0 Shares 985 Views

L’actualité de l’art contemporain

Sarah Meneghello 14 octobre 2019
985 Vues

L’automne est un rendez-vous incontournable pour l’art à Paris. Musées, fondations, galeries et associations profitent de l’effervescence suscitée par la FIAC et sa cohorte de collectionneurs ou amateurs d’art venus souvent de l’étranger pour l’occasion. C’est donc aussi le moment de présenter les initiatives valorisant les jeunes talents !

La semaine débute par le traditionnel dîner de gala du Musée d’Art moderne de Paris au profit des collections, le mardi 15 octobre, suivi dès le lendemain du deuxième opus du « Dîner de la Création » organisé par le Palais de Tokyo, une expérience inédite, sensorielle et poétique autour de la rencontre entre l’art contemporain et la gastronomie. Puis, le 17 octobre, à l’occasion de la Nocturne des Galeries, plus de 100 galeries ouvrent leurs portes jusqu’à 22 heures, dont un grand nombre en profite pour organiser des vernissages. Le Centre Pompidou accueille, quant à lui, la 3édition de You x Art x Centre Pompidou pour une grande soirée performative au sein des collections contemporaines. Cette année : carte blanche au créateur Rick Owens.

L’effervescente FIAC

La 46e édition de la FIAC se déroulera du 17 au 20 octobre. Sur les 199 galeries présentes (art moderne, art contemporain et design), seulement 28 % sont françaises. La sélection se veut rigoureuse. On y retrouve en tout cas parmi les plus emblématiques de la scène internationale. À noter : 25 nouveaux venus.

FIAC Projects présente une trentaine de sculptures et d’installations, dans le cadre remarquable du Petit Palais et sur l’Avenue Winston Churchill, piétonnisée à l’occasion. Cette année, la conception a été faite en collaboration avec Rebecca Lamarche-Vadel, commissaire de la prochaine Biennale de Riga.

Yayoi-Kusama © Yayoi Kusama

« Portrait de l’artiste Yayoi Kusama », 2017, Courtesy Ota Fine Arts, Tokyo/Singapore/Shanghai and Victoria Miro, London/Venice © Yayoi Kusama

FIAC Hors les Murs, avec le Musée du Louvre, présentera un parcours d’une vingtaine d’œuvres en extérieur au sein du Jardin des Tuileries, ainsi qu’une exposition monographique de l’artiste anglais Glenn Brown, en collaboration avec la Galerie Max Hetzler (Berlin, Paris, London…) au musée national Eugène Delacroix. Pour la Place Vendôme, une carte blanche a été donnée à l’artiste japonaise Yayoi Kusama, en collaboration avec la galerie Victoria Miro (London, Venezia). Pour la deuxième fois, la FIAC présente un parcours d’architecture : un village éphémère de structures architecturales, sur la plus iconique des places parisiennes, la Place de la Concorde.

Enfin, FIAC Programmes présente une programmation culturelle de performances (Parades for FIAC), conférences (Conversation Room) et projections (Cinéphémère), en accès libre et gratuit.

Une extension du Centre Pompidou à Massy 

C’est officiel. Confronté à un manque de place structurel, le Centre Pompidou a choisi Massy, sur le territoire de Paris-Saclay, pour implanter ses collections, parmi les plus grandes d’art contemporain au monde. Les réserves, qui comprennent près de 120 000 œuvres, vont ainsi pouvoir être conservées dans de meilleures conditions. Cet accueil permettra de valoriser les métiers et les missions qui s’y rattachent (conservation, restauration), de s’ouvrir au public pour permettre une diffusion et une médiation accrue autour des collections.

Centre-Pompidou-Paris

Centre Pompidou

Profitant de ce nécessaire déménagement, le Centre Pompidou souhaite donc mettre en œuvre une nouvelle formule hybride, avec un projet artistique et culturel original, qui aille au-delà de la seule fonction de stockage et de gestion des œuvres, c’est-à-dire en la présentant de façon innovante. En attendant l’ouverture au public de cette fabrique de l’art de 2 500 m² en 2025, la présentation officielle aura lieu le 8 novembre.

Inauguration de Komunuma

Le FRAC Île-de-France était l’un des seuls fonds régionaux de France à ne pas avoir de bâtiment neuf dédié. C’est désormais chose faite avec l’intégration de ses réserves à l’ensemble artistique Komunuma, conçu par le promoteur Fiminco, pour la Fondation Fiminco, dans le quartier de la ZAC de l’Horloge, à Romainville. Encore un rééquilibrage territorial en faveur de la banlieue.

Komunuma-Romaniville-Fondation-Fiminco © Caroline Padlowski

Komunuma Fondation Fiminco © Caroline Padlowski

La ruée vers l’est se poursuit et la Seine-Saint-Denis devient décidément un haut lieu de l’art contemporain. Tout près, Pantin est déjà une pépinière arty, avec la galerie Thaddaeus Ropac et le Centre national des arts plastiques, récemment installé. Ce nouvel ancrage local fort rend concret le Grand Paris. L’inauguration, prévue le dernier jour de la FIAC, devrait nous en dire plus sur ce projet passionnant.

Lire l’article détaillé ici

Soutiens aux jeunes talents

Les Beaux-Arts de Paris ont souhaité convier une autre école d’art à partager ce moment intense que représente l’exposition annuelle de ses diplômés ayant reçu les félicitations du jury. Pour la première fois, Felicità réunit les Beaux-Arts de Paris et des Beaux-Arts de Nantes, soit au total, une quarantaine de jeunes artistes félicités. L’exposition développée dans tous les espaces du Palais des Beaux-Arts jusqu’au 10 novembre (entrée libre), offre un large aperçu de la création contemporaine telle que se la représente une jeune génération d’artistes.

Felicita-19-beaux-arts-nantes-saint-nazaire-simon-rolland-A-Ghost-Squarred-installation-multimedia © Marc Dieulangard

« A Ghost Squarred », installation multimedia de Simon Rolland, diplômé des Beaux Arts de Nantes, dans le cadre de « Félicita » aux Beaux Arts de Paris © Marc Dieulangard

Le 14 octobre, au Centre Pompidou, Le Prix Marcel Duchamp annonce enfin le lauréat de sa 19e édition. Créé en 2000 par l’ADIAF, son ambition est de distinguer un artiste français ou résidant en France, représentatif de sa génération et travaillant dans le domaine des arts plastiques et visuels. À l’image de l’artiste essentiel, qui lui prête son nom, ce prix souhaite rassembler les artistes de la scène française les plus novateurs de leur génération et encourager toutes les formes artistiques nouvelles qui stimulent la création (lire l’annonce des nommés ici). L’exposition est visible jusqu’au 6 janvier 2020.

Nommés-Prix-Marcel-Duchamp-Marguerite Humeau-Wilfried-Mille-Ida-Tursic-Éric-Baudelaire-Katinka-Bock

Les nommés 2019 du Prix Marcel Duchamp (de gauche à droite) : Marguerite Humeau, Wilfried Mille, Ida Tursic, Éric Baudelaire, Katinka Bock © DR

La culture est un axe fort de la nouvelle politique régionale. Pour faire de l’Île-de-France la première métropole culturelle d’Europe, la Région a lancé plusieurs initiatives qui méritent attention, dont le Fonds régional pour les talents émergents (FoRTE). Un dispositif complet, ambitieux et innovant pour accompagner des jeunes artistes et créateurs en voie de professionnalisation qui sera lancé le 8 novembre (lire la présentation détaillée ici).

Initiative privée beaucoup moins ambitieuse, mais pas moins intéressante, le Prix Icart Artistik Rezo lancera, quant à lui, bientôt sa 12édition avec un appel à candidature fixé au 10 décembre. Pour les candidats, de belles récompenses à la clé, dont un solo show (les dates pour celui du Prix du Jury 2019, Ismaël Joffroy Chandoutis sont les 23 et 24 novembre à Éléphant Paname) et l’opportunité d’élargir son « Rezo ».

Ce prix, organisé chaque année par des étudiants de l’Icart (l’école du management de la culture et du marché international de l’art) en association avec Artistik Rezo, récompense des artistes de moins de 35 ans résidents en France pour encourager la découverte de talents émergents de la scène artistique contemporaine. Des artistes que l’on retrouve justement ailleurs, comme deux candidats 2019 : Fabien Léaustic à la Biennale internationale des arts numériques Nemo et Jisoo Yoo à la session FoRTE 2019.

Sarah Meneghello

Articles liés

Les Demoiselles du K-barré au Théâtre de la Clarté
Agenda
35 vues

Les Demoiselles du K-barré au Théâtre de la Clarté

Un cabaret burlesque où humour, espiègleries et coquetteries font un mélange des plus euphorisants ! Pétillantes, imprévisibles et déjantées, les Demoiselles du K-barré s’amusent à débrider les codes du glamour et détournent avec fantaisie les clichés du cabaret, dans...

Malik Djoudi en concert au Trianon
Agenda
37 vues

Malik Djoudi en concert au Trianon

Avec son premier album, « Un »  (2017), Malik Djoudi a réalisé une entrée remarquée dans la pop française, imposant une touche française qui n’appartient qu’à lui : élégante et vibrante, impressionnante et fragile. Un dandy romantique qui convoque...

Exposition Children and Game à la galerie Géraldine Zberro
Agenda
33 vues

Exposition Children and Game à la galerie Géraldine Zberro

Depuis son ouverture en 2007, la galerie Géraldine Zberro présente des artistes reconnus ou émergents de la scène contemporaine. L’art contemporain présenté dans notre galerie d’art à Paris, rassemble des artistes d’horizons très différents tels que la figuration narrative, le pop...