0 Shares 520 Views

Ce week-end à Paris… du 18 au 20 novembre

18 novembre 2022
520 Vues

“Quoi ? Déjà ? On est vendredi ? Mais non tu blagues, on est seulement mardi !”… Si vous êtes dans la team des personnes qui trouvent que les semaines passent trop vite et que vous n’avez absolument rien prévu pour ce week-end, pas de panique ! Artistik Rezo vous accompagne dans votre programmation culturelle de ces prochains jours…

Vendredi 18 novembre

Ce week-end, ne manquez pas l’événement urbain chez Ellia Art Gallery

Urban Influence célèbre l’une des cultures les plus influentes de notre génération en réunissant des acteurs issus des arts urbains autour de pop-up shops, collections capsules, ventes d’éditions limitées et customisations. Urban Influence offre une place sans précédent aux collaborations artistes-marques à destination d’un public international de connaisseurs et de passionnés.
(vendredi 18/11 | 14h à 22h, samedi 19/11 | 11h à 22h, dimanche 20/11 | 11h à 19h).

Restons dans les arts urbains et direction la Patinoire de Saint-Ouen pour la 1re édition de Urbain de Paname

Organisée par Fever, la plateforme leader pour la découverte d’expériences, en partenariat avec l’Atelier de Paname, organisateur de la Biennale de Paname, Urbain de Paname s’inscrit dans une lignée d’évènements contemporains incontournables et marquants. Entre workshops d’artistes, showcases et Dj sets exclusifs, Urbain de Paname est bien plus qu’une exposition mais un espace de vie urbain à part entière. Regroupant une trentaine d’artistes français et internationaux : des confirmés bien connus du grand public, tels que Kaws, Invader, OBEY ou encore Banksy, mais aussi des artistes émergents comme Enfant Précoce, Nathanael Koffi, Octave Marsal, Salomé Partouche, Stoul, tous s’inspirant de la ville et de sa faune.

La célèbre pièce de Jaoui et Bacri devenue culte grâce à son adaptation à l’écran par Cédric Klapisch. Un petit bijou d’humour corrosif et grinçant !

Un Air de famille à la Comédie Saint-Michel… Vous qui avez de la considération… ou vous qui en manquez ? Que diriez-vous de passer la soirée en compagnie de la famille Ménard ? Un vendredi soir… 19h30… Au bar “Au père Tranquille”. C’est une soirée comme les autres pour la famille Ménard : Betty attend que tout le monde arrive pour fêter l’anniversaire de Yoyo au restaurant, Henri râle, et Denis, le serveur, termine de ranger la salle… Mais ce soir, après l’arrivée de Philippe, sa mère, et sa femme Yoyo, un événement va bousculer le programme, dissipant peu à peu les non-dits familiaux…


Samedi 19 novembre

Le MUR Oberkampf reçoit l’artiste NeSpoon pour une nouvelle performance

“Mes premiers travaux ont vu le jour en 2009. La dentelle est rapidement devenue ma signature. Pourquoi la dentelle ? Parce qu’elle m’a choisie, et non l’inverse. Je n’ai jamais aimé la dentelle. Avant de commencer à travailler avec elle, je pensais que la dentelle était quelque chose de démodée, provenant de l’appartement poussiéreux d’une grand-mère. Aujourd’hui, il me semble que chaque dentelle révèle une harmonie, un équilibre et un sens de l’ordre naturel. N’est-ce pas ce que nous recherchons tous instinctivement ?”

Soyez parmi les premiers à découvrir l’exposition sur les 150 ans de la musique présentée au Musée en Herbe

Pour fêter les 100 ans du Syndicat national de l’édition phonographique, le Musée en Herbe se met au diapason et vous propose l’exposition En avant la musique ! : du phonographe au numérique” qui retrace l’histoire du son et de la musique enregistrés, depuis sa création en 1860 jusqu’à aujourd’hui. Quoi de plus évident pour Le Musée en Herbe que de consacrer une exposition à la musique, ce langage universel et facteur de lien social.

Vingt-cinq ans de scène, un 8e album et pas une ride ! Retrouvez Les Wriggles sur la scène du 13ème Art ce samedi

Les Wriggles, vous les connaissez ou vous les connaissez sans le savoir. Ils chantent des chansons d’humour à l’eau de rose, des tranches de quête absolue, des coups de veules : tout est permis. Leur nouvel album s’appelle Quatre étoiles, en référence au nombre de Wriggles forcément, mais aussi en référence à l’opulence dans laquelle nous vivons sans nous soucier de rien. En treize chansons écrites en visio pendant la pandémie, ils racontent le monde comme ils le voient : ça fait rire… ou grincer des dents… ou pleurer. Un exutoire grinçant, aussi tordant qu’efficace !

Dans le cadre du festival Les Femmes s’en Mêlent, direction le Petit Bain pour assister au concert de Memorials, Jasmyn, Lime Garden, Zombie-Chang, Good Sisters : Piu Piu & friends, The MM.X

Memorials est un nouveau groupe passionnant formé par deux musiciens de renom, Verity Susman (Electrelane) et Matthew Simms (Wire, It Hugs Back, Better Corners). Leur son touche les nombreux points pour lesquels ils sont connus, passant d’un songwriting magnifiquement mélodique à un bruit psychédélique, des boucles de bande et des drones, et vice-versa. Ils ne joueront qu’une poignée de concerts cette année, notamment en première partie de Stereolab à Londres, avant de sortir leur première musique ensemble et de partir en tournée au printemps 2023.

