0 Shares 713 Views

VRock : “Le renouveau s’est un peu fait à travers toute cette nouvelle énergie”

© WordUP! Battles

Rencontre avec VRock, emcee québécois. Issu de la dernière génération du WordUP!, il nous raconte son parcours et nous parle de sa vision du battle rap.

Tu es aujourd’hui dans l’organisation du WU mais également emcee. Comment a commencé ton histoire au WU ?

Quand le WordUp! a commencé, je devais avoir 13 ans. J’ai toujours regardé, et dès que j’ai eu 18-19 ans, j’ai essayé de faire les Auditions WordUp! 07. Ils ne faisaient plus d’auditions, j’ai donc décidé d’organiser moi-même un événement aux Katacombes, pour battle. Ça a été le premier événement d’autres artistes aussi, de la relève du hip-hop québécois. Ça a assez vite attiré l’attention de FiligraNn et c’est comme ça qu’on a commencé à travailler ensemble. J’ai fait deux battles que j’avais organisés moi-même. Après ça, j’ai organisé mon premier événement conjointement avec FiligraNn, qui était le StepUp! 1. Enfin, j’ai fait les Auditions, c’était mon premier battle au WordUP!.

Tu as dû patienter pour commencer les battles, mais tu fais désormais partie de la belle génération du WordUP! X. Cette attente n’a-t-elle pas été bénéfique au final ?

Je trouve que ça a été positif, c’est aussi une façon de “build-up” ma faim. J’avais vraiment faim quand je suis arrivé au WordUP!. Le renouveau s’est un peu fait à travers toute cette nouvelle énergie. Cette nouvelle énergie qu’il y avait dans l’équipe et le WordUP! X en a découlé naturellement.

Tu as d’ailleurs fait ton premier gros battle au premier épisode du WordUP! X. Quel a été ton sentiment pour ce nouveau step, que ce soit pour le emcee ou pour l’organisation ?

Du côté organisationnel, le premier WordUP! X c’était vraiment un gros moment. Ça faisait un bout de temps qu’on en parlait, qu’on voulait le faire, mais on ne savait pas exactement où est-ce qu’on voulait aller avec ça. On a fini par lancer l’idée, on était vraiment anxieux de voir ce que serait la réponse. Finalement, ça a très bien commencé. Du côté battle rap c’était assez rock’n’roll comme battle, il y avait toute la tension avec le crew Skywakka. Mais à part ça, c’était vraiment une bonne expérience, j’ai bien aimé.

Performer dans une salle historique du battle rap, quel sentiment ça t’a laissé ?

Le Bain Mathieu, c’était fou. Je me rappelle être arrivé un peu avant tout le monde pour aider à faire les mic check et tout ça, j’étais au milieu de la salle, j’y avais jamais été, à vrai dire c’est pas une salle très utilisée à Montréal. Mais juste le fait de s’y retrouver et sentir l’énergie, j’ai tellement hâte qu’on y retourne.

Quelles sont les grandes différences pour toi entre le WU et le RC ?

Je dirais que la différence de base c’est qu’au WordUP! c’est plus axé sur le rap, alors qu’au RC c’est plus basé sur le spectacle. Les deux ont chacun leurs bons et mauvais côtés qui viennent avec ça. Mais ce que j’adore dans le public du RC, c’est qu’il y a un côté tellement  fanatique chez les français, dans toutes les sphères, et dans le battle rap ça se reflète, la foule est en délire, pas seulement à moitié. C’est un peu la même différence entre les partisans des sports ici versus les partisans de football européen.

Double question : qui aimerais-tu affronter à ton prochain battle et qui aimerais-tu affronter parmi les emcees all-time ?

Dans les français actuels, j’aimerais bien clash Hermano. En ce qui concerne les all-time, c’est Freddy c’est sûr, mais je ne suis pas pressé. En ce moment, on est trop proches pour que ce soit compétitif, mais on s’est toujours dit qu’on allait s’affronter un jour. Soit en mode sérieux, soit en mode URL ou Harlem rap (rires).

Enfin la question recommandation, qu’est-ce que tu écoutes en ce moment ?

Un son de Imposs feat Dramatik, qui a déjà battle au WordUP!. Le clip est réalisé par Freddy, c’est très “fly”.

Propos recueillis par Loïck Piovesan

 

À lire sur Artistik Rezo :
Le WordUp! X : une transition réussie

Articles liés

“Avalanches”, le nouveau clip de Thelma
Agenda
81 vues

“Avalanches”, le nouveau clip de Thelma

Thelma, deux voix en fusion, brutes et sensuelles, scandent comme un chant de guerre et les humeurs capricieuses des jours. Les rythmes ont le pas lourd, les basses tonnent dans la poitrine et la posture est ambitieuse. Tout commence sur les bancs de l’école...

Les musiques de Picasso – La nouvelle exposition du Musée de la musique
Agenda
133 vues

Les musiques de Picasso – La nouvelle exposition du Musée de la musique

Des premières scènes de vie gitane aux joueurs de flûte des années 1970, en passant par les saltimbanques musiciens, les guitares cubistes, les collaborations avec les Ballets russes ou les bacchanales, cette exposition explore la dimension musicale de l’œuvre...

Les “Tête-à-Tête” des Filles de la Photo : des entretiens pratiques et stratégiques pour les femmes photographes
Agenda
126 vues

Les “Tête-à-Tête” des Filles de la Photo : des entretiens pratiques et stratégiques pour les femmes photographes

Témoin des disparités entre femmes et hommes photographes dans leurs parcours de reconnaissance, l’Observatoire de la Mixité nous a permis de constater que les femmes photographes candidatent moins dans les domaines où les processus de sélection sont informels, dans des...