0 Shares 299 Views

Serin Oh : “C’est à ce moment-là que je suis vraiment tombée amoureuse de la musique”

Jade Schreiner 13 juillet 2021
299 Vues

Trouvaille de la semaine ! Serin Oh est une jeune artiste pleine de promesses. Véritable passionnée de musique, elle travaille dur pour atteindre ses objectifs et toucher le monde. Gardez-la à l’œil  !

Parle-nous de toi

En grandissant, j’ai toujours été impliquée dans la chorale mais je n’ai jamais pris de cours de chant. J’aime chanter et la première fois que j’ai pleuré en écoutant une chanson, c’était une comédie musicale intitulée Wicked, la chanson I’m Not That Girl. Quand j’avais 13 ans, je pensais sincèrement que cette femme chantait mon histoire et cela m’a fait pleurer. C’est la première fois que je ressentais vraiment l’impact des paroles.

À la fin du lycée, je pensais que j’allais entrer en anthropologie mais mon école préférée l’Université de Californie du Sud ne m’a pas acceptée. J’étais super triste et ma mère m’a suggérée de postuler pour une école de musique à Boston, Berklee College of Music parce que j’aime le jazz grâce à Ella Fitzgerald. Malheureusement, j’ai perdu ma voix pendant deux ans, j’ai recommencé à chanter mais ce n’était pas comme avant. J’étais très dure envers moi-même et je pensais que ce n’était pas pour moi parce que tout le monde autour de moi était si talentueux que je sentais que je n’étais pas assez bonne et je me suis donc lancée dans le monde de la musique.

Lentement mais sûrement, durant ma troisième année à l’université, j’ai recommencé à chanter après avoir fait mes études en Espagne. J’ai commencé à faire ma propre chanson et j’ai décidé d’en apprendre davantage sur la production musicale. J’ai décidé d’aller faire des études supérieures en Espagne pour Berklee College of Music, puis je suis allée au programme de production musicale. Quand j’étais là-bas, j’ai décidé de créer un groupe afin que nous puissions jouer en direct dans les salles, j’aimais écrire des paroles et des mélodies et le pianiste de mon groupe, Luke, aimait écrire les théories musicales. Nous avons vraiment bien travaillé et nous avons commencé à écrire de plus en plus de musique ensemble et maintenant il est mon producteur principal donc toute ma musique est achetée puis produite par lui. Une autre grande partie de mon voyage est que j’ai commencé à plonger plus profondément dans ma foi. Pourquoi suis-je sur cette Terre ? En quoi je crois ? Je suis tombée amoureuse de Jésus et donc j’apprenais ce que signifiait être un disciple de Jésus-Christ à cette époque et ce que cela signifie vraiment la culture chrétienne, je pense que ma raison d’écrire de la musique n’est devenue que plus forte.

Où est-ce que tu trouves ton inspiration ?

Je suppose qu’en ce moment je suis encore une auteur-compositrice débutante et donc beaucoup de mes inspirations viennent en fait de mes expériences personnelles qui ont été montrées à travers ma musique comme d’autres l’ont fait avec leur musique. Honnêtement, les livres et les films sont une énorme inspiration pour moi. J’ai été obsédée par les films de Woody Allen et comme je l’ai mentionné auparavant, une grande partie de mon voyage est ma foi. La bible a été honnêtement une œuvre très poétique dans ma circonscription. En ce moment je lis Les Heureux et les Damnés de F.Scott Fitzgerald donc je dirais que ça a été une inspiration aussi.

Quelle est ta méthode de travail ?

Ma méthode de travail est chaotique. J’ai généralement une idée que ce soit en lisant un livre, en regardant un film, une vidéo YouTube ou quand je sors courir. Puis j’enregistre un mémo vocal. Parfois, c’est un processus méthodique de m’asseoir devant le clavier et d’écrire. J’enregistre l’idée sur mon téléphone, puis je commence à écrire pour avoir une base de chanson solide. Je contacte mon partenaire Luke pour voir s’il a des idées de production ainsi que les miennes et je pense que c’est la partie intéressante de notre relation.

Je vois la musique dans une expérience très visuelle. Luke est un compositeur de films, il a commencé son parcours musical pour devenir un compositeur de musique de film et pour moi c’était une coïncidence parfaite parce que chaque fois que je travaille avec d’autres producteurs, je leur disais ce que je vois avec chaque chanson que j’écris, je vois quelque chose que ce soit une scène ou un moment et je le décris. Je décris ce monde à Luke et il le met en forme mais je suppose que c’est une façon vraiment unique d’écrire de la musique. Je lui montre comment je le vois visuellement, puis il interprète ça musicalement jusqu’aux sorties les plus récentes.


Avec quel artiste voudrais-tu collaborer ?

J’adorerais vraiment collaborer avec Rina Sawayama, c’est une artiste britannique japonaise qui est un rêve, une grande source inspiration. Si Peggy Gou ou Virgil Abloh faisaient un remix de ma chanson, je pense sincèrement que je m’évanouirais. Virgil Abloh est actuellement le directeur homme pour Louis Vuitton, mais il est aussi DJ et j’aimerais honnêtement que Peggy Gou ou Virgil Abloh fassent un remix de n’importe laquelle de mes chansons.

Comment est née cette envie de faire de la musique ?

