0 Shares 738 Views

James Baker : “J’ai affirmé ma signature vocale, mon identité”

Cléo Letzkus 1 décembre 2020
738 Vues

James Baker © Simon Vitkovsky

Ce jeune artiste de 19 ans vient de sortir son premier EP, Ephème, qui nous propose un univers plein de bonnes surprises.

Quand as-tu commencé la musique ?

Il y a longtemps ! J’ai commencé le piano à 6 ans et sinon j’ai sorti ma première musique pro il y a deux ans.

Tu sortais un son par semaine pendant un moment. Pourquoi attendre si longtemps pour sortir un EP ?

Il m’est arrivé de ne pas avoir de son pour la semaine d’après ! Et cela m’obligeait parfois à faire de la musique ; donc, elle était forcément moins bien. Ensuite, j’ai eu du mal à faire un choix parmi toutes les musiques que j’avais faites car j’ai travaillé beaucoup de tests de sonorité, d’ambiances. Désormais, j’ai affirmé mon style. La sortie de l’EP a été décalée avec le confinement. Cela m’a laissé le temps de faire un truc bien.

© Simon Vitkovsky

Comment décrirais-tu ton univers musical ?

J’ai touché à tous les styles et je continue à faire des mélanges mais différemment. Je ne mets pas de limite à ma créativité et je m’autorise à explorer. J’ai envie de faire ce qui me plaît, j’ai affirmé une signature vocale, mon identité. En tout cas au niveau de la composition.

Pourquoi ce nom Ephème ?

D’abord, j’ai un peu joué avec la radio, notamment avec le nom de mes playlists qui s’appellent Elletize FM et James Baker FM. Ensuite, mon projet de freestyle sur Instagram s’appelle Elletize Radio. Ce choix a un rapport avec les synthés FM des années 80. Surtout, ce mot exprime ce que je fais : ce début de mot (“éphémère” ou “efféminé”) représente vraiment ma musique. Ce début a aussi une fin, un mélange de plusieurs genres, quelque chose d’un peu compulsif.

Que t’apporte ce projet ?

Il représente le début. Le commencement du projet James Baker, même si j’ai sorti plein de sons avant. J’espère que cela va m’aider à avancer.

L’absence de scène n’est-elle pas trop frustrante, après la sortie de l’EP ?

La scène s’est arrêtée pile au moment où je commençais. Oui c’est frustrant de se dire qu’on ne peut pas aller jusqu’au bout. C’est carrément terrible ! J’espère au moins jouer les morceaux de cet EP avant d’avoir sorti trop de musiques pour ne pas les jouer…

Prépares-tu d’autres clips ?

On ne s’est pas encore penché dessus, mais du contenu vidéo sur YouTube est prévu début décembre.

Avec quels artistes rêves-tu de collaborer ?

Je travaille souvent solo, hormis mon meilleur pote, guitariste ! Mais je rêve évidemment de collaborer avec certains. La personne avec qui je rêve le plus de faire un feat : Mac Miller. Sans doute impossible, comme Daft Punk. Là, je pourrais mourir en paix (rires) ! Sinon, je n’ai pas forcément de noms en tête, mais j’aimerais collaborer avec des artistes en composition. Pour apprendre !


Propos recueillis par Cléo Letzkus

EP Ephème – James Baker

Disponible sur toutes les plateformes

Sortie le vendredi 13 novembre 2020

Articles liés

Le Centre Pompidou met les femmes à l’honneur dans son nouveau MOOC
Agenda
79 vues

Le Centre Pompidou met les femmes à l’honneur dans son nouveau MOOC

Dans un souci d’affirmer son engagement pour l’égalité entre les genres et la création artistique féminine, le Centre Pompidou publie son nouveau MOOC dédiée aux femmes artistes “Elles font l’art”.  À découvrir ! Tout d’abord, pour ceux qui ne...

Andrea Ravo Mattoni présente une fresque en hommage aux soignants
Art
130 vues

Andrea Ravo Mattoni présente une fresque en hommage aux soignants

Andrea Ravo Mattoni dévoile une nouvelle fresque dans un endroit gardé secret, dans la province de Varèse en Italie : une reproduction de David et Goliath par Guido Reni (1607), entièrement réalisée à la bombe aérosol. “Un an s’est...

Davy Sicard, un artiste qui navigue entre les styles musicaux
Musique
90 vues

Davy Sicard, un artiste qui navigue entre les styles musicaux

Auteur, compositeur, interprète, Davy Sicard est un musicien accompli. Alors que c’était le foot qui l’intéressait enfant, c’est par son père, qui travaillait pour un orchestre, que lui vient finalement cette autre passion. Sa carrière débute en 1992, alors...