Après 25 années d’existence et de visibilité pour les artistes femmes sur scène, le festival Les Femmes s’en Mêlent se réinvente et se projette vers de nouvelles aventures. jusqu’au 26 novembre, concerts, rencontres, ateliers et projections viendront mettre en lumière la diversité artistique et créative ainsi que notre engagement pour plus d’égalité F/H dans la musique.


Dimanche 13 novembre

Remontez dans le temps et découvrez l’incroyable exposition au Musée de l’Homme, Arts & Préhistoire

Le Musée de l’Homme présente depuis quelques jours une grande exposition temporaire consacrée aux Arts et à la Préhistoire. Une occasion unique de voyager dans les temps immémoriaux et de ressentir, à travers l’expression artistique, notre stupéfiante proximité avec les Homo sapiens du passé. Célèbres Vénus, incontournables fresques de Lascaux et de Chauvet, et bien plus encore… L’exposition présente plus de 90 pièces préhistoriques originales et des centaines d’images numériques de peintures et gravures.

Chaque degré compte, l’urgence climatique au cœur de la nouvelle exposition de The Caring Gallery

À travers ses expositions thématiques axées sur le Care, The Caring Gallery collabore avec des artistes dont les œuvres témoignent des grands défis contemporains : le défi climatique, la préservation de la biodiversité, la lutte contre l’exclusion sociale, le sexisme et le racisme, la promotion de l’éducation et de l’inclusion, la défense des droits de l’homme. L’exposition Chaque degré compte, composée par la curatrice AnneSophie Bérard, invite à se saisir des conséquences du réchauffement climatique sous un angle à la fois tangible et sensible.
Tous les jours de 10h à 19h jusqu’au 24 novembre.

Tsyir- Raphael Guez Photogrammetry, 3D environnement

Changez d’échelle le temps d’une promenade nocturne spectaculaire au Jardin des Plantes à la découverte de la faune minuscule

Pour cette nouvelle édition “En voie d’illumination” explorez l’infiniment petit à la rencontre des petites bêtes qui peuplent les prairies, mares et forêts de France, ou encore habitent notre corps. Plongez au cœur de ces mini-mondes en découvrant une centaine de nouvelles sculptures monumentales et inédites. Une nouvelle occasion de s’émerveiller en levant les yeux devant ces espèces grossies plusieurs millions de fois. Découvrez des espèces tantôt familières – mille-pattes, cloportes ou vers luisants -, tantôt plus mystérieuses, telles que les collemboles, les diploures, ou encore l’étonnant tardigrade.

© Jardin des Plantes

Au cinéma ? Les Amandiers le nouveau film de et avec Valeria Bruni Tedeschi

Fin des années 80, Stella, Etienne, Adèle et toute la troupe ont vingt ans. Ils passent le concours d’entrée de la célèbre école créée par Patrice Chéreau et Pierre Romans au théâtre des Amandiers de Nanterre. Lancés à pleine vitesse dans la vie, la passion, le jeu, l’amour, ensemble ils vont vivre le tournant de leur vie mais aussi leurs premières grandes tragédies.
Avec Nadia Tereszkiewicz, Sofiane Bennacer, Louis Garrel

 

Pour accompagner ce week-end en musique…

C’est avec Mademoiselle K… et son nouvel album éponyme sorti le 14 octobre.

Mademoiselle K nous avait manqué. 5 ans après son album Sous les brûlures l’incandescence intacte, Katerine Gierak est de retour dans les bacs avec un nouvel album éponyme. Certainement l’opus le plus personnel et le plus profond de sa discographie, avec toujours cette exigence, cette puissance et cette liberté de style qui font partie de son ADN. Ambitieux, créatifs, ces nouveaux titres n’échappent pas à la règle. Certes Mademoiselle K se présente comme un groupe, son fidèle Peter Combard n’est jamais bien loin, mais c’est bien elle seule qui est aux commandes de chacun de ses projets. C’est elle qui décide. Comme lorsqu’après trois albums signés en maison de disque, elle fait le choix de reprendre son indépendance pour éviter la compromission.

Elle présentera ses nouveaux titres sur la scène de La Cigale à Paris le 21 novembre prochain

 

Artistik Rezo vous souhaite un bon week-end !

 

Relaxing Happy Sunday GIF by HeimatkundeVerl.de

Articles liés

Reporters sans frontières #71 : 100 photos de Brassaï pour la liberté de la presse
Agenda
40 vues

Reporters sans frontières #71 : 100 photos de Brassaï pour la liberté de la presse

Il y 30 ans, RSF publiait le premier numéro de sa collection 100 photos pour la liberté de la presse. Cartier-Bresson, Lartigue, Doisneau, Ronis, Capa et beaucoup d’autres icônes de la photographie du XXe siècle se sont succédées à...

Wangari Fait son Cirque, le spectacle inédit au Centre Wangari
Agenda
49 vues

Wangari Fait son Cirque, le spectacle inédit au Centre Wangari

Le vendredi 16 décembre 2022, le Centre Wangari ouvre ses portes aux publics et aux artistes pour une grande fête autour des arts du cirque à travers son événement hivernal circassien Wangari Fait son Cirque ! Des artistes circassiens...

“Le Dindon”, adapté et mis en scène par Philippe Person au Lucernaire
Agenda
50 vues

“Le Dindon”, adapté et mis en scène par Philippe Person au Lucernaire

Si tu me trompes, je te trompe ! À partir de cette phrase, Feydeau met en place avec génie un hilarant jeu de dominos autour de son thème favori : l’adultère. Deux jeunes femmes jurent de prendre un amant...