Je pense qu’au départ, cela venait juste de moi, j’aime la musique et me sentir libre. Au départ, j’étais dans une chorale de spectacle, je ne sais pas si vous avez déjà vu Glee ? C’est un peu comme ça mais notre chorale de spectacle était plus théâtrale et nous avions des costumes et il y avait une histoire. C’est à ce moment-là que je suis vraiment tombée amoureuse de la musique et que je me connecte vraiment avec les gens. Je suis auteur-compositrice-interprète parce que maintenant je peux écrire mes propres histoires et partager mes propres moments vulnérables et me connecter avec d’autres personnes qui ont ressenti ces choses ou encouragé les gens à ressentir ces émotions vulnérables ou heureuses ou quoi que ce soit, d’où vient mon désir de faire de la musique.

Ta famille et tes amis ont-ils des difficultés à accepter ta carrière musicale ? Pourquoi ?

Comme je l’ai mentionné dans la première question, ma mère était en fait la personne qui m’a en quelque sorte encouragée à me lancer dans la musique, donc je pense que mon expérience ne l’est certainement pas, surtout pour quelqu’un qui a des origines asiatiques. Mes deux parents m’ont beaucoup soutenue. Je pense que les amis c’est un peu délicat, je sens qu’avec mes amis du lycée il y a un écart de “oh ! C’est comme ça que tu veux faire ? Qu’est-ce que ça veut dire ? Tu veux être un artiste ? Comment vas-tu gagner ta vie ? Comment vas-tu gagner de l’argent ?” et je pense qu’il y a encore un peu de ça avec mes amis, ils ne comprennent tout simplement pas comme ceux qui ne font pas de la musique mais honnêtement je ne dirais pas qu’ils ont eu du mal à accepter ma carrière musicale. Je pense que c’est moi qui ai eu le plus de mal à accepter ma carrière musicale, j’étais celle qui doutait de moi-même.

Quel est ta musique préférée ?

J’adore Angèle, je pense qu’elle est hilarante ainsi que Zaz qui a une super voix. J’aime la musique jazz comme je l’ai mentionné avec Ella Fitzgerald ou Chet Baker, Frank Sinatra, les classiques. Je pense vraiment que ma musique préférée est une musique qui signifie quelque chose. Je veux dire que nous aimons tous la musique qui nous ressemble Je pense que ma musique préférée est celle qui montre que les paroles étaient intentionnelles, comme si tout avait été conçu plutôt que simplement assemblé.

© @ alyyypas

De quoi parle principalement ta musique ?

Je pense que cela correspond à ce que je pense être le plus important dans la vie qui est de permettre à tout le monde de savoir qu’ils sont aimés pour ce qu’ils sont. J’espère que ce genre de message qui traverse toute ma musique vous montre que vous êtes unique et que vous êtes aimé pour qui vous êtes et que vous devriez embrasser qui vous êtes, peu importe comment nous sommes. Tous ceux qui semblent normaux à l’extérieur mais à l’intérieur les gens se sentent un peu exclus. C’est pour ces gens que je fais ma musique.

Travailles-tu en collaboration ?

Je collabore avec une entrepreneuse nommé Monica qui possède une entreprise qui a pour devise “la créativité déverrouillée pour tous”. Pour encourager toutes les entreprises aussi grandes que Samsung et les petites entreprises locales à devenir vraiment curieuses. La boîte à ouvert un studio de création et je suis la première artiste avec laquelle ils collaborent.

© @ amandahuang1837

Quel est ton projet de rêve ?

Mon projet de rêve absolu est définitivement un film comme un peu celui de Sia. Ça n’a pas été bien reçu donc je veux une sorte de Lemonade de Beyoncé un peu comme des longs-métrages musicaux en série qui serait définitivement mon projet de rêve. J’adorerais travailler avec un réalisateur parce qu’en ce moment je suis une artiste indépendante et comme je l’ai dit, je travaille avec mon partenaire Luke, donc l’équipe c’est juste nous. J’espère qu’un jour nous aurons toute une équipe avec laquelle nous pourrons vraiment exécuter toutes les choses que nous avons en tête. Nous sommes actuellement dans la réalisation d’un projet qui me passionne mais j’ai promis de ne rien dire et Luke promet de ne rien dire donc nous allons garder le secret mais gardez définitivement les yeux ouverts de fin 2021 à début 2022.


Propos recueillis par Jade Schreiner

Articles liés

“Normal People” : une série remarquable
Cinéma
21 vues

“Normal People” : une série remarquable

Sortie il y a un an sur Starzplay, Normal People est une série télévisée tirée du roman éponyme de Sally Rooney, bestseller aux Etats-Unis dans les mois qui ont suivi sa sortie en 2018. Elle a été réalisée par...

SCAD présente “Notre ami, Pierre Cardin”, une rétrospective à découvrir jusqu’au 3 septembre
Agenda
63 vues

SCAD présente “Notre ami, Pierre Cardin”, une rétrospective à découvrir jusqu’au 3 septembre

Par un hommage élégant à l’esprit indomptable du légendaire créateur Pierre Cardin (1922–2020), SCAD présente une ode à cette vie remarquable et à l’héritage durable d’une force révolutionnaire dans le domaine de la mode. Au cœur d’une installation évoquant...

Focus sur le dernier album de Tyler, The Creator
Musique
127 vues

Focus sur le dernier album de Tyler, The Creator

Le 25 juin dernier, Tyler, The Creator sortait son dernier album, “Call me if you get lost”. Voici un petit aperçu des saveurs de cet album. L’ancien leader d’Odd Future nous offre un véritable travail d’orfèvre pour cet été...