur Instagram et Facebook

Propos recueillis par Emma Mercier

Articles liés

Le Centre Pompidou met les femmes à l’honneur dans son nouveau MOOC
Agenda
78 vues

Le Centre Pompidou met les femmes à l’honneur dans son nouveau MOOC

Dans un souci d’affirmer son engagement pour l’égalité entre les genres et la création artistique féminine, le Centre Pompidou publie son nouveau MOOC dédiée aux femmes artistes “Elles font l’art”.  À découvrir ! Tout d’abord, pour ceux qui ne...

Andrea Ravo Mattoni présente une fresque en hommage aux soignants
Art
125 vues

Andrea Ravo Mattoni présente une fresque en hommage aux soignants

Andrea Ravo Mattoni dévoile une nouvelle fresque dans un endroit gardé secret, dans la province de Varèse en Italie : une reproduction de David et Goliath par Guido Reni (1607), entièrement réalisée à la bombe aérosol. “Un an s’est...

Davy Sicard, un artiste qui navigue entre les styles musicaux
Musique
88 vues

Davy Sicard, un artiste qui navigue entre les styles musicaux

Auteur, compositeur, interprète, Davy Sicard est un musicien accompli. Alors que c’était le foot qui l’intéressait enfant, c’est par son père, qui travaillait pour un orchestre, que lui vient finalement cette autre passion. Sa carrière débute en 1992, alors...