0 Shares 644 Views

Kuessipan – Un film à ne pas manquer lors de la réouverture des salles

Jade Commeil 10 février 2021
644 Vues

Kuessipan c’est l’histoire de deux amies appartenant à la communauté innue, vivant dans une réserve au nord du Québec. L’une d’elles, Mikuan, vit avec sa famille dans une ambiance apaisée tandis que Shaniss entretient des rapports plus compliqués avec la sienne. Entre elles existe une amitié fusionnelle, et elles se promettent dès leur plus jeune âge de toujours rester ensemble. 

À l’âge de 17 ans les choses se compliquent, Shaniss devient mère et souhaite rester au sein de sa tribu, tandis que Mikuan rêve d’ailleurs et de liberté loin de sa communauté. 

Mikuan va rencontrer un jeune homme, blanc, ce qui va créer beaucoup de tensions entre les deux jeunes femmes. Cette union va chambouler leur quotidien et bousculer les traditions innues. Un couple qui n’est pas bien vu par la meilleure amie de Mikuan mais accepté au sein de sa famille malgré la grosse différence de culture et de style de vie. Deux meilleures amies qui grandissent et qui voient leurs destins prendre des routes différentes, une qui est attachée à ses racines et qui ne comprend pas ce désir d’aller voir ailleurs, tandis que l’autre rêve d’étudier autre part, de s’accomplir au-delà des frontières de sa tribu. 

Un peuple Innus qui ne se mélange pas et qui reste caché dans sa réserve, pour qui s’épanouir ailleurs et avec quelqu’un d’étranger à la tribu n’est pas compréhensible. Des racines qui ne sont pas rejetées par Mikuan mais vues autrement, avec l’envie de réaliser sa vie comme elle l’entend sans que personne ne lui dicte ce qui est bon ou non pour elle.

Un film rempli d’émotions qui montre tout l’amour et la difficulté de devenir soi-même au sein d’une communauté. L’histoire d’une amitié avant tout, qui traverse de nombreuses étapes, parfois très dures, et qui essaie de se construire à travers les ambitions et les rêves de l’autre.

Une production qui vise à mettre en avant les autochtones et casser les clichés autour d’eux. Renvoyer une image positive de ce peuple, et non de martyrs comme ils ont longuement été considérés, une immersion au sein de leur communauté afin de montrer la vraie réalité de leur quotidien et tout l’amour qui s’en dégage.

Un film signé Myriam Verreault et distribué par Alchimistes Films, disponible dès la réouverture des salles, à ne surtout pas manquer !

Jade Commeil

Articles liés

“Disparition”, le nouveau single de l’ovni Cutter
Agenda
106 vues

“Disparition”, le nouveau single de l’ovni Cutter

Le rappeur-chanteur Cutter crée depuis plusieurs années un 
univers où textes et productions baignent dans une poésie 
explicite. En constant clash contre lui-même, tranchant ou plein 
de sensibilité lorsqu’il observe l’erreur humaine, Cutter dépeint 
amours et emmerdes, de sa...

Poulain : “Je préfère faire passer un message de manière subtile”
Art
312 vues

Poulain : “Je préfère faire passer un message de manière subtile”

Rencontre avec Poulain, une artiste peintre issue d’une famille créative où chacun possède un univers artistique bien distinct. Immersion dans son monde poétiquement engagé, entre sujets sérieux et douceur. Pouvez-vous vous présenter en quelques mots ? Je suis Poulain, artiste...

CLAIRE COURDAVAULT – Le Mur Oberkampf n°327
Agenda
165 vues

CLAIRE COURDAVAULT – Le Mur Oberkampf n°327

Claire Courdavault interviendra sur Le Mur Oberkampf le samedi 15 mai à partir de 10h. Son œuvre recouvrira celle de Quentin DMR. Faiseuse d’images, défaiseuse d’écheveaux, gestatrice de chimères, Claire Courdavault a commencé par le format ténu d’une feuille...