0 Shares 1280 Views

Tom Rosenthal : l’ovni anglais à découvrir absolument

Gianni Berardi 14 avril 2018
1280 Vues

DR

Tom n’a jamais fait de concerts. Il n’a jamais donné une seule interview. Et selon son Wikipédia, son style musical ne peut-être décrit par autre chose que « des chansons pop courtes et savamment conçues ». Pourtant cet artiste anti-commercial comptabilise presque 40 millions de vues sur YouTube.

Tom Rosenthal est un artiste hors du commun, même si son style musical, unique et indescriptible, est plus proche de la pop que d’autre chose. Il n’a rien des stars de la variété internationale d’aujourd’hui. Tom Rosenthal vit avec sa femme et ses deux filles de cinq et deux ans, dans une petite maison à la campagne proche de Londres. C’est là qu’il créée et enregistre toutes ses chansons.

Dans un monde où la mode nous dirige de plus en plus vers la violence et le réalisme crû des paroles du rap et du hip-hop, Tom choisit de chanter l’amour, l’amitié, la vie et son incroyable richesse, à travers des ballades bourrées d’émotion à l’état pur. C’est le cas de « Take Care », présentée au grand public lors de la diffusion d’un épisode de la série Skins.

Un artiste libre, indépendant et sans limite

Même si ce sont ses ballades qui sont le plus plébiscitées par son public, Tom Rosenthal ne se limite pas à celles-ci. Parmi ses titres : « Watermelon », où il répète le mot « pastèque » en boucle pendant trois minutes ou « P.A.S.T.A. », une déclaration d’amour éternel aux pâtes. Moins décalée mais avec une rythmique endiablée qui donne une envie irrépressible de danser, « Don’t You Know How Busy And Important I Am ? » met en scène un employé de bureau trop occupé pour voir que sa vie défile derrière son écran.

Ses chansons sont accompagnées de leur clip sur Youtube, chacun réalisé par une personne différente qui apporte son propre style. On découvre ainsi du stop-motion sur une plage, des paysages enneigés de Russie. Le clip de « 123HOPE » montre Tom et deux acteurs déguisés en chiffres, en train de danser comme des fous au beau milieu de la nature.

Tom Rosenthal est un artiste complet qui ne se fixe aucune limite. Toutes ses chansons sont réalisées avec une musicalité experte et une subtilité empreinte d’une émotion palpable. Alors ne soyez pas surpris si vous versez une larme en écoutant ses titres, même si, dans certains cas, ils ne contiennent qu’une seule phrase !

Il vient de sortir son nouvel EP

Tom Rosenthal vient de sortir un nouvel EP, Don’t Die Curious, où il a pu célébrer sa centième chanson, depuis la sortie de son premier album en 2011. D’une façon peu conventionnelle, il a sorti les chansons une à une, à un rythme hebdomadaire, à la demande générale de ses fans. Aussi musicalement varié que ses œuvres précédentes, ce nouvel EP fait partie de ces albums que l’on peut écouter encore et encore, inlassablement, jusqu’à ce que chaque titre devienne un coup de cœur.

On est constamment à la recherche de la perle rare, unique, originale, envoûtante et fascinante. Tom Rosenthal est tout cela à la fois, à un degré prodigieux. Il peut ne pas plaire, mais Tom a la qualité rare d’apporter un peu de douceur et de rendre le ciel un peu plus bleu à travers ce qui n’est, en fin de compte, que quelques suites de notes.

Gianni Berardi

Retrouvez Tom Rosenthal sur internet :

Site web – SpotifyFacebookInstagramTwitter 

Articles liés

L’ordre des choses – Théâtre de la Michodière
Agenda
32 vues
Agenda
32 vues

L’ordre des choses – Théâtre de la Michodière

A soixante ans Bernard Hubert s’est enfin fixé et vit le parfait amour avec Juliette qui a plus de vingt ans de moins que lui. Bernard Hubert et Juliette sa jeune compagne voient débarquer, Thomas, un séduisant trentenaire qui...

Sébastien Giray – Un bonheur acide !
Agenda
29 vues
Agenda
29 vues

Sébastien Giray – Un bonheur acide !

Dans ce nouveau spectacle d’humour musical, Sébastien Giray s’acharne à « trouver le bonheur » ! Malgré les coups portés par le quotidien, il élabore une stratégie toute personnelle… Textes percutants et incisifs, chansons drôlissimes, il propose un one-musical subversif...

« Quelque part dans le désert » – Ron Amir – Musée d’Art Moderne
Agenda
33 vues
Agenda
33 vues

« Quelque part dans le désert » – Ron Amir – Musée d’Art Moderne

Le Musée d’Art moderne de la Ville de Paris accueille, du 14 septembre au 2 décembre, l’exposition « Quelque part dans le désert » du photographe israélien Ron Amir présentée au Musée d’Israël à Jérusalem en 2016. Composée